Les Sept Etoiles du Boisseau du Nordsont et la grande ourse sont à l’origine de la svastika

83707956_o

Les Sept Etoiles du Boisseau du Nord” qui, au cours des jours et des saisons, semblent opérer une rotation complète autour de l’étoile polaire.

#
Etoile polaire et Grande Ourse et Svastika
#
Une carte chinoise ancienne du ciel – Dynastie Han 200 Av. JC

La rotation de la Grande Ourse et de la Petite Ourse autour de Tai Yi l’Etoile Polaire Symboliquement cela forme une Svastika (donner naissance à la lumière ou Sheng Ming en chinois).

Mais en réalité il y a deux croix : la petite tourne dans l’axe dextrogyre (Svastika qui engendre la lumière) tandis que la grande tourne dans l’axe contraire, donc senestrogyre ou lévogyre (Sausvastika littéralement « qui s’oppose à l’engendrement de la lumière » donc la croix de la « lumière noire »).

Les deux croix peuvent naturellement cohabiter mais si il n’y en a qu’une de représentée il faut évidemment qu’il s’agisse de la Svastika dextrogyre qui est la Croix dite Bouddhiste, l’autre est la croix gammée, ou crampée, de sinistre souvenir.

Au cours des quatre saisons cette rotation dessine symboliquement une “croix solaire” qui se lit Wan (10 000, innombrable, multitude) en chinois et qui correspond à la Svastika indienne. Svastika en sanscrit signifie littéralement “qui engendre la lumière” ou “qui tourne régulièrement”.

De nombreuses pratiques d’origine taoïstes utilisent ces “Sept Etoiles” donc la Grande Ourse comme support à la méditation et, plus particulièrement, à celle de la “marche dans les étoiles”. On retrouve ce symbole de la Grande Ourse sur de nombreux objets rituels (épées, éventails, vases…) ainsi que sur de nombreux charmes (Fulu) et estampes. Svastika Tibet

#
Broderie rituelle tibétaine sur soie.
On y dinstingue les deux croix svastika et Sausvatika qui tournent dans un sens dextre et senestre. Ce n’est pas du tout par hasard ou pour une raison décorative. Celle de gauche (en bas) engendre la lumière : Svastika ou Sheng Ming Celle de droite(en bas) engendre les ténèbres : Sausvatika ou Ni Sheng Ming
 
#
La croix gammée ou crampée du plafond de la salle des colonnes du chateau de Wewelsburg Où avaient lieu des cérémonies liées au culte luciférien de la lumière noire auquels participaient des officiers et dignitaires SS nazis. Ce n’est pas, non plus, par hasard ou pour de simples raisons décoratives.

Le symbolisme peut, malheureusement, être utilisé à des fins destructrices et c’est pour cette raison que la méditation ne peut et ne doit être que personnelle. Des termes utilisés dans les méditations classiques tels que « Calme et Paix » ; « Eveil et Concentration  » ; »Mobilisation et Stabilisation » ; « Clarification et Purification » ; « Conserver le Pur et Rejeter le Trouble » peuvent fort bien prendre une toute autre signification lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient et lorsque l’esprit (Shen) est mis au service de la matière (Xing).

La matière doit être au service de l’Esprit et non le contraire. Il convient donc de toujours se méfier des « inversions » lorsqu’il s’agit de croix solaires ou du symbole du Taiji qui alors de dominateurs (cette fédération a l’exclusivité de la pratique et de son enseignement…) vers des dérives totalitaires.

L »ADN stocke également toutes les empreintes émotionnelles ancestrales

90916919_o

La cellule stocke également toutes les empreintes émotionnelles ancestrales, cosmiques et bien sûr, celles du vécu de nos ancetres d’ou la croyance a la reincarnation alors que le sujet ne fait qu’hériter du souvenir des vies de ces ancetres ou lorsque la personne héberge une entité qui a souvent plus de 900 ans d’existence et lui montre toute sa vie passé en reve ou par souvenir . La cellule, émetteur récepteur, reçoit l’information qui se matérialise, et émet de nouveaux programmes qui conditionnent nos comportements. Ce que nous vivons aujourd’hui entre en résonance avec ces mémoires, et le programme de protection se met en route. Car il s’agit bien de protection! Nos cellules ne veulent pas que nous ressentions les mêmes  émotions alors elles nous freinent, nous bloquent, et de façon inconsciente nous répétons les mêmes erreurs, les mêmes problématiques, qui entravent notre épanouissement, notre réussite! Le programme, intemporel, amplifie nos émotions propres, nous faisant réagir de façon démesurée, sans raison apparente, et va ainsi nous perturber dans la réalisation de ce que nous souhaitons, sans que nous sachions pourquoi. Ces émotions pourront se manifester sous forme de peurs irraisonnées: peur de la maladie, de guérir, du succès, peur de grossir ou incapacité à maigrir, phobies, tristesse, émotivité exacerbée,  manque de confiance en soi, dépression, échecs à répétition, maux chroniques, maladie, accidents… 

Ces empreintes émotionnelles font partie de nous, et elles font ce que nous sommes aujourd’hui… Il s’agit de notre mémoire cellulaire.
Puisque la cellule est capable de capter les informations et de les stocker nous pouvons les nettoyer et de leur redonner la bonne information…
Mais au fait, quand on parle d’information, qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’un courant magnétique, accompagné d’un courant électrique (polarisé + et -) qui se traduit par vibration, ou fréquence. Tout est vibration et tout est relié, comme tissé dans la même toile….
Nettoyage cellulaire…
Dissoudre les mémoires toxiques, les liens, les fausses croyances, c’est se libérer, c’est se donner la chance de choisir ce que nous voulons Etre et de pouvoir le réaliser…Toutes nos fonctions physiques, physiologiques, psychiques, énergétiques, communiquent entre elles par des connexions électromagnétiques, elles échangent de l’information. L’infiniment grand et l’infiniment petit ont la même structure, le même fonctionnement énergétique, et sont intimement tissés dans une trame infinie… Notre corps est lui aussi un émetteur récepteur, et il est entouré d’un cocon électromagnétique, c’est le champ morphique (ou champ morphogénique, bio morphique, bio énergétique, ou encore aura). C’est dans ce champ morphique que circulent toutes les informations qui vont être transmises au corps et toutes celles que nous produisons, par nos vécus, nos expériences et même nos pensées. 
Tout élément de notre vie interne a sa projection dans le champ morphique. Dans cet espace, il est possible de « toucher » un organe, un système… Un praticien expérimenté peut, en passant simplement la main sur le champ morphique d’une personne, ressentir les « congestions ». De même, l’acupuncteur lorsqu’il effectue sa prise pouls, mesure la qualité vibratoire de chaque méridien (l’alimentation électromagnétique de chaque organe). Les congestions repérées permettent d’établir un bilan énergétique et de procéder au nettoyage. C’est là qu’interviennent nombreux outils énergétiques, de la Tradition au Quantique! Le nettoyage du champ morphique, de l’aura, dissout les congestions, les liens, les noeuds émotionnels, il booste les défenses immunitaires: les cellules sont nettoyées! 
Après nettoyage du disque dur, il devient possible de charger de nouveaux programmes. 
Reprogrammation cellulaire…
De même qu’il est possible de transmettre par voie des ondes, des programmes audiovisuels, ou des téléchargements informatiques, il est tout aussi logique de transférer des programmes de corrections biologiques qui s’adressent directement aux récepteurs de nos cellules. Pour ce faire, en utilisant les possibilités de la bio résonance, nous allons redonner les bonnes fréquences à nos fonctions énergétiques.
La bio résonance sur fonde sur la compréhension des différents mécanismes biophysiques régissant la vie et plus particulièrement sur l’action des ondes électromagnétiques. Tout ce qui vit émet et reçoit des informations fréquentielles, nous vibrons ! A chacune de nos fonctions vitales correspond une fréquence particulière. Lorsque nous allons mal, ou que nous sommes malades, c’est que nos fréquences ne résonnent pas correctement.  Le stress, les émotions et tout autre élément extérieur ou même intérieur au corps, entraîne un déséquilibre plus ou moins important des flux vibratoires, provoquant des modifications du bien-être physique ou émotionnel. 
C’est un peu comme si nous étions un instrument de musique qu’il convient d’accorder régulièrement… Ce que nous mangeons, les pollutions diverses, le stress, nos pensées, nos émotions, altèrent nos « cordes » et c’est la cacophonie ! Quand l’instrument est désaccordé, nous faisons des fausses notes et nous ne sommes plus en mesure de lire la partition pour laquelle nous sommes programmés, celle de la vie dans le bien Etre ! Un instrument qui joue faux, a besoin d’être accordé. Lorsque nous redonnons à nos cordes la bonne vibration, la musique est bonne ! Nous sommes dans l’harmonie. Ah bien sûr, si le violon que vous êtes n’est pas un Stradivarius vous n’allez pas en devenir un ! Mais votre musique sera bonne, agréable… 
Et bien, c’est ce que nous permet la bio résonance : elle nous redonne les bonnes vibrations ! Elle fait la balance, ramène l’organisme à son point d’équilibre énergétique en envoyant des signaux électromagnétiques spécifiques. Par simple résonance, elle répare les données altérées qui se traduisent bien souvent  par des symptômes divers, allant du simple coup de pompe, baisse de vitalité ou de moral, aux troubles divers et à la maladie…  
Chaque cellule possède en elle la capacité de régénérer l’information biologique perdue. La bio résonance redonne la bonne information. 
Ainsi nettoyées, reprogrammées, activées, nos cellules, et toutes nos fonctions énergétiques, nous permettent d’aller mieux, de nous sentir bien,  de nous reconnecter à nos propres fréquences d’évolution.
Nous sommes des postes émetteurs-récepteurs, des instruments de musique à potentiel d’expansion incroyable. Réajuster la fréquence sur laquelle se joue notre vie est une belle opportunité de percevoir et d’apprivoiser ce qui vit en nous, sans le renier ni le juger. C’est aussi une belle opportunité pour apprendre à vibrer avec la fréquence de la vie.
Jouer sa propre mélodie, ses propres rythmes, sa propre fréquence, est une aventure de tout instant qui demande de la détermination, de la constance, un grand désir de s’affranchir de ce qui nous limite et nous empêche de matérialiser tout ce que nous sommes. Elle s’inscrit donc dans les approches d’éveil permettant un pas de plus dans l’ouverture, l’autonomie, la conscience et l’amour de soi.
La vision énergétique de la tradition au quantique.
Selon notre médecine,  être en bonne santé signifie absence de maladie. En médecine énergétique, être en bonne santé repose sur l’équilibre, sur l’harmonie des forces énergétiques.  En préservant cet équilibre, la maladie n’a pas lieu de se manifester. Lorsqu’elle survient, s’est la signature d’un déséquilibre. Remettant de l’ordre, nettoyer les énergies atteintes,  reconnecter les différents circuits, permet d’aller mieux. Maux divers du corps, du coeur, de l’âme, n’ont plus lieu d’être. 

Dans la tradition taoïste, l’homme fait partie de l’Univers et il est soumis aux mêmes lois énergétiques. Equilibre du yin et yang, interaction des 5 éléments… Ce concept énergétique a donné naissance à la MTC, à l’acupuncture et trouve aujourd’hui sa résonance dans le quantique.L’évolution des connaissances, des technologies, de la recherche, nous donne une version résolument moderne du concept traditionnel.  Tout est énergie, vibration, fréquences… et  nous faisons partie de la vaste toile magnétique qu’est l’Univers.Notre corps, et chaque cellule de notre corps est un émetteur récepteur. Nous émettons en permanence certaines fréquences et en recevons d’autres.Toutes ces fréquences, circulent sans fin dans le champ quantique. L’information se matérialise… Lorsque nos fréquences sont altérées (elles n’ont plus la bonne vibration), sont congestionnées ( circulent mal),  nous ne sommes plus dans l’harmonie (mal être, symptomatiques physiques… maladies). La thérapie quantique travaille au niveau des énergies subtiles : elle permet de nettoyer les énergies congestionnées, redonne les bonnes fréquences. Elle permet d’effacer les mémoires, de changer les schémas comportementaux récurant, et replace la personne dans la dimension de l’Etre, celle du possible de tous les possibles…Dans l’accord optimisé de nos vibrations, nous sommes au meilleur de nous même : corps, coeur et âme.

Les implants pourraient etre remplacés par le tatouage RFID plus populaire

1Tatouagelectronique

Par La rédaction de ZDNet.fr |

800px-Dr

Directrice de la Darpa, l’agence de recherche de l’armée américaine, de mi-2009 à mars 2012, Regina Dugan l’a quittée l’an dernier pour diriger les « projets spéciaux » chez Motorola, détenu par Google. Elle a exposé le 29 mai à la conférence annuelle All Things Digital quelques-uns de ces projets.
Le premier est un tatouage électronique (en fait plutôt une sorte de patch, l’objet n’étant pas définitivement dans la peau) qui pourrait servir à s’identifier. C’est un projet développé par MC10, une entreprise partenaire de Motorola ; Regina Dugan a montré un de ces tatouages électroniques, qu’elle porte à l’avant-bras.
Une pilule qui émet un signal depuis le tube digestif 
L’objet contient une antenne et des capteurs intégrés, et Motorola s’intéresse à l’ajout d’éléments d’identité à cette technologie. Selon Dugan, les jeunes adoreraient porter des tatouages électroniques, « tant que ça n’emmerde pas leurs parents ». ben voyons
Dans la même veine de l’authentification intégrée, elle a montré une pilule à avaler, qui réagit à l’acide de l’estomac en produisant assez d’électricité pour produire un signal, qui via le corps deviendrait un mot de passe. Cette pilule est créée par une entreprise nommée Proteus Digital Health ; elle a été autorisée par la Federal Drug Administration (FDA).
Ce genre d’innovations ne sont pas près d’arriver dans le commerce( dit elle ,tu penses ), « mais c’est un signe de la nouvelle audace chez Motorola », a expliqué le patron de Dugan, Dennis Woodside, qui dirige Motorola. « Si vous voulez être sûrs que votre innovation échoue, a déclaré Regina Dugan, essayez d’en exclure le risque. L’ennui est l’ennemi de l’innovation. »