La consommation du porc peut être la cause de pas moins de 70 types de maladies

octobre 22, 2015 Non Par rusty james

 

porc-homme-cochon-image

 

Un fait méconnu sur le porc : Contrairement aux hommes et aux autres animaux comme le chien par exemple, le porc possède un gros centre énergétique au niveau de sa poitrine. Comme une roue en rotation, elle tourne très rapidement et négativement de la gauche vers la droite. Il joue le rôle d’aspirateur de l’énergie négative environnementale. Contrairement donc au chien qui produit et rejette que l’énergie négative, le porc lui ne produit pas mais aspire efficacement l’énergie négative lorsqu’il circule dans un environnement surchargé Loin de le prendre comme un animal domestique, mais lui donner tout ses droits comme un animal ayant une utilité pour la vie des hommes il est évident que _ça consommation ne peut que créer des brèches énergétiques a ceux qui le consomment

 

Une personne peut avoir plusieurs helminthes comme l’ascaride, l’ankylostome, etc.

L’un des plus dangereux est le Taenia Solium qui, dans la terminologie courante est appelé ténia, ou ver solitaire.

Il se réfugie dans l’intestin et il est très long.

La consommation de porc est mauvaise pour la santé,

quelque soit le produit : côtes de porc, jambon, bacon, etc.

L’acide urique est une substance dangereuse pour le corps humain.

Il est important de noter que le corps du cochon ne se débarrasse que de 2% de son acide urique, les 98% restants ne sortant pas du corps.

Ceci explique le haut pourcentage de rhumatismes trouvé chez ceux qui consomment du porc.

Ses œufs pénètrent le système sanguin et peuvent ainsi atteindre pratiquement tous les organes.

S’ils pénètrent dans le cerveau, ils peuvent provoquer des pertes de mémoire.

S’ils pénètrent dans le cœur, ils peuvent provoquer un arrêt cardiaque.

S’ils pénètrent les yeux, ils peuvent causer la cécité et

s’ils pénètrent le foie, ils peuvent y causer de sérieux dommages.

Ils peuvent endommager presque tous les organes du corps.

Une idée reçue répandue au sujet du porc veut que si celui-ci est bien cuit, les œufs de vers qu’il contient meurent.

Dans un projet de recherche entrepris aux états-Unis, il a été découvert que parmi 24 personnes ayant contracté le Trichura Tichurasis, 22 avaient fait bien cuire leur viande de porc.

Cela indique que les œufs présents dans la viande ne meurent pas lorsque exposés à des températures de cuisson.

Le porc et l’acide urique :

Les recherches scientifiques ont démonté que la consommation de la viande porcine quelque soit (jambes, cuisse, bacon, foie..) est très nocif pour la santé  

En effet, le corps humain contient de l’acide urique, cet acide à un effet très nocif pour la santé.

Pour cette raison, le corps humain en évacua 98 % par voie urinal et en garde 2 % dans le corps.

À l’inverse, le cochon, qui est réputé pour sa grande variété de consommation (foin, viande, herbe, il mange même les hommes) n’évacue pas ces déchets par voie urinal.

Ceci étant stocké dans son corps.

Le corps du cochon garde donc 98 % d’acide urique dans son corps pour n’en évacuer que 2 % !

Nous avons vu que cette acide est très nocif pour la santé !

Donc la viande porcine contient dans toute sa surface de la matière grasse et 98 % d’acide urique.

La viande de porc génère surtout de la graisse :

 

La viande de porc ne génère que très peu de tissus musculaires et contient un excès de gras.

Ce gras se dépose dans les vaisseaux et peut causer de l’hypertension et/ou un arrêt cardiaque.

 

                    Graisse humaine

 

 

 

La gélatine extraite de peaux de porcs est utilisée dans l’industrie alimentaire pour la fabrication de la majorité des confiseries, friandises, bonbons….

 

 

Le porc est l’un des animaux les plus sales de la terre.

Il vit dans la boue, le fumier et la saleté.

C’est le meilleur charognard que Dieu ait créé.

Dans les villages où il n’y a pas de toilettes modernes et où les villageois font leurs besoins à l’extérieur, très souvent, ce sont les porcs qui les débarrassent de leurs excréments en les mangeant.

Certains avanceront que dans les pays développés comme l’Australie, les porcs sont élevés dans des conditions on ne peut plus hygiéniques.

Mais même dans ces conditions, les porcs sont confinés à des porcheries et en dépit des efforts déployés pour les garder propres, ils demeurent sales de nature.

Ils mangent avec appétit leurs propres excréments comme ceux de leurs voisins.

la consommation du porc et le cancer :

consommer de la viande de porc une fois ou plus par semaine multiplie chez la femme le risque de cancer du sein par deux (Lubin et al., International Journal of Cancer, 1981, et Kolonel et al., British Journal of Cancer, 1981).

Les nitrates, souvent présents dans les produits carnés (porc principalement), se transforment dans le corps humain en nitrosamines, carcinogènes extrêmement puissants (Académie Nationale Britannique des Sciences, Rapport sur les accumulations de nitrates, 1972).

Le porc et les bactéries :

la streptococcus est une bactérie pathogène du porc.

Chaque année, ce microorganisme est responsable de sévères pertes économiques pour l’industrie porcine du Québec.

La bactérie peut également affecter l’humain, et tout particulièrement les travailleurs de l’industrie porcine.

Ces cas sont peu diagnostiqués étant donné la méconnaissance de ce pathogène dans le domaine de la santé humaine.

Chez le porc, les manifestations cliniques les plus fréquemment observées sont la méningite et la septicémie.

La bactérie est capable de traverser la fine barrière hémato-méningée protégeant le cerveau du porc.

Cette barrière est constituée de cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des minuscules vaisseaux sanguins irriguant le cerveau.

 

Le fait que le porc soit interdit en islam est une chose bien connue.

Le porc est interdit dans la Bible

La Bible interdit la consommation du porc dans le Lévitique:

“Vous tiendrez pour impur le porc parce que tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas.”

 “Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs.” [Lévitique, 11:7-8]

Sources :

http://www.icsfp.com/FR/Contents.aspx?AID=1620

 

PHOTOS INSOLITES

 http://ettolrubi.meabilis.fr/sante-florissante-privilegier-les-mesures-preventives/la-consommation-du-porc-peut-etre-la-cause-de-pas-moins-de-70-types-de-maladies.html

http://chine-insolite.blogspot.fr/2008/12/les-chines-de-porc.html