le but final du NWO n’est pas temporel et matérialiste c’est la guerre contre la foi.

10263012le but final n’est pas temporel et matérialiste comme
voudraient nous le faire croire ceux qui dirigent la Conspiration. Nous sommes
impliqués dans le mouvement continuel de la révolte luciférienne contre le pouvoir
suprême et l’autorité du Dieu Tout-Puissant que les lucifériens appellent Adonaï.
On nous a enseigné la bonté infinie de notre Dieu, mais on nous a maintenu dans
l’ignorance du fait que la révolte luciférienne commença dans le monde céleste que nous
appelons le Ciel (Paradis). Lucifer contesta et mit en jeu la suprématie d’Adonaï,
prétextant que son plan de Direction de l’Univers était inconsistant et impossible à
mettre en pratique, parce que basé sur l’affirmation selon laquelle tous les êtres inférieurs
ont la possibilité de Le connaître, de L’aimer et de Le servir par respect pour Ses
perfections infinies. Lucifer proclama que la seule façon de diriger l’Univers entier était
d’établir une dictature totalitaire et de faire respecter par la force la Volonté du Dictateur
grâce au despotisme absolu.
Le mot univers tel que l’emploient ceux qui ont accepté l’idéologie luciférienne dans
ce monde céleste ou dans les autres, a pour signification : ‘‘La totalité des choses
existantes, y compris la Terre, les corps célestes et tout ce qui peut se trouver dans
l’espace’’.
On ne peut comprendre cet important sujet dans sa totalité si l’on ne connaît pas
l’entière vérité. Il nous faut donc connaître l’idéologie luciférienne aussi bien que
l’histoire Scripturaire du combat qui s’est perpétué à toutes les époques dans ce monde
entre Dieu et Lucifer, en vue de décider lequel des plans sur la Création seraient
finalement appliqué.
A moins que nous ne sachions l’entière vérité, nous ne pouvons décider par les dons
divins de l’intelligence et de la libre volonté si nous accepterons le plan et l’amour de
Dieu, si nous Le servirons et Lui obéirons pour toute l’éternité, ou bien si nous irons
littéralement au Diable (Lucifer).
Le dessein de ceux qui dirigent la Conspiration Luciférienne est d’empêcher que les
masses – les Goyim, le Bétail humain – ne connaissent toute la vérité parce qu’ils savent
que cela leur ferait automatiquement accepter le plan de Dieu. En conséquence, les
lucifériens comptent sur leur génie pour mentir et pour tromper ceux qu’ils ont
l’intention d’asservir corps et âme, et leur faire croire n’importe quoi, sauf la vérité.
Nous comprenons mieux pourquoi le Christ faisait référence à la Synagogue de
Satan qui dirige la Conspiration Luciférienne sur cette terre : ‘‘Vous êtes les Fils du Diable
et accomplissez ses volontés. Il est un meurtrier depuis le commencement. Il ne possède pas la
vérité parce que la vérité n’est pas en lui’’.

Nous devons également nous rappeler que les mots ‘‘Synagogue de Satan’’ ne
caractérisent pas uniquement les Juifs parce que le Christ fit savoir très clairement qu’elle
inclut aussi ‘‘ceux qui se disent juifs, mais ne le sont pas et mentent’’ (3). La Synagogue de
3 [NDT] : Étudier la plume à la main l’’‘extraordinaire’‘ question des khazars, peuple mongolo-asiate
converti au Judaïsme aux VIII°-IX° siècles après J. -C. Les juifs ‘‘ashkenazim’‘ sont les descendants des
Khazars… donc non sémites Lorsqu’on sait que plus de 82 % des juifs du monde entier sont ‘‘ashkénazim’‘
on mesure avec quelque vertige l’imposture indicible que constitue le soi-disant ‘‘antisémitisme’‘…
Le seul ouvrage relativement ‘‘sérieux’‘ que l’on peut se procurer en France sur ce sujet peu banal est celui
Satan se compose en effet d’hommes et de femmes d’un grand nombre de nationalités
qui remontent jusqu’à Caïn, le fils d’Êve.
J’ai acquis ma connaissance de la Foi Luciférienne en lisant toute la littérature que
j’ai pu me procurer sur le sujet, et en lisant et en étudiant les traductions des écrits de
Son Éminence le Cardinal Caro y Rodriguez, de Santiago, archevêque-primat du Chili.
Je vous livre ces informations pour que vous puissiez décider de la marche des
événements dans un sens ou dans l’autre.
La Foi Luciférienne enseigne que Lucifer était l’esprit le plus brillant et le plus
intelligent de l’Armée Céleste. Son pouvoir et son influence étaient si forts que lorsqu’il
mit en question le pouvoir et la suprématie de Dieu – ‘‘Adonaï’’ – il provoqua la
défection d’un très grand nombre d’esprits célestes des hautes hiérarchies.
Ces derniers quittèrent Dieu et rejoignirent le Prince des Anges, déchu. Parmi ces
traîtres, il y avait Satan, ‘‘le fils aîné d’adonaï’’.

Selon la Croyance Luciférienne, l’Archange St Michel est le frère de Satan ainsi
que le plus jeune fils d’Adonaï. Les enseignements lucifériens reconnaissent que Saint
Michel infligea une défaite aux anges qui avaient opté pour la Cause Luciférienne au
Ciel. Depuis cette époque date l’inimitié éternelle entre Satan et Saint Michel.
D’après les enseignements lucifériens, le mot ‘‘enfer’’ est le mot qui est utilisé pour
désigner le monde céleste dans lequel Dieu bannit Lucifer et les plus intelligents des
esprits célestes, des esprits enténébrés qui avaient suivi le Prince de l’Enfer de leur propre
et libre volonté.
Dieu – ‘‘Adonaï’’ – décida alors de donner à ces créatures une autre chance,
considérant qu’elles avaient été trompées en adoptant la Révolte Luciférienne. Il créa en
conséquence d’autres mondes – dont la Terre et les peupla avec les moins coupables des
anges qui s’étaient séparés de lui, au Ciel, au moment de la Révolte. Il les fit à sa propre
image et ressemblance ; ils étaient dotés de corps auxquels avait été insufflée la lumière
spirituelle de la grâce sanctifiante. En apparence, ils ressemblaient au Christ que Pierre,
Jacques et Jean avaient pu contempler transfiguré, avec sa permission. Dieu plaça ces
anges déchus dans les nouveaux mondes par un processus de naissances qui les priva de la
connaissance personnelle de leurs existences antérieures. Il les dota, toutefois, d’une
intelligence et leur accorda l’usage d’une libre volonté. Leurs esprits étaient ainsi faits
qu’ils pouvaient recevoir des inspirations du Monde Céleste, aussi bien des esprits qui
étaient restés fidèles à Dieu que des esprits qui avaient embrassé la Cause Luciférienne.
Ceux qui en font les frais veulent en général venir à bout de ces inspirations en faisant
usage de leur propre intelligence. Le corps met en oeuvre les décisions de l’esprit, toutes
les actions du corps devant être ou bien positives ou bien négatives. Toute action
pneumatique est enregistrée dans le ‘‘Livre de Vie’’. L’individu décide en toute
connaissance de son futur éternel et par ses actions pneumatiques il prouve s’il a accepté
le Plan de Dieu sur l’Univers ou bien le Plan de Lucifer. Les résultats en sont le ‘‘Bien’’
ou le ‘‘Mal’’.

D’après la Foi Luciférienne, Lucifer fit de Satan le ‘‘Prince de ce Monde’’ à
l’époque de la Création. Son objectif était d’inciter nos premiers parents à se séparer deDieu – ’’Adonaï”-et d’empêcher que leurs descendants ne réalisent son Plan sur la
Création.
Cette ‘‘foi’’ enseigne également que Dieu, au Jardin d’Eden – le Paradis –
accompagnait nos Premiers Parents en les instruisant de Son Plan et de Sa Conception de
la Vie. Jusque là, il n’y a pas de grande différence entre les enseignements de la Foi
Luciférienne et ceux des Saintes Écritures.
La différence commence à se manifester lorsque Satan entre en scène. Les Lucifériens
enseignent – aux initiés des grades inférieurs du Rite Palladien Nouveau fondé par Albert
Pike – que Dieu – ‘‘Adonaï’’ – est un Dieu jaloux et égoïste qui empêcha nos premiers
parents d’avoir connaissance des plaisirs des relations sexuelles – le secret de la
procréation – parce qu’il souhaitait se réserver ces plaisirs !
Vous apprécierez l’abomination de la chose, un mensonge difficile à qualifier
tellement il est épouvantable.
Dieu avait simplement remis à plus tard Sa volonté de faire connaître la procréation
à nos premiers parents, après avoir sérieusement éprouvé leur honnêteté, leur intégrité et
leur obéissance. Il voulait être certain de pouvoir compter sur eux avant de leur confier le
secret, de les savoir dignes d’accomplir cette fonction sainte et sacrée qui donnerait à
d’autres êtres une chance d’accepter Son Plan sur la Création.
Les lucifériens racontent à ceux qui sont initiés dans le rite Palladien nouveau que
Satan gratifia la Race Humaine du don le plus important lorsqu’il initia Êve aux plaisirs
des relations sexuelles, lui faisant ainsi découvrir le secret de la procréation. Les Saintes
Écritures nous apprennent que Satan incita Êve à désobéir à Dieu – ‘‘De l’Arbre de la
Connaissance du Bien et du Mal tu n’en mangeras pas’’ – en lui promettant que si elle
acceptait ses avances, Adam et Elle deviendraient les égaux de Dieu – en pouvoir – et ne
connaîtraient jamais la mort.
En d’autres mots, Satan dévoila à Êve l’idéologie Luciférienne concernant le sexe et
les relations sexuelles – ‘‘connaissance de la chair’’ – qui est en totale opposition avec les
desseins de Dieu, l’acte de procréation devant être accompli par un homme et une
femme unis pour la vie dans les liens du mariage, un acte accompli dans la stricte
intimité, fondé sur des sentiments profonds, des expressions mutuelles de joie, d’estime,
de dévouement et de reconnaissance, le summum devant être atteint par le désir spirituel
de deux êtres de promouvoir le Plan de dieu, c’est à dire le Peuplement du Monde par la
création d’un nouvel être qui grandira pour aimer, obéir et servir Dieu afin de vivre pour
toujours avec Lui dans le bonheur.
La conquête d’Êve par Satan fut d’un genre tout à fait différent car elle reproduisait
le Rituel de la Messe Adonaïcide, la ‘‘Messe Noire’’ Suivant le rituel de cette ‘‘messe’’,
les actes amoureux de Satan étaient calculés de façon à exciter les passions animales en
Êve jusqu’au point où la satisfaction de l’excitation sexuelle prit le dessus sur toutes les
autres considérations.
Satan lui conseilla d’aimer la volupté plutôt que la modestie, d’être ‘‘libérée’’ au lieu
d’être fidèle à son époux, de verser dans l’exhibitionnisme au lieu de respecter la stricte
intimité, de s’enfoncer dans la perversion et de donner libre cours à ses excès au lieu de
garder la modération.
Selon le Satanisme il est parfaitement normal d’employer quelque moyen que ce soit
pour satisfaire le besoin sexuel, qu’il soit animal ou humain ! Le Talmud de Babylone –
qui repose sur les enseignements kabbalistiques des promoteurs de la Conspiration
Luciférienne – enseigne qu’il est parfaitement normal qu’un ‘‘homme’’ abuse d’enfants
âgés de 3 ans pour satisfaire ses diaboliques passions animales !!!
la conspiration mondiale
– 11 –
La Foi Luciférienne proclame en outre que Caïn naquit de l’union d’Êve et de
Satan ! Sachant que ces horreurs relatives au sexe sont le fruit de l’idéologie Luciférienne,
nous pouvons reconnaître l’influence Satanique qui inspire de telles idées.
Mais nous comprenons difficilement que des ministres des Confessions Chrétiennes
puissent exposer les théories suivantes en ce qui concerne le mariage. Nous lisions
récemment dans des publications de l’Église qui exprimaient les opinions de chefs
religieux de deux confessions différentes, qu’il était parfaitement normal et convenable
pour un couple marié d’avoir des relations sexuelles où il le souhaitait, à n’importe quelle
période – y compris les périodes de menstruations – et dans n’importe quelle position
pourvu que l’acte s’achevât dans la position qui permette la conception !
Après avoir lu ce conseil abominable nous en avons conclu que les auteurs étaient
indubitablement restés célibataires !
Il y a une énorme différence entre la complaisance sexuelle qui vise à purement
satisfaire les passions animales et la relation sainte et sacrée d’un homme avec sa femme
qui est et demeure pure de corps, d’âme et d’esprit ! La satisfaction de la passion animale
est grossière, agressive, souvent perverse et sadique. L’acte d’amour et d’affection entre un
homme et sa femme en disposition d’amour réciproque est une fonction sainte et sacrée
qui est justement qualifiée de ‘‘Sacrement’’.
Sous l’influence de la propagande des Illuminati, nombre de personnes ont contracté
un mariage dans le dessein de légaliser leurs relations sexuelles. De nombreux mariages ne
sont rien moins que de la prostitution légalisée, et davantage encore ne sont que des
mariages de convenance.

N’est-ce pas étonnant, puisque nous, les êtres humains, sommes nés avec la tache du
Péché Originel ? Nous sommes conçus dans le péché parce que l’acte de procréation n’est
pas totalement en accord avec la volonté de Dieu, puisque soumis aux perversions
introduites par Satan lorsqu’il séduisit Êve.
Dieu, dans Sa colère contre nos premiers parents, retira la lumière de la grâce
sanctifiante de leur corps. A cause de leur péché, d’êtres immortels, ils devinrent des êtres
mortels et furent condamnés à souffrir des privations, de la maladie, de la souffrance
physique et de la mort. Mais Dieu, dans Sa miséricorde et Sa bonté, par l’intermédiaire
de Son Fils bien-aimé Jésus-Christ, nous donna une nouvelle chance de rejeter l’idéologie
luciférienne enseignée par les satanistes et d’accepter Son plan sur la Création.
Si ce que nous exposons n’est pas la vérité, pourquoi l’Église Catholique Romaine
accorde-t-elle donc une si grande importance au dogme de l’Immaculée Conception de
Marie, la Mère de Jésus-Christ ? La foi catholique romaine demande à tous ses fidèles de
croire que Marie est la seule créature humaine préservée de la tache du péché originel,
parce qu’elle conçut du Saint-Esprit, conformément au Plan Divin de procréation.
Si Satan n’avait pas perverti la sexualité pour détourner Adam et Êve de Dieu,
pourquoi donc les Skoptsi4 auraient-ils pratiqué l’auto-émasculation bien avant
l’avènement du Christ et continuent aujourd’hui encore à s’émasculer afin de prouver
qu’ils rejettent le sexe dans sa forme pervertie, oeuvre de Satan ? Les Skoptsi croient qu’en
s’émasculant ils pourront se consacrer à fond au service du Dieu Tout-puissant et à la
réalisation de Son Plan sur la Création. Les Skoptsi méprisent les ministres et les prêtres
de la Religion Chrétienne qui craignent de s’émasculer pour rendre un service plus
parfait à Dieu.
4 Fanatiques russes qui déclarent que l’homme est foncièrement mauvais, se donnent pour mission la
destruction de la race humaine et recourent à la castration. Quillet, 1946.
la conspiration mondiale


Les hommes qui souhaitaient devenir leurs disciples demandaient parfois aux apôtres
du Christ si l’autoémasculation était obligatoire. Saint Mathieu traite de cette très
délicate question dans son chapitre XIX, versets 10 à 12. Le verset 12 nous enseigne : ‘‘Il
y a en effet des eunuques qui le sont de naissance ; il y en a d’autres qui le sont devenu par le
fait des hommes, il y en a d’autres encore qui le sont devenu de leur propre fait à cause du
royaume des cieux. Comprenne qui pourra”.
Traitant de ce même sujet, Saint Paul enseigne à ses disciples qu’il vaut mieux
renoncer aux relations sexuelles qui ressortent de la perversion et détournent de
nombreux êtres humains du Dieu Tout-Puissant. Les Saintes Écritures dans l’Épitre aux
Thessaloniciens (IV, 1-7) nous livrent sa pensée : ‘‘Au reste, frères, nous vous en prions et
supplions dans le Seigneur Jésus, puisque vous avez déjà appris de nous la manière dont vous
devez vous comporter pour plaire à Dieu – ce que vous faîtes déjà – faites-y de nouveaux
progrès. Car vous connaissez les préceptes que nous avons donnés de par le Seigneur Jésus. Ceci
est en effet la volonté de Dieu, le moyen pour vous de tendre à la sainteté : que vous vous
absteniez de toute impudicité, que chacun de vous sache garder son corps en toute sainteté et
respect, sans se livrer aux passions déréglées comme les païens (les Gentils, Lucifériens ou
Satanistes) qui ne connaissent pas dieu ; car Dieu ne nous a pas appelé à l’impureté mais à la
sainteté dans le Christ Jésus notre Seigneur’’.
C’est sur ce principe que Saint Augustin fait reposer son opinion selon laquelle la
perversion de la sexualité qu’avait prévue le Dieu Tout-Puissant, associée à la
désobéissance d’Adam et d’Êve à Sa Loi et à Son Plan Révélé sur la Création, aggravée
par la manifestation du manque de foi en Ses Perfections et en Sa Bonté Infinies,
constituent le Péché Originel.
Lorsqu’on a accepté et compris cette grande vérité, on peut facilement comprendre
comment la Conspiration Luciférienne toujours existante s’est développée sur cette terre
dans le but d’asservir corps et âme les survivants de la Race Humaine. Ce qui explique
également le déluge quotidien de sexualité à la radio et à la télévision, les films
pornographiques, les exhibitions impudiques de la femme, les chansons sexy, le rythme
‘‘Elvis Presley’’, le Rock’N’Roll (5).
Un des magazines les plus importants d’Amérique publiait vers la fin de 1956
l’histoire de la façon dont Kadar avait pris le pouvoir en Hongrie et mit fin au
soulèvement. L’auteur affirmait que Kadar avait été émasculé par ses ennemis lorsqu’il
était entre leurs mains. Cette déclaration est un mensonge. Kadar fut castré par son
propre chirurgien et à sa demande. Il souhaitait devenir un parfait adepte de la Cause
Luciférienne. Kadar était tellement fanatique, qu’après avoir réprimé la Révolte
Hongroise, il ordonna qu’on émascule 45 000 jeunes hongrois qui avaient été faits
prisonniers. Il les envoya ensuite dans des camps spéciaux où ils furent entraînés pour
devenir des Agents des Illuminati et être utilisés pour amener la Conspiration
Luciférienne dans sa dernière phase. Tout cela est foncièrement horrible mais vrai. ‘‘News
behind the News’’(6) affirmait en 1956 que la Révolte Hongroise avait été manigancée par
les Illuminati de l’extérieur et qu’elle avait pour dessein de tester dans la pratique la
possibilité de réalisation du Plan de Pike : provoquer le cataclysme social ultime en
impliquant des peuples contrôlés par les Communistes Athées et des peuples qui
professent le Christianisme. Des preuves que nous avons reçues depuis, établissent
formellement que nous avions absolument raison dans nos affirmations.
La Foi Luciférienne enseigne que la Conspiration progressa à une telle vitesse que
Dieu décida d’envoyer Saint Michel sur la terre, en la personne de Jésus-Christ (!), pour y
mettre un terme et disperser les sicaires de la Synagogue de Satan.

Elle enseigne également que Saint Michel – le Christ – échoua dans Sa Mission.
Pike élabora le Rituel de la Messe Adonaïcide autour de la séduction d’Êve par
Satan, de la victoire luciférienne sur le Christ et de Sa Mort à l’instigation des Illuminati.
Le Christ est venu pour nous racheter et nous libérer des liens avec lesquels Satan
nous avait enchaînés. Il nous a appris que Satan avait obtenu le contrôle de tous ceux qui
exerçaient des fonctions importantes dans les gouvernements, la religion, les sciences et
les autres activités humaines. Sa naissance dans une étable nous apprend que si nous
souhaitons établir le Plan de Dieu sur la Création, nous devons commencer par ce qu’il y
a de plus humble pour éduquer la plus grande partie de l’humanité. Le Christ nous a fait
savoir de la façon la plus claire possible qu’il était inutile et vain de commencer par le
sommet. Si l’on acceptait cette leçon, nous aurions une ‘‘révolution’’ spirituelle ! Le
Christ nous a enseigné aussi qu’il n’y a qu’une seule façon de mettre un terme à la
Conspiration Luciférienne : c’est d’enseigner l’entière vérité concernant cette question
aux peuples de toutes les nations. Il nous a assuré que si nous faisions connaître la vérité
et que si nous expliquions aux masses que l’idéologie Luciférienne requiert leur
asservissement absolu, corps et âme, la réaction serait telle que l’opinion publique
deviendrait une force importante que la Synagogue de Satan ne pourrait plus contrôler.
Weishaupt et Pike reconnurent cette vérité. Ils insistèrent sur le fait que tout agent
d’exécution Illuministe, dans la mesure où ce dernier était suspecté de trahison, devait
être exécuté comme traître.
Weishaupt écrivit que si un seul homme réussissait à divulguer leur secret, leurs plans
feraient un recul de 3 000 ans en arrière ou seraient ajournés définitivement. Cette
information nous satisfait beaucoup. Il s’agit pour nous de mener à bien la directive que
le Christ nous a donnée (7) et de raconter comment Weishaupt se servit de Thomas
Jefferson pour transférer en Amérique sa Conspiration Luciférienne, révisée.
Jefferson faisait partie des financiers, des politiciens, des économistes, des
scientifiques, des industriels, des hommes des professions libérales et des hommes
d’Église qui avaient accepté l’idée qu’un Gouvernement Mondial dirigé par des hommes
de tête (les Illuministes) était la seule solution pour mettre fin aux guerres et aux
révolutions.
Jefferson occupait une position si élevée dans les conseils exécutifs des Illuminati
qu’il avait fait inscrire secrètement leur insigne sur le verso du Grand Sceau d’Amérique,
déjà prêt pour le jour où ils investiraient le gouvernement.
Comme cette information choquera un grand nombre de citoyens américains, nous
citerons donc des documents authentiques et des événements historiques dont l’existence
a été soigneusement dissimulée au grand public du Canada et des États-Unis.
En 1789, John Robison, très haut initié maçon, confirma que les Illuminati s’étaient
infiltrés dans les loges maçonniques américaines.
Le 19 juillet 1798, David A. Pappen, Président de l’Université de Harvard, mit en
garde ses étudiants vis à vis de l’influence que prenait l’illuminisme dans la politique
américaine et dans la religion (Nous nous demandons ce qu’il dirait de Harvard s’il était
encore en vie aujourd’hui !).
Le jour de la Fête d’Action de Grâces de l’année 1789, Jedediak Morse prêcha contre
l’Illuminisme. Il avertit sa congrégation et la population des États-Unis que les
Illuministes dissimulaient leur véritable dessein en s’infiltrant dans les loges maçonniques
et en cachant leurs actions subversives ainsi que leurs intentions sous le masque de la
philanthropie.

Illuminati_Final__BackgroundOnly
En 1799, John Cosens Ogden révéla le fait que les Illuministes de Nouvelle
Angleterre se consacraient infatigablement à détruire la religion et le gouvernement en
Amérique en feignant de se soucier de leur protection.
En 1800, John Quincy Adams s’opposa à Jefferson pour la Présidence des États-
Unis. Adams avait organisé les loges maçonniques de Nouvelle Angleterre. Il écrivit trois
lettres au Colonel Wm. L. Stone lui exposant les activités subversives de Jefferson. Les
informations contenues dans ces lettres permirent à Adams de remporter les élections.
Les lettres auxquelles nous faisons référence sont – ou étaient – exposées à la Rittenburg
Square Library de Philadelphie.
En 1800, le Capitaine Wm. Morgan sentit qu’il était de son devoir d’informer les
autres francs-maçons des raisons et de la manière dont les Illuminati utilisaient leurs loges
à des desseins subversifs. Les Illuminati déléguèrent un de leurs membres, Richard
Howard pour exécuter le ‘‘traître’’ Morgan. Celui-ci tenta de fuir au Canada mais il
échoua (8).
Un certain Avery Allyn fit une déclaration sous serment à New-York et jura qu’il
avait entendu Richard Howard, lors d’une réunion de Chevaliers Templiers à St John’s
Hall (New-York), faire le récit de sa mission en racontant comment il avait ‘‘exécuté’’
Morgan. Il y eut ensuite des pourparlers afin de ramener Howard par bateau jusqu’à
Liverpool, en Angleterre. Des minutes maçonniques prouvent qu’à la suite de cet
incident des milliers de francs-maçons quittèrent la Juridiction Nord des États-Unis.
En 1829, une Illuministe dénommée ‘‘Fanni’’ Wright fit une conférence à un
groupe soigneusement sélectionné d’Illuministes dans le nouveau Temple Maçonnique
de New-York. Elle expliqua l’idéologie Luciférienne quant à l’ ‘‘Amour Libre’’ et à la
‘‘Liberté Sexuelle’’. Elle informa également les Illuministes américains du fait qu’il était
prévu d’organiser et de financer le Communisme Athée dans le but de poursuivre leurs
propres plans secrets et leurs visées mondiales. Parmi les hommes qui contribuèrent à
mettre en oeuvre cette phase de la Conspiration Luciférienne, nous trouvons Clinton
Roosevelt (un ancêtre direct de F. D. Roosevelt), Horace Greeley et Charles Dana.
En 1834, afin de dissimuler leur véritable dessein, les personnes ci-dessus nommées
organisèrent le ‘‘Loco-Foco Party’’.
En 1835 elles transformèrent son nom en celui de ‘‘Whig Party’’ et l’employèrent à
rassembler les fonds qui financeraient Mordecaï Mark Levi – c’est à dire Karl Marx –
lorsqu’il écrirait le ‘‘Manifeste du Parti Communiste’’ et ‘‘Das Kapital’’ à Soho (Londres).
Ces deux publications furent écrites sous le contrôle direct des Illuminati. Elles étaient
destinées à leur permettre d’organiser le Communisme Athée comme l’exigeait le Plan
d’Adam Weishaupt achevé en 1776.
En 1834, les Illuminati firent de Giuseppe Mazzini leur ‘‘Directeur de l’Action
Politique’’. Ce titre n’était qu’une façade et signifiait en réalité ‘‘Directeur des Activités
Révolutionnaires’’. Léon de Poncins, à la page 65 de son livre ‘‘Les Forces Secrètes de la
Révolution’’ – édition américaine – confirme ce que j’avais publié à ce sujet dans ‘‘Des
Pions sur l’Échiquier’’ et ‘‘Le Brouillard Rouge sur l’Amérique’’, à savoir que Mazzini était
en rapport étroit avec certains dirigeants occultes et conduisait leurs activités
révolutionnaires implantées dans les différentes contrées du monde. Mazzini fit la
connaissance du Général Albert Pike peu après que le Président Jefferson Davis eut
dissous ses Troupes Indiennes Auxiliaires sous le prétexte qu’elles avaient commis des
atrocités, alléguant le fait de guerre.

Pike
En 1850, à l’âge de 41 ans, Albert Pike s’infiltra dans la franc-maçonnerie et fut
initié à la Western Star Lodge de Little Rock dans l’Arkansas. Soutenu par les Illuminati,
il eut une ascension fulgurante dans la maçonnerie.
Le 2 janvier 1859 Pike fut élu Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil
de la Juridiction Sud des États-Unis. Il se lia étroitement à un adepte de la Foi
Luciférienne dénommé Moses Holbrook qui était Souverain Commandeur du Suprême
Conseil de Charleston en Caroline du Sud. Ensemble ils mirent au point le rituel d’une
version modernisée de la ‘‘Messe Noire’’ Luciférienne qui repose sur les enseignements
kabbalistiques. C’est alors que mourut Holbrook.
Pike introduisit la ‘‘Messe Adonaïcide’’ que devaient célébrer les Initiés qui avaient
été admis à recevoir le secret intégral et le dernier grade du Rite Palladien Nouveau. Le
Rituel de la ‘‘Messe Adonaïcide’’ demande au célébrant d’initier la Prêtresse, qui joue le
rôle d’Êve, aux plaisirs du sexe tels que Satan les enseigna à Êve. Ainsi, la victoire de
Satan sur Êve est perpétuée et l’on remémore à ceux qui sont présents comment on
utilise encore le sexe pour obliger les personnes que l’on souhaite contrôler à se détourner
de Dieu. Le Rituel nécessite l’immolation d’une victime humaine, animale ou bien d’un
volatile. Ce sacrifice est offert à Lucifer pour commémorer la victoire de la Synagogue de
Satan sur le Christ. On fait circuler et boire à petites gorgées le sang de la victime aux
participants, puis manger des morceaux de chair. Tout cela pour ridiculiser le Christ
lorsqu’il enseignait : ‘‘Celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie éternelle’’. (9)
Le célébrant profane ensuite et souille une Hostie consacrée par un prêtre de l’Église
Catholique Romaine. Cet acte est accompli afin de prouver aux personnes présentes que
Dieu – Adonaï – n’est pas tout-puissant. Cela indique aussi leur détermination à détruire
toutes les autres religions (10). Toutes les Messes Adonaïcides se terminent par une orgie
de nourritures, de boissons et de sexe.

Pike déclarait que ‘‘pour qu’un adepte des plus hauts grades soit parfaitement maître de
ses passions qui dévoient tant de coeurs, il lui fallait souvent user des femmes mais sans passion
pour devenir ainsi maître de ses désirs et par là enchaîner les femmes.’’ Pike écrivit également
que ‘‘les loges de frères qui ne s’annexent pas une loge de soeurs pour usage commun sont
incomplètes’’. Nous vous renvoyons à la page 578 du livre ‘‘La Femme et L’Enfant dans la
Franc-maçonnerie Universelle’’ de A.C. de La Rive qui traite précisément des Loges
d’Adoption qui sont utilisées pour introduire les femmes dans les Rites Palladistes (11).
Du fait de son soutien inconditionnel à la Cause Luciférienne, Pike fut élu Souverain
Pontife de la Franc-maçonnerie Universelle et en tant que tel fut assisté de Dix Anciens
de la Suprême Loge du Grand Orient de Charleston, en Caroline du Sud.
Pike travaillait dans la maison de maître qu’il avait fait construire à Little Rock –
Arkansas – en 1840 ; c’est là qu’il dressa le Plan des Phases Terminales de la
Conspiration Luciférienne.
Comme nous le prouverons par la suite, le dernier cataclysme social doit se produire
entre les masses contrôlées par les Communistes Athées et les masses qui reconnaissent la
Religion Chrétienne. C’est ce plan diabolique qui justifie la définition du mot ‘‘Goyim’’:
‘‘bétail humain préparé pour le massacre’’.
Afin de mettre en oeuvre ce complot diaboliquement inspiré, Pike organisa le ‘‘Rite
Palladien Nouveau’’ et donna l’ordre à Mazzini d’établir des Suprêmes Conseils à Rome
et à Berlin pour travailler en coopération avec le quartier général qu’il avait établi à
Charleston.
Le Suprême Conseil de Rome était responsable de l’ ‘‘Action Politique’’, celui de
Berlin constituait le ‘‘Directoire Dogmatique’’.
Les Trois Suprêmes Conseils avaient pour tache de diriger les activités subversives
des 23 autres conseils que Pike avait mis sur pied en des positions stratégiques de
9 [NDA] : La Police de Chicago poursuit ses enquêtes à propos de trois crimes rituels.
10 [NDA] : Très récemment des agents des Illuminati ont volé le tabernacle d’une Église Catholique
Romaine du New-Jersey pour obtenir des hosties consacrées.
11 [NDA] : Une certaine Wilma Montesi mourut après qu’on l’eut utilisée comme Prêtresse lors d’une
Messe Adonaïcide. Elle avait pris part à un marathon sexuel. Morte d’épuisement physique, on constata
également une overdose de ‘‘drogues’’ qu’on lui avait administrée pour stimuler le désir sexuel. Son corps
fut retrouvé sur une plage près de Naples. Le scandale impliquait – en Italie – de Hautes Personnalités de
l’Église et de l’État…
l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud, de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique et de
l’Océanie (12).

Afin de prouver que le ‘‘Suprême Secret’’ ne se communique qu’aux Adeptes jugés
dignes d’être initiés au Dernier Grade du Rite Palladien – qui les intronise Membres de
la ‘‘Grande Loge Blanche’’ et ‘‘Grands Prêtres de la Foi Luciférienne’’ – nous citerons
une lettre qu’écrivit Mazzini au Dr Breidenstein avant d’avoir reçu le dernier grade.
Mazzini écrivait : ‘‘ Nous constituons une association de frères en tous les points du globe.
Nous souhaitons briser tous les jougs. Cependant, il y en a un d’invisible que l’on peut à peine
sentir et il pèse sur nous. D’où vient-il ? Où est-il ? Personne ne le sait… ou bien ne veut le
dire. Cette association est secrète, même pour nous, les vétérans des sociétés secrètes”.
Ayant en vue l’objectif de provoquer le dernier cataclysme social entre les
Communistes et les Chrétiens, Pike dut placer des Illuministes aux postes de contrôle de
l’État du Vatican. Afin de permettre aux Illuminati de s’y infiltrer, Pike ordonna à
Mazzini de susciter en Europe une atmosphère ‘‘Anti-Vaticane’’ jusqu’à ce que – comme
nous le savons – l’intégrité physique des personnes, à l’intérieur du Vatican, fut mise en
danger.
Karl Rothschild, fils de Mayer Amschel Rothschild, qui avait financé l’Organisation
des Illuminati de Weishaupt, intervint alors en faveur de l’État Pontifical sous le prétexte
qu’il souhaitait empêcher une effusion de sang inutile. C’est ainsi qu’un des plus hauts
membres des Illuminati s’assura la reconnaissance et l’estime du Pape et des Officiels du
Vatican. Il en profita pour placer des agents de la Secte des Illuminati comme Experts et
Conseillers en Finance (13) et en Politiquent … Ils accomplissaient de façon précise la
prescription de Weishaupt – objet de son orgueil – lorsqu’il écrivit : ‘‘nous nous
infiltrerons dans cette place le Vatican – et lorsque nous serons à l’intérieur nous n’en sortirons
plus jamais. Nous la minerons jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une coquille vide’’ !…
Depuis que les Illuminati se sont infiltrés au Vatican la Conspiration Luciférienne a
fomenté deux guerres mondiales qui ont divisé la Chrétienté en armées opposées. Les
Chrétiens de toutes les confessions se sont entre-tués par millions sur cette terre avec
pour conséquence le fait que les masses contrôlées par le Communisme Athée ont
maintenant une puissance équivalente à ce qui reste de la Chrétienté.
Le cours des événements jusqu’à nos jours est strictement conforme aux prescriptions
de Weishaupt et de sa Conspiration Luciférienne. La façon dont cela s’est produit nous
indique que le plan d’action mis au point par Albert Pike de 1850 à 1886 dans sa
demeure de Little Rock – Arkansas – a été scrupuleusement suivi. N’oublions pas que les
Archives Secrètes du Vatican sont les plus complètes du monde. Plus que toutes autres !
Nous mesurons la différence qu’il y aurait eue dans ‘‘le cours de l’Histoire’’ si les
Illuminati n’avaient eu le pouvoir d’instaurer une Conspiration du Silence coiffant tous
les gouvernements, qu’ils soient politiques ou religieux.
J’ai en ma possession de nombreuses lettres de prêtres ayant vécu à Rome et étudié
au Vatican. Elles fournissent bon nombre de preuves qui établissent que le Saint-Père a
un sort comparable à celui d’un prisonnier à l’intérieur du Vatican (14), comme de la
même façon le Président des États-Unis est un prisonnier à la Maison Blanche, la Reine
d’Angleterre une prisonnière à Buckingham Palace et Khrouchtchev un prisonnier au
Kremlin.
Une seule fois, ces dernières années, la surveillance constante que l’on exerçait sur le
Pape s’est relâchée. Ce fut lorsqu’ ‘‘on’’ pensa que Sa Sainteté était à l’antichambre de la
mort. Nous savons qu’il avait tellement décliné que seul un miracle put lui donner la
force de convoquer une personnalité officielle sur laquelle il pouvait compter. Il donna
l’ordre à cette personnalité d’adresser un appel à tous les catholiques romains, leur
demandant de ‘‘prier pour l’Église du Silence’’.

Pike limita l’Initiation dans le Rite Palladien Nouveau aux hommes et aux femmes
qui s’étaient irrémédiablement détournés de Dieu et avaient vendu leur âme à Satan en
échange de la réussite matérielle et des plaisirs charnels. Mais la ruse et l’intelligence des
Maîtres de la Synagogue de Satan sont telles que même les initiés du Rite Palladien
Nouveau ne sont pas admis à recevoir le suprême secret avant d’avoir été sondés à fond.
La manière dont la ‘‘Grande Loge Blanche’’ – les Grands Prêtres de la Foi
Luciférienne – garde leur secret fut parfaitement illustrée lorsqu’un autre Acte de Dieu fit
que des documents top-secrets émis par Albert Pike tombèrent dans des mains qui
n’étaient pas celles auxquelles ils étaient destinés.
Mazzini mourut en 1872. Pike désigna alors Adriano Lemmi pour lui succéder en
tant que Directeur de l’Action Politique. Lemmi, qui avait été initié dans le Rite
Palladien Nouveau, était un adorateur de Satan. Pike l’instruisit en lui révélant le
suprême secret. Il lui expliqua que Lucifer était le seul Dieu en dehors d’Adonaï et que le
dessein ultime de la Conspiration en marche consistait à imposer l’idéologie Luciférienne
à l’Humanité. Les faits qui se rapportent à cet incident furent divulgués dans le livre de
Domenico Margiotta : ‘‘Adriano Lemmi, Chef Suprême des Francs-Maçons’’.
Le fait que seuls quelques Initiés des plus Hauts Grades du Rite Palladien sont en
possession du suprême secret fut de nouveau prouvé lorsque Pike jugea nécessaire de
diffuser la lettre d’instruction suivante aux Illuministes qu’il avait choisis pour diriger les
activités des 23 conseils établis dans le monde entier.
Un exemplaire de cette lettre datée du 14 juillet 1889 fut aussi détourné de son
chemin… Ce courrier est cité par A.C. de La Rive à la page 587 de son livre : ‘‘La Femme
et L’Enfant dans la Franc-Maçonnerie Universelle’’.
Citons ce paragraphe : ‘‘Voici ce que nous devons dire à la foule : Nous adorons un
Dieu, mais il s’agit du Dieu que l’on adore sans superstition… La Religion Maçonnique
devrait être, pour nous tous, initiés des hauts grades, maintenue dans la pureté de la Doctrine
Luciférienne… Si Lucifer n’était point Dieu, est-ce qu’Adonaï, dont tous les actes attestent la
cruauté, la perfidie, la haine de l’homme, la barbarie, la répulsion pour la science – si Lucifer
n’était point Dieu, est-ce qu’Adonaï et ses prêtres le calomnieraient ?
Oui ! Lucifer est Dieu. Et malheureusement Adonaï aussi est Dieu car la loi éternelle
exige qu’il n’y ait point de splendeur sans ombre, de beauté sans laideur, de blanc sans noir.
L’absolu ne peut exister qu’en tant que double élément (Dieux)… Donc, la doctrine du
Satanisme est une hérésie, la véritable et pure religion philosophique, c’est la croyance en
Lucifer, égal d’Adonaï, mais Lucifer Dieu de Lumière et Dieu du Bien, luttant pour
l’Humanité contre Adonaï, Dieu des Ténèbres et Dieu du Mal. ‘‘ !!!
L’Histoire nous enseigne que depuis 1776 la Conspiration s’est déroulée exactement
comme Adam Weishaupt l’avait prévue, tout simplement parce que ceux qui dirigent
cette entreprise démoniaque ont été capables de garder le secret de leur but final, à savoir
l’asservissement corps et âme de ce qui resterait de la Race Humaine.‘‘lorsque nous aurons obtenu le
contrôle, le nom même de Dieu sera efface du livre de vie’’. Dans le jargon des Illuminati,
cela signifie qu’un lavage de cerveau scientifiquement appliqué sera employé pour effacer
des esprits des esclaves humains toute connaissance du Dieu Tout-Puissant : ‘‘Adonaï”.
Les Illuministes ont l’intention de faire des Zombies de tous ceux pour lesquels ils n’ont
pas d’affectation particulière.

Laissez-moi vous donner ce dernier avertissement. Les Guerres – que ce soient les
guerres offensives ou les guerres préventives –, les Révolutions – qu’elles soient ou ne
soient pas appelées contre-révolution –, l’intolérance raciale, l’intolérance religieuse, le
fanatisme religieux, la persécution et la haine ne fourniront aucune solution à notre
problème.
C’est uniquement en faisant connaître toute la vérité que nous mettrons fin à la
Conspiration Luciférienne sur cette terre.
Si nous continuons à garder le silence, à cause des risques que cela implique, la
Conspiration Luciférienne progressera jusqu’au dernier cataclysme social où les Goyim se
massacreront par dizaines de millions avec des bombes atomiques et du gaz à dissoudre
les nerfs (‘‘Nerve Gaz’’) pendant que les Illuminati et leurs amis se chaufferont sur les
plages ensoleillées de leurs sanctuaires et vivront dans le luxe.
Ceux qui désirent résister et combattre pour Dieu, contre Lucifer n’ont pas besoin
d’armes, ils n’ont pas besoin d’argent, non plus. Tout ce qui leur est nécessaire est exposé
clairement dans les Saintes Écritures. Qu’ils méditent l’Épitre aux Éphésiens, chapitre VI,
versets 10 à 17 :
‘‘Au reste, Frères, fortifiez-vous dans le Seigneur de Sa force toute puissante. Revêtez-vous
de l’armure de Dieu pour pouvoir résister aux embûches du diable. Car ce n’est pas contre la
chair et le sang que nous avons à combattre, mais contre les Principautés et les Puissances, les
maîtres de ce monde de ténèbres, les mauvais esprits répandus dans les airs. C’est pourquoi,
endossez l’armure divine, pour pouvoir résister au jour mauvais et, tout devoir accompli,
pouvoir rester debout. Ayez donc les reins ceints de vérité, revêtez la cuirasse de la justice ; que
vos pieds soient chaussés de zèle pour annoncer l’Évangile de la paix ; ayez toujours en main le
bouclier de la FOI, contre lequel viennent s’éteindre les traits enflammés du méchant. Prenez
encore le casque du salut et le glaive de l’Esprit qui est la parole de Dieu’’.
Pourrait-il y avoir autre chose de plus complet ou de plus clair ? Les seules personnes
que nous devrions haïr sont celles qui font partie de la Synagogue de Satan. Ce sont des
loups revêtus de peaux de moutons, les personnes mêmes que le Christ harassait et
accablait de sa vindicte.
Si nous brisons la Conspiration du Silence, si nous insistons pour que nos
représentants ne jouent plus à la politique mais travaillent à l’établissement du Plan de
Dieu sur la Création, alors Dieu interviendra en faveur de ceux qui auront prouvé leur
volonté de figurer parmi Ses élus. Cette alternative nous est laissée.
C’est à nous de décider. Si en toute sincérité nous souhaitons vivre pour toute
l’éternité selon le Plan de Dieu, la seule façon de prouver notre sincérité, c’est de
travailler à la Mise en oeuvre de Son Plan sur la terre. Le Plan de Dieu est révélé dans lesSaintes Écritures. Il n’est bien évidemment pas en accord avec la Charte des Nations
Unies – ONU – ou avec l’idéologie des Mondialistes.
Postez ou distribuez des exemplaires de cette brochure aux personnes auxquelles vous
pensez. Les résultats obtenus sont merveilleux lorsque des exemplaires tombent en de
bonnes mains…
Si vous êtes convaincus de ce que nous avons révélé, alors il est de votre devoir de
communiquer ces informations au plus grand nombre de personnes que vous pourrez
contacter.

glossaire
Quelques unes – très peu – accepteront la connaissance de la vérité. D’autres la
rejetteront. Ce ne sera plus de votre ressort ! Vous serez jugé sur l’effort que vous aurez
consacré à ce travail et non pas sur les résultats que vous aurez obtenus. Vous n’aurez pas
alors à vous en imputer la faute ! Usez de patience ; n’employez surtout pas la force !
Faites preuve de bon sens et surtout ne dénigrez pas ! Soyez aimables et réfléchis, ne soyez
pas batailleurs ou agressifs ! Inclinez les gens à penser et ensuite laissez-les réfléchir euxmêmes
à la question. Les esclaves qui sont au service des Illuminati consacrent tout le
temps dont ils disposent – nuit et jour – au service de leur cause. Pouvons-nous faire
moins si nous voulons obtenir notre récompense éternelle ?
Nous avons besoin de la coopération du clergé de toutes les nations qui enseigne la
croyance en Dieu et combat Lucifer. Nous avons particulièrement besoin du soutien actif
de tous les ministres de la Religion Chrétienne. Si nous pouvons les persuader d’y
regarder d’un peu plus près, de briser la Conspiration du Silence et d’enseigner toute la
vérité à leurs fidèles, les Illuminati ne pourront faire aboutir leur Plan et fomenter la
Troisième Guerre Mondiale ainsi que le Dernier Cataclysme Social.
Les prêtres de Dieu assument une lourde responsabilité lorsqu’ils entrent dans les
ordres. Quelles que puissent être les conséquences, il est de leur devoir et il y va de leur
honneur de révéler à leurs troupeaux l’entière vérité ! S’ils n’acceptent pas de le faire, ils
livrent à leur sort d’innocentes victimes entre les mains des criminels qui cherchent à
prendre possession de leurs âmes immortelles !
En conclusion, je pose aux 900 000 000 de Catholiques éparpillés à travers le monde
entier la question suivante : si ce que je vous ai expliqué dans ces pages n’est pas la vérité,
pourquoi récitez-vous la prière suivante à la fin de chaque messe basse :
‘‘Saint-Michel Archange, défendez-nous dans le combat ; soyez notre secours contre la
méchanceté et les embûches du démon.

‘‘Que Dieu lui commande’’ nous le demandons en suppliant ; et vous, Prince de la Milice
Céleste, repoussez en enfer, par la Puissance Divine, Satan et les autres esprits mauvais qui
rôdent dans le monde pour perdre nos âmes’’.
Ou bien ce que nous vous avons révélé sur la Conspiration Luciférienne est la vérité
ou bien les mots de la prière (17) rapportés ci-dessus ne sont que des absurdités ? !
17 [NDT] : Cette prière a été supprimée dans la ‘‘Liturgie Conciliaire’’ … Or, cette prière, récitée plus de
400 000 fois par jour autour du globe constituait un barrage de mitrailleuses incroyable contre l’action
diabolique. Les tireurs ont déserté, les démons peuvent passer !

Titre original
‘‘ The conspiraty to destroy all existing Government & Religions ’’
Traduit de l’américain par un ami du Christ-Roi

William Guy Carr, en chrétien honnête, davantage soucieux de la diffusion de la vérité
que des retombées financières, n’a jamais déposé de ‘‘copyright’’ sur ses livres.
N’importe quel éditeur pouvait donc (ré)éditer ses livres – moyennant finance de la part
des acheteurs, cela va de soi, étant donné le coût de l’impression,

DOC Le hip-hop est une religion satanique

corioAfrika-Bambaataa-12

afrika_bambaataaLE FONDATEUR DU hip hop A EU LE CULOT DE FAIRE FAIRE CE SIGNE A DES MILLIONS DE JEUNES ON LEUR FAISANT CROIRE QUE Cétait le signe de reconnaissance au sein de la nation ZULU comme gourou de secte il  a le profil.une autre ruse et le fameux survetement remonté au mollet code vestimentaire des jeunes qui écoutent le rap , il a été implanté par le code franc maçon pour bien montrer leur capacité à controler les masses regardez

pendu2et je parle pas du nouveaux salut avec l’épaule qui vient direct de ces loges monkey see monkey do ils l’ont bien compris.

 Pochette de disque avec le papillon du projet monarch programmation de masse en préparation

Looking+for+the+Perfect+Beat+19801985+cover

logo-mighty-zulu-kingz-new-break-orderlogo  su site de la zulu nation no comment

Le Hip Hop n’est rien d’autre qu’une véritable organisation religieuse. C’est dans les années 70 que Kevin Donovan, plus connu sous son nom d’artiste Afrika Bambaataa, participa activement au développement de la culture et de la musique Hip Hop. Le Hic c’est qu’il fonda le Hip Hop sur la base des enseignements Zulu, et ceux de L’Égypte antique. Par la suite, il créa aussi la « Zulu Nation » pour faire connaitre le Hip Hop à travers le monde entier. Le site internet de la Zulu Nation en dit long sur la nature du Hip Hop www.zulunation.com Voici les liens vidéo du documentaire Le hip hop est une religion, documentaire dans lequel vous découvrirez beaucoup d’informations choquantes.

 

 

Les symptômes durant le sommeil et les remèdes contre la Magie noire et les emprises .

 

magie1-1-1-1

 

La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par un être surnaturel (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.). De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Certains s’intègrent dans des rituels collectifs, portés par le groupe, d’autres concernent des états d’agitation et/ou de modifications du comportement entraînant une rupture de l’individu par rapport à son groupe. Les solutions à apporter sont nombreuses.

La possession a reçu des explications de plusieurs ordres : psychologiques, religieuses, anthropologiques, sociologiques, dont aucune ne peut rendre compte seule de la complexité du phénomène. L’évolution des symptômes d’une possession suit un schéma à peu près logique que l’on retrouve plus ou moins dans le dépistage de la Schizophrénie, toutefois le cas de la possession est bien plus complexe tant dans son expression que dans ses origines. Il ne trouve donc pas toujours de réponse dans un traitement psychiatrique et médical. La liste suivante n’est pas à prendre au pied de la lettre, c’est un avis personnel sur l’enchainement des symptômes d’une possession.

Symptômes communs mettant en évidence, bien souvent, un problème psychologique :

  • Sensation de piqûres ou de brûlures à la nuque, au plexus solaire et dans la région du coeur.
  • Palpitation cardiaques, Malaises vagal et contractures musculaires.
  • Apathie : état d’Angoisse et d’épuisement sans raison provoquant un amaigrissement.
  • Terreurs nocturnes, Réveil brutal en se sentant oppressé, attaché. Sensation de présence dans le chambre entrainant une Peur irraisonnée d’être seul.
  • Dégoût du sexe et des rapports amoureux.
  • Malchance, Maladroitesse, Accidents divers et Maladies psychosomatiques.
  • Dysthymie : Devenir agressif et grossier envers ses proches et ses amis sans motifs valables.
  • Prostration volontaire et Isolement social.
  • Hallucinations auditives, Délire paranoïaque.
  • Pulsions suicidaires.

Symptômes rares qui sont traités par des procédés ésotériques et mystiques.

  • Poltergeist : Bruits de coups audibles par Tierce et déplacement d’objets.
  • Glossolalie : Parler ou comprendre une langue inconnue.
  • Voyance : Prédictions, Révélations de secrets cachés ou lointains.
  • Psychokinèse : Faire preuve d’une force physique anormale et léviter.
  • Blasphème : L’expression d’une viscérale aversion envers tout ce qui est Religieux.

Ndt : Ces symptômes appelés « Marques du Diable » sont les prérequis à la conduite d’un exorcisme catholique en suivant le rituel romain, ils datent de 1614 et ont été énoncéss par le Pape Paul V.

La position de l’Eglise Catholique

À l’origine du comportement de l’Église, il y a l’exemple et le commandement du Christ : « Guérissez les malades et chassez les démons ».

L’exorcisme vise à expulser les démons ou à libérer de l’emprise démoniaque et cela par l’autorité spirituelle que Jésus a confié à son Église. L’entité la plus connue censée provoquer la possession est la force que les chrétiens nomment Satan ou le Diable.

L’exorcisme canonique solennel, appelé « grand exorcisme », ne peut être pratiqué que par un prêtre exorciste et avec la permission de l’évêque (Don Amorth, exorciste de Rome). Canoniquement, c’est l’évêque qui, comme successeur des apôtres, reçoivent de l’Eglise l’autorité de pratiquer des exorcismes. Le plus souvent, ils délèguent cette autorité à des prêtres subalternes: ce sont les exorcistes. Le Pape Jean-Paul II, évêque de Rome, a pu ainsi effectuer trois exorcismes pendant son pontificat.

Les prêtres chargés de cette fonction ont suivit pendant deux ans un cours de formation à la psychologie et à la psychiatrie. Ils se définissent eux-mêmes comme chargé d’une mission d’aide et d’accueil envers les personnes qui s’adressent à eux. Leur mission est de réconcilier les gens avec eux mêmes et surtout avec Dieu et leur Foi. Pour cela il dispose depuis le concile Vatican II d’un document en latin qui relève plus de la médecine et de la psychologie, et demande au prêtre de faire avant tout une étude approfondie du cas avant de pratiquer un exorcisme. L’Eglise ne nie pas pour autant la possibilité d’une possession démoniaque.

Il est à noté que les cas de possession existent aussi dans l’Islam par des Djinns et le Diable. On parlerera alors d’exorcisme par la Roqya.

Les symptômes durant le sommeil

 

1. Angoisse et insomnie

2. Agitation durant le sommeil

3. Les cauchemars

4. La vision d’animaux dans les rêves tels que des serpents, des chiens, des chats…

5. Pousser des cris, rire ou pleurer

6. Se lever durant la nuit et marcher tout en étant endormi

7. Se voir tomber d’un lieu élevé durant son sommeil

8. Se voir dans un cimetière, un endroit sale telle qu’une décharge publique

9. Faire des rêves érotiques trop fréquemment (djinn amoureux)

10. Voir des gens ayant une apparence bizarre dans ses rêves

11. Voir toujours une même personne ou un même animal dans un rêve

12. Voir dans ses rêves des personnes de couleur noire

13. Se voir parmi des morts durant ses rêves

 

 Les symptômes à l’état de veille

 

1. Les maux de tête fréquents, migraine

2. Eprouver un rejet pour toute pratique religieuse telle que la prière, la lecture du Coran

3. La distraction mentale, le malade est tout le temps absent

4. L’indolence et la paresse, le malade n’a envie de rien faire, il se laisse aller

5. Une douleur persistante dans un membre ou dans tout le corps

6. Des brûlures ou des étouffements  à la lecture du Coran

7. Le malade parle seul ou ne parle pas du tout

8. Pensées obsessionnelles

9. Avoir la poitrine serrée à partir de la tombée de la nuit

10. Troubles de la vision (flashs, filets grisâtres, visions étranges..)

 

1) La possession naturelle

La possession nocturne est une possession naturelle puisque le Prophète a dit en substance que «  Chaque humain est visité dès qu’il commence à dormir des djinns, qu’il évacue donc ses glaires à son réveil, le matin. »

 

A partir de là, on comprend le caractère symétrique des deux mondes, celui de la nuit est celui des djinns, tandis que celui du jour est celui de l’activité humaine. Le monde des rêves est donc un monde réel, parallèle, pour les djinns, autant que l’est le jour pour les humains. Compréhensible devient, par conséquent, le manque de souveraineté sur soi lors des rêves. Il en va de même le jour, pour les djinns qui subissent, et Allah est plus savant, le comportement humain autant que nous subissons les leurs, la nuit, dans nos rêves.

 

Ainsi, le Prophète a dit dans une tradition authentique : « Le démon circule dans le sang du fils d’Adam comme le sang circule dans ses veines. » En somme la possession est quelque chose de naturel la nuit et rien ne démontre qu’elle est contre nature le jour. Ibn Mas’oud rapporte que le Messager d’Allah a dit : « Il n’y a aucun parmi vous qui n’ait pas un compagnon parmi les djinns. » « Même toi, ô Messager d’Allah ? » Lui disent-ils. « Même moi », répond t-il, en ajoutant : « mais Allah m’a apporté son soutien contre mon compagnon djinn et il s’est converti à l’Islam et ne m’ordonne que du bien. » »1 Si chacun possède au minimum un compagnon parmi les djinns et que la communication entre deux êtres distants n’est possible sans une intersection moyennant un espace commun alors la possession devient naturelle puisque les djinns de forme invisible à l’homme, pour communiquer avec celui-ci doivent nécessairement le pénétrer pour insuffler leur volonté.

 

On rapporte à ce propos une histoire du gouverneur Al hadjadj Ben Youcef pendant le règne Ommeyade. On rapporta à Al hadjadj qu’un homme était accusé de sorcellerie. Il lui dit: « Es-tu un sorcier? » L’autre dit: « Non. » Al hadjadj prend une poignée de cailloux et les compta puis il lui dit: « Combien j’ai de cailloux dans la main ? » L’autre lui donna le nombre exact. Al hadjadj prend une autre poignée sans la compter et lui dit : « combien y a t-il de cailloux ? » Il répondit : « Je ne sais pas. » Al hadjadj lui demanda : « comment la première fois, as-tu fait pour savoir et sans que la deuxième fois tu n’y parviennes. » Il répondit : « La première fois, c’est ton Qarin qui l’a dit à mon Qarin. Mais la deuxième fois ton Qarin ne le savait pas. »

qarin c’est l’ego un demon qui est crée au meme moment que notre ame cest notre double il vit des milliers d’années et est le responsable de nombreux phenomenes de poltergeist et celui qui se presente pour tromper la famille lors de seances de spiritisme ,du defunt et ce fait passer pour lui ayant etait son compagnon il connait toute sa vie et toute sa famille ‘…

2) La possession involontaire et temporaire

La possession involontaire et temporaire est une possession par transmission moyennant un échange de regards, une pensée, un simple contact , ou un sentiment comme l’amour ou la haine…

 

 

 

En effet, il faut savoir que la possession ne va pas que dans un sens, l’homme peut aussi posséder les djinns par la profondeur de son mental, de sa pensée ou de ses émotions car les djinns sont assujettis à notre volonté et peuvent se trouver contrains à réaliser celle-ci indépendamment de la nôtre. C’est ce qui explique par exemple le coup de foudre, lié à l’absorption par la force du sentiment qu’est l’amour d’un résident djinn de l’être aimé, générant une augmentation du sentiment amoureux, et une pensée constante, voire obnubilante de celui-ci.

 

Cette thèse explique pourquoi certaines femmes sont plus attirantes que d’autres, en raison de la forte présence de démons qui voulant jouir de celle-ci pénètrent les hommes environnants, développant simultanément leur libido, afin que ceux-ci soient vaincus par leurs émotions. C’est pourquoi, certaines femmes démoniaques sont de véritables guet-apen pour des hommes qui risquent de se remplir par ces dernières de démons maléfiques. Il n’est pas nécessaire que la femme soit présente physiquement pour transmettre ses propres démons, la simple contemplation d’images ou de vidéos pornographiques suffit pour véhiculer les démons associées à la femme contemplée.Il n’est pas question de stigmatiser la femme qui est une mère pleine d’amour et de compassion ,mais de comprendre les armes du diable quand il declare « la femme est ma meilleure fleche (ou flesh par analogie qui veut dire la chair ) car qu’on je l’envoie sur une cible jamais elle ne la rate « 

parce que de toutes les chose que les hommes désirent le plus sur terre la première chose avant la richesse cest la femme .

qui pourrait résister a rihanna ou a shakira ,il faut etre très fort n’est ce pas ……c’est pour cette raison qu’elle s’habille en rouge car elles sont les tentations du diable en contrepartie il leur donne la célébrité et largent ….

rihanna-sexy-av_143070_1404804260

361433-beyonce-est-tres-sexy-dans-une-robe-637x0-3le tiercé gagnant avec ces 3 VRP

 

 

 

Ainsi, la possession involontaire est liée à l’environnement et très souvent des membres d’une même famille se verront affecter par des maux communs en raison de leur proximité. A l’identique d’un virus le mal des djinns peut se propager moyennant les voies de l’émotion et de la pensée qui sont les leurs. Or dans une famille ces voies sont naturelles et incontournables. C’est pourquoi, l’on trouve souvent des personnes possédées mais dont la source du mal n’est pas en eux, mais chez un proche. La roqya pour de telles personnes ne peut qu’améliorer la situation mais n’effacera pas le mal absolument tant que l’on ne soignera pas l’origine. Ainsi, certaines roqya peuvent s’avérer inefficaces en raison de l’environnement du malade puisque son démon se régénèrera chez son origine pour ensuite continuer à nuire à ce dernier. Et les ponts familiaux ne peuvent être brisés d’où le caractère prédestiné de l’épreuve. C’est pourquoi, la roqya ne se réalise pas dans tous les cas. A ce sujet, le prophète a laissé le djinn de Um Zufar sans lui pratiquer la roqya dans la tradition authentique suivante : « Ata ibn abi rabah rapporte qu’Ibn Abbas lui a dit : « Veux-tu que je te montre une femme qu’Allah destine au paradis ? Je dis : « Oui » Il dit : cette femme noire est venue dire au prophète : « J’ai des crises d’épilepsie au cours desquelles, il m’arrive de me découvrir malgré moi. Invoque Allah pour moi. Il lui dit : « Si tu veux bien patienter, tu as le paradis et, si tu veux que j’invoque Allah pour ta guérison, je le ferai. » Elle dit : « Je préfère plutôt patienter. » Puis elle ajouta : « Il m’arrive dans ces crises de me découvrir, invoque Allah pour que cela ne m’arrive plus ». Et il invoqua Allah pour elle. » Selon Ibn Hajar cette épilepsie est causée par les djinns. Cette tradition révèle que la possession est parfois une épreuve, que l’homme doit surmonter par la patience dans l’obéissance.

la meme épreuve avait touché

Anneliese Michel vrai histoire d’emily rose

Jeune allemande dont la mort fut imputée aux prêtres et à ses parents qui la disaient possédée

Les « problèmes » commencent en 1968 où Anneliese, prise régulièrement de convulsions, est diagnostiquée épileptique. Elle fait un séjour d’un an en hôpital psychiatrique mais son état ne s’améliore pas ; elle souffre même de dépression. Elle commence alors à attribuer sa condition à une possession démoniaque et rejette les symboles catholiques comme les crucifix.
A sa sortie d’hôpital, elle reprend le chemin des études et celui de la foi en gardant rosaire et eau bénite à portée de main. Anneliese signale à cette période voir des « visages démoniaques » régulièrement. Elle pense que son traitement médical contre l’épilepsie n’arrange rien et demande un exorcisme mais l’Eglise rejette la demande.

Cependant Ernst Alt, un curé local, porte l’affaire devant l’évêque de Würzburg, Josef Stangl, qui accepte l’exorcisme en 1975. Au cours de celui-ci, plusieurs « démons » se manifestent par sa bouche : Hitler, Néron, Judas Iscariote, Lucifer, Caïn… Elle hurle, mord, mange des insectes, s’automutile… Son comportement devient incontrôlable. Elle subira plusieurs exorcismes jusqu’en 1976.
Le temps passant, elle cesse de s’alimenter et de s’hydrater, pratique la génuflexion jusqu’à ce que ses ligaments se rompent. Vers la fin de sa vie, Anneliese affirmera que la Vierge lui serait apparue pour lui prédire sa mort.

Elle a eut le choix entre etre soulagée ou bien resister jusqu’à la fin pour que çà mort permette a des milliers de gens de croire en Dieu elle se sacrifia , en bonne croyante qu’elle etait que Dieu ait  son ame …….

Le procès commença en mars 1978. Les deux prêtres et les parents d’Anneliese furent accusés de négligence ayant entraîné la mort d’Anneliese. Les premiers furent défendus par des avocats payés par l’Eglise, quant aux parents un avocat allemand célèbre prit leur défense. Il expliqua notamment que l’exorcisme n’était pas illégal en Allemagne et plaida pour que les croyances de chacun soient respectées.
Quant aux prêtres, leur ligne de défense fut simple : Anneliese était possédée et elle fut libérée des démons juste avant sa mort. Pour prouver ces faits, ils firent diffuser des enregistrements audio faits lors des différents exorcismes. On devait y entendre les démons parler par l’intermédiaire d’Anneliese.

Malheuresuement l’église ne joue plus son role de protéger les personnes ,ayant perverti les ecrits les vrais etant cachés une personne ne peut rien pour se soigner ,la seule religion qui donne a ses ouailles la posssibilités de se protéger de nos jours reste l’islam ,( personellement je pense que  cest ici que se trouve l’acharnement contre cette religion par les elites , car leur maitre qui connait parfaitement cette religion connait son efficacité ,elle repond a toutes les situations sans aucune connaissance ,meme un athée peut se proteger pour vous dire la puissance de ces recitations si vous avez une maison hantée testéz la sourate numero 2 et vous verrez une porte claquée et plus rien cest rapide cest a cela que lon reconnait si une chose marche pas avec les blabla sur les forums ou une poignée dignorants s’excitent contre une autre poignée ….testez par vous meme si on vous dit fuyez cest pas bon ce nest pas par hasard ,)tout ce qui est médiatisé sert la matrice tout ce qui est descendu dans les medias pourrait la detruire ……)

Certaines de ces possessions naturelles seront donc temporaires en raison de l’inadéquation du démon dans le corps du possédé. En effet, une possession liée à un échange de regards profonds dans les transports en commun peut transmettre des démons qui n’apprécieront pas le nouveau corps puisque n’épousant pas leurs valeurs et leurs rythme de vie. Ils sortiront ainsi dès qu’une occasion se prêtera à eux. Et cette occasion sera la constitution d’un pont vers une autre personne par la pensée ou l’émotion, d’où l’explication que certaines personnes sont des centres de convergence de démons, en raison de leur émotivité accentuée ou de leur faiblesse ! Une femme qui a des demons peut les transmettre a ses partenaires lors de rapport hors mariage .

Lors de mon adolescence il y avait une fille avec qui je sortais , avec laquelle je narrivais jamais a avoir des relations

et je m’interrogeais sur cette impossibilité sachant que je navais aucun soucis de ce coté là , alors en discuttant avec elle je vis sa main se dérober de ma vue ,faisant semblant de me déplacer légèrement par instinct ,je la surpris avec ses doigts qui faisait des signes des cornes du diables , de là je l’ai regardé et je lui ai demandé pourquoi fais tu ce signe des doigts elle resta comme hypnotisée et sans reponse avec un regard qui ne semblait plus etre le sien ,

je me suis dis mince faut toujours que sa tombe sur moi ce genre d’expérience , j’ai discutté une dizaine de minute

avec elle pour la detendre une fois qu’elle recouvra son sourire je decidais de prendre congés malgrès ses appels

j’ai décidé de ne plus jamais retourner chez  elle

il y’ a enormement de cas helas aujourd’hui ,je vois que le pouvoir des demons a augmenté sur lhomme plus la foi baissera plus lhomme sera sous mind control de ces entités .

les cas comme dans le film l’exorciste ou la personne crie et vocifere existe mais son tres rare ,car il ne faut surtout pas éveiller la suspicion ,leur plus grande force cest de vous faire croire qu’ils nexistent pas ,cela à été possible avec la création de la psychanalyse qui a permis de donner au diable et a ses suppots le plus grand alibi jamais imaginé ,la possession est la cause de la maladie mentale ou physique qui en est sa conséquence le mal a dit ….

 

La possession volontaire causée par nos propres est celle qui est relative à nos péchés. En effet, Allah dit à propos des égarés: «Et quiconque s’aveugle (et s’écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable. »2

La religion musulmane contient les protections et les soins les plus avancés pour avoir assisté personnellement a de nombreux exorcisme l’efficacité de ces versets et incontestable  si vous avez une maison hanté  faite tourner cette sourate en boucle et votre maison sera vidée dans la nuit de ces occupants un peu trop envahissant

et faites brûler de l’encens bejoin blanc ou Figel en laissant t

tourner cette rokia ensuite ouvrez toute vos fenêtre ainsi les flux d’énergie seront débloqués votre maison retrouvera son calme a faire une fois par mois car la télévisons les films d’horreur de violence creent de la mauvaise énergie stagnante qui influencera vos pensés et se mêlera a vos rêves un soir alors qu’une amie regardez un film fantastique ,je dormais dans la piece d’a coté mon reve pris une tournure plus sombre avec la meme ambiance que dans le film visioné dans lautre piece je men suis rendu compte en visionant le film a mon reveil de là j’ai compris l’influence energetique des images qui sont en faite magies anagramme ……..
Si vous etes victimes de magie noire à répétition ecoutez et laissez tourner dans votre maison cette rokia qui detruira toute magie et toute entité chargée de la gardée ,une fois la magie brulée lentité fuiera car elle brulera avec sinon ….

 

 

tumblr_omyxuoEweH1qexizdo1_1280

 

 

 

 

 

 

 

ainsi qu’elle nettoiera votre maison de toute magie ainsi que celle qui touchent un de vos proches ,sa puissance est telle si vous faites des voyages astrales alors je vous conseil de la testé laissé tourner et endormez vous vous serez devant la scéne vous verrez les rats quitter le navire soit sous formes animales ou humaines cela dependra de votre capacité a visua liser dans l’astrale lié au controle de votre 3 e oeil, si vous etes victimes de jalousie et de mauvaise oeil voir pour les cas les plus sérieux des rivalités au travail avec des personnes qui pratiquent de la magie noire pour vous voler votre statut , ne riez pas cela helas arrive souvent il nest pas rare que lon verser de la magie en dessous de votre bureau ou dans votre plante , vous verrez tout en noir a chaque fois que vous irez au bureau vous n’aurez qune envie repartir ainsi de suite vos resultats vont baisser ,anormalement  le premier signe que le sorcier vous enverra et soyez attentif a vos reves ce fera juste avant que la magie ne vous atteignent ;vous le verrez en reve ,on voit  toujours le sorcier et l’ennemi en reve avant que cela ne vous atteigne la sourate au dessus sera à ecouter et celle ci tres efficace contre la magie de tout types .si lors de lecoute vous avez mal au pieds ou jambes cest de la magie que vous avez piétiné  cela detruira la magie et la fera sortir de votre corps . (la magie est souvent accompagné du génie qui la surveille ou la renouvelle a chaque demande du sorcier ,le renouvellement se manifeste soit en reve vous vous voyez entrain de manger ,ou juste en somnolence vous vous voyez entrain de manger recraché et reveillez vous le renouvellement se manifeste par des tremblements du corps ou de la tete  .Lorsque la magie est faite directement par un demon mla magie est tres puissante car elle vient de son maitre ,alors seul le verbe divin l’annulera .) écoutez jusqu’à disparition totale des symptomes et que vos reves s’éclaircissent ,vous pouvez d’ailleur dormir en laissant la première sourate en fond pour vous protéger des approches nocturnes ,si vous avez des oppressiosn cela vous protegeras et vous serez plus apaisé et relaxée testez vous verrez ……

Allongez femer les yeux et relaxez vous,ce qui voient les énergies vous verrez les radiations negatives sortir sous formes d’ondes ou de fumée noire ,si vous ne voyez rien ne vous inquiétez pas , cela est efficace ,si vous avez aucun symptômes ,chaleur maux de tete pieds bras ou mains alors cest que vous avez une vie saine continuez ,vous avez un bel aura protecteur et certainement un coeur pure et tourné vers l’empathie et le bien c’est une très puissante protection le coeur etant l’organe que dieu jugera est dotée dune vibration très puissante qui peut allez a des centaines de metres au devant de la personne …..imaginez des millions d’etre dans lamour absolu le pouvoir qu’ils auraient pour purifier l’environnement ……

Pour toute baisse de tonus cauchemard tristesse jalouisie mauvaise oeil bloccage proffesionnel écoutez en plus chaque matin cette sourate et vous retrouverez une enrgie incroyable debloquera votre vie de façon miraculeuse testez par des milliers de personne tres tres efficace essayerz vpous verrez par vous meme

votre énergie avant chaque ecoute emettez lintention de vosu purifier pendant plus de 8 secondes et ecoutez …….

 

Ces rokias après études fonctionnent comme des scaneurs d’intrusion ,imaginez votre corps comme un systeme complexe ayant des ports comme en informatique ,les chakras lorsque vos chakras sont ouverts ils peuvent etre envahis d’ou le cinemas des fausses spiritualités qui vous bassinent avec « ouvrez vos chakras ouvrez les ,sans antivirus ouvrir ses ports et dangereux ,cest l’infestation garantie surtout que les entités sont chaques jours a tourner autour en   essayant d’y pénétrer ,symptomes acouphene répétés,vibration a loreille  ,jambes gauches qui tremble une fois que vous vous allongez,mais rassurez vous vous etes dotés d’un aura qui les maintient a l’ecart car ce rayonnement brillant les brules et les tiens a distances ,alors comment ils s’y prennent c’est très simple ils sont patient ,quand vous vous énervez ou que vous etes dans un etat d’impureté alcool drogue votre aura est affaiblit et là ils rentrent par le port que vous avez ouvert si cest en faisant de la fornication il rentre par le chakra sacrum

chakras

Image3

*etc la terre a aussi ces chakras elle a 7 couches datmospheres et ainsi que la terre chaque jour l’énergie traverse le dome pénétre les cieux et ensuite si la personne se concentre ce mot révèle la vérité en méditant on concentre l’énergié divine est salvatrice du sommet du crane et descends a travers nos chakras qui sont nettoyés et harmonisés les chakras sont des disques qui tourne et permettent le fonctionnement a la foi de la vie spirituelle  , mais aussi de tous les organes lorsque rien ne se met a les perturber  alors la maladie nexiste plus  le mal a dit ,

c’est a cela que sert la prière chez les croyants et non pas a adorer un morceau de bois qui ne sauve nullement a part du  grand froid . Pour rappel cela est clairement énoncé dans la bible dans »Assemblez-vous et venez, approchez ensemble, Réchappés des nations! Ils n’ont point d’intelligence, ceux qui portent leur idole de bois, Et qui invoquent un dieu incapable de sauver.Ésaïe 45:20

que les catholiques sincères ne me juge pas mal ,mon but n’est pas de les heurter dans leur foi ,mais de les nettoyer de ses mensonges qui sont le fruit d’hommes pervers qui vous ont détourné de la vérité parce quils ne servent pas le meme maitre que vous .

sdsdsds

En conclusion , ce qu’il faut savoir c’est que chaque être humain est soumis a une emprise vous pensez que celui qui va au casino vider son compte le fait sans etre accompagné d’un démon qui ne le l’excite a la transgression ,tout comme l’alcoolique qui a un démon tenace qui le mène par le bout du nez jsuqu’à son lieu de débauche et une fois qu’il est saoul il le mène comme on  mène un cheval avec des reines .

Comment cela est possible lorsque une personne commet un péché répété sans jamais se repentir son coeur se teinte dune lumière noir ce qui altère son aura ,sa protection tombe et il devient une passoire et c’est des personne qui sont perdus ils boiront jusqu’à leur mort ,vous me direz pourquoi cet acharnement  , et bien c’est très simple une personne qui boit ou qui fume et qui altère sa santé puis meurt dune conséquence de ses choix ,sa mort est un suicide donc il sera damné et un zero pour les sans âmes ,

les cas de possessions graves existent je pourrais vous donner des exemple authentiques avec des cas filmés mais je ne le ferais pas car cela crée des brèches émotionnelles ,et je ne veux pas vous causer de failles dans votre aura qui est sensibles aux émotions d’ou l’importance du cinémas par ses images qui sont magies anagrammes

De nos jours la pratique religieuse ayant baissé ,en abondonant les religions on abandonne les antivirus sans antivirus vous ne serez jamais nettoyés hélas c’est a cela que servait la religion a nous protéger et a nous nettoyer ,parce que Dieu na pas besoin de nos prières ,il nous demandait de la pratiquer pour nous protéger ,chaque personne qui loue le seigneur sans rien lui associer ,le seigneur lui suffit comme protection ……….pour êtres protégé il faut au moins activer cette protection c’est comme avoir kaspersky sur son bureau sans jamais l’installé dans le coeur du système du pc  qui est par analogie  le coeur de l’homme en ce qui concerne  la croyance …..

il y’a des cas et c’est la grande majorité des cas qui sont indécelables sans  un scanne profond avec les rokias ,car l’esprit envahisseur se cache dans un membre et se réveil lorsque la personne s’enerve ou lorsque vous vous mettez au lit s,il se manifeste par un tremblement de la jambes gauche , vous voyez la personne devenir une autre personne les gens très colériques sont pour la plupart des gens qui sont squattés qu’ils fassent le test et si ils ont mal a la tété ou des réactions c’est que le test est positif si rien alors qu’ils prennent du magnésium ou millepertuis c’est therapeutique

…R James

4df49247484e4be4725ac1dd5e7271df

 

Le New Age : Ou comment déconnecter la forme d’énergie la plus puissante des hommes

743af6476a84409d236dc7db7d33a251

LE NOUVEL AGE : UNE PRIERE FIXEE SUR L’HOMME

« La prière est la forme d’énergie la plus puissante que l’on puisse susciter, une forme aussi réelle que la gravitation universelle » (  Alexis Carrel ).  » La matière y apparaît elle-même comme un tissu de vibrations, un tissu de radiations, un tissu de lumière »… De sorte que le Nouvel Age utilisera la prière dans un système mystique qu’on peut appeler  » spiritualité ou mystique des énergies ».
            Il ne s’agit pas tant de se relier à Dieu, ni de communier aux grâces du Rédempteur, que d’une nostalgie de retour aux plénitudes originelles de l’homme. La référence aux mythologies brahmaniques de l’homme primordial reste sous-jacente à cette mystique de prétention au retour à l’état de grâce originelle.
            D’après H.von GLASENAPP ( Brahma et Bouddha ), l’antique image du monde indique  » que les premiers hommes avaient l’aspect d’êtres lumineux rayonnants, leurs corps étaient un plasma spirituel… ils ne possédaient point de sexe. La joie était leur seule nourriture ; ils planaient au-dessus des eaux. Petit à petit la terre se forma comme la crème se rassemble à la surface du lait ; ils prirent l’habitude d’en manger : leur organisme glissa ainsi de la transparence à l’opacité et ils perdirent l’habitude d’émettre des rayons de lumière ».

La NOSTALGIE DU PARADIS PERDU : expulsion du Salut par le Christ

A l’envers du conseil de Jésus : « celui qui regarde en arrière, ayant mis la main à la charrue, est impropre au Royaume des Cieux », le Nouvel Age propose une dynamique de prise de possession des pouvoirs adamiques perdus. Comme toute nostalgie, elle recherche le « Bien » dans le « Beau » et dans « l’Harmonie ». Cette confusion entre Beauté et Bonté est sa première erreur ( les créatures les plus belles ne sont pas les meilleures ! ).
            De plus, la nécessité du Salut par le Christ, dynamique de mort et de résurrection par la grâce, est totalement perdue : le Nouvel Age accroche tout ce qui est beau et bon à la fois : compassion, bonté diffuse, guérisons extraordinaires, impressions sensibles du divin ou du sacré, saveur, chaleur et lumière intérieures, mais contourne de son mieux les trois colonnes du Christianisme que Saint Jean Bosco et Saint Pie X ont récapitulé à travers ce que nous appelons avec eux « les TROIS BLANCHEURS » ( la Vierge Marie, les Sacrements et l’Eucharistie, l’Eglise Apostolique )  car Marie, Jésus-Hostie et le Pape témoignent trop ouvertement l’impossibilité pour l’homme de se sauver tout seul et par lui-même.

Les VOIES CONCRETES DE LA SPIRITUALITE DU NOUVEL AGE

– Les méthodes de méditation, à travers les postures ( empruntées généralement au yoga ), le contrôle du souffle ( pranayama ), le retrait sensoriel ( se « débrancher » de l’emprise de tout objet ou personne extérieurs ), permettent de saisir en soi  » le corps subtil  » pour localiser et structurer l’énergie de la personne. Cet éveil et maîtrise de l’énergie va faire du corps subtil la partie essentielle de l’individualité, remplaçant ainsi la dignité de la Personne dans l’union substantielle de l’âme et du corps. 

– Les capacités de concentration accentuées par exaltation du système organo-végétatif, ouvrent la voie à  » l’élargissement de la conscience « , la réalisation de « soi » ( trouver  » une unité  » en soi, une certaine paix ), la rencontre de la conscience universelle à travers cette unité ( l’universalité des créatures ), l’assimilation magique au cosmos, à la divinité causale qui règne maternellement, ou au  » principe non manifesté « .

– Cette excitation méthodique met le corps subtil au dessus des sens externes, l’Imaginaire devant la Raison, provoquant ainsi des sortes d’extases, avant que l’esprit et la chair ne soient suffisamment purifiés pour les maîtriser effectivement : le Nouvel Age met ici la charrue avant les bœufs , c’est une technique d’Inversion : Recueillir les fruits de l’oraison divine sans prier Dieu !

– Les moyens utilisés : auto-hypnose ( sons, mantras indéfiniment répétés ), développement de la chaleur interne, pénétration des rêves, sentiment d’élévation, lévitation corporelle, maîtrise des transmissions télépathiques, régressions et réminiscences, sorties astrales métapsychiques etc.. ,  sont finalisées par une recherche  » d’auto réalisation  » : les forces « divines » cachées en nous, réutilisées, sont en sympathie avec les « forces divines » qui donnent l’unité à l’univers. On devient Maître de Soi, Dieu de l’univers, l’idéal du Surhomme apparaît à l’horizon du réalisable !

CE QUI MANQUE CRUELLEMENT AU NOUVEL AGE

         C’est essentiellementl’humilité.Malgré le désintéressement et l’austérité, la pauvreté intérieure ( avec ses qualités de service désintéressé, de don total de soi, de sens du péché et de la faute ), la croix et la souffrance à assumer et à aimer fidèlement, le réalisme du jugement d’existence, sont très curieusement évacués. Le sens de l’Adoration au Créateur, de la Contemplation de la Vérité en Dieu, du sacrifice de tout par amour au Père de la Vie, sont mis entre parenthèses. Enfin, les trois Blancheurs : supplication et confiance à la Vierge Marie, accueil des Sacrements, Ecoute de la Doctrine Apostolique, sont perçus comme autant de voies restrictives et contraignantes.

Les GROUPES DE POINTE DU NOUVEL AGE

         – D’abord les groupes d’auto expérience ( origine : Elisabeth K.ROSS ), à partir de l’observation de l’approche de la mort (  » La vie après la vie  » du Pr. MOODY ) :  il s’agit d’aider les malades à mourir ( techniques d’accompagnement en soins palliatifs ), les vivants à accepter leurs blessures et leurs deuils, en faisant remonter ces brisures profondes à la surface….   Deux sortes de méthodes : dynamique de groupe thérapeutique où tout est permis sauf l’agression directe d’autrui d’une part, et/ou enveloppement de lumière cosmique pour y déposer toutes les énergies négatives.

            – Les groupes thérapeutiques (« énergo-cristal » par exemple ) où la guérison passe par le mouvement des sons et des couleurs perçues dans le « corps subtil », par un jeu de purification et de maîtrise  des vibrations des centres corporels.

            – Les techniques de régression ou de réminiscence ( Patrick Drouot par exemple ) : par dédoublement et refuge dans « un être de lumière », le malade revit dans une soi-disant « vie antérieure » l’origine de sa névrose ou psychose. Revenu en son corps, les troubles du comportement ont disparu…

            – Les groupes de prière « christiques » ( ex. Maguy LEBRUN, ou les groupes I.V.I. d’Yvonne …), ordinairement pour ne pas dire toujours réincarnationnistes, permettant de puiser les « énergies positives du Christ », la « conscience christique universelle ». Le Nouvel Age captera, par exemple, même à travers l’Eucharistie, non la Communion à Son Corps  réellement présent, mais les forces et énergies qu’il rayonne. Au lieu de se donner à Jésus, au Seigneur, on réutilise ces forces. Ou, à travers la récitation scandée et insistante du rosaire marial, on ne pénètrera pas dans le monde fécond et surnaturel de la Présence de la Mère immaculée de Dieu, mais on puisera les énergies qui se dégagent de ce mantra marial collectif, sans se laisser toucher par la vivante pénétration de la grâce personnelle qui est la sienne…

            – Notons ici que la Réincarnation, transmigration des âmes, est une erreur condamnée par le Christ Jésus, notre Seigneur, par l’Ecriture et la Doctrine de la Foi. L’esprit de l’Antéchrist, mystification universelle, devra être clairement démasqué dans ses séductions et ses mensonges.

            – Les programmes d’entreprise pour leurs employés, de manière à les orienter, sous prétexte de réveil de leur potentiel personnel, vers les doctrines du NOUVEL Age : par exemple ce programme d’enseignement enregistré sur vidéo-cassettes qui s’intitulait « la pensée du Nouvel Age » mais qui vient d’être rebaptisé « L’investissement par excellence ». Cours utilisé par la CIA, US Air Force, la Nasa, Général Motors … qui est obligatoire pour les cadres. Exemple du contenu:  « Tout le monde a un potentiel infini de développement » …
« on nous a trop longtemps dit que si nous ne croyons pas nous irions en enfer … il est temps de cesser de penser de la sorte ». ( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 147)
            – Les stages visent très particulièrement les personnels de la santé, ils sont souvent obligatoires …pour introduire les infirmières, et personnels médicaux à l’occultisme en Médecine : On s’y réfère de plus en plus aux techniques de concentration hypnotique, au biofeedback, à la méditation et à l’imagination guidée.  Le Service National de Santé anglais recommande la Méditation transcendantale pour réduire le stress et apprendre à vaincre la douleur. Le psychologue sera formé insensiblement à être une forme occidentale de guru mettant sous sa dépendance motrice ceux qui s’adressent à lui :  Guérison par la visualisation, pensée positive, imposition des mains, hypnose …
Le courant général est de soigner l’individu de façon holistique, globale, entière, en accord avec l’environnement, le cosmos. Pour cela on fait appel à des « médecines » dites parallèles dont certaines s’appuient plus sur la philosophie hindoue ou chinoise que sur les données vérifiables de la science. Toutes ces pratiques font intervenir la même « énergie » sous des titres différents:
Le Prana (le souffle) dans l’hindouisme, le Ch’i dans le Taoisme et la médecine chnoise (acupuncture), l’infus selon Palmer fondateur de la Chiropraxie, l’énergie vitale selon Hahnemann fondateur de l’homéopathie, ou le bioplasme selon les parapsychologues soviétiques ..

            – Sans oublier la réforme des méthodes éducatives dans les écoles publiques, à l’insu des parents : les écoles laïques deviennent le vecteur où l’on propage un enseignement religieux hindou sans que les parents puissent en mesurer les conséquences dans la déstructuration de l’autonomie et du sentiment du moi de leur enfant:Yoga , arts martiaux, méditation, livres de magie… ; depuis l’embrigadement obligatoire dans l’identification aux démons de Halloween, les prêtres qui confessent les petits enfants découvrent leurs aveux inavouables et horrifiants sur leurs combats continuels contre le blasphème et vociférations contre Dieu, phénomène généralisé inconnu chez nos enfants pendant des millénaires !!
Un article intitulé « Religion pour un Nouvel Age » indique : « les enseignants qui perçoivent avec justesse leur rôle en tant qu’apôtres d’une nouvelle foi doivent gagner la bataille pour l’avenir de l’humanité qui va se jouer dans les salles de classes des écoles publiques… La salle de classe doit devenir et deviendra l’arène d’une lutte entre l’ancien et le nouveau – le corps pourrissant du christianisme … et la nouvelle foi humaniste. »( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 141)
 

PREPARER L’UNIFICATION DU MONDE  :  «  le MAITREYA« 

            – Les Evêques de France ont mis en garde contre cette immense manœuvre ayant pour but de préparer le règne mystérieux du « dernier bouddha », de la « réincarnation du Christ » , pour la transformation de la conscience universelle.

            – Pour atteindre cette « conscience », des regroupements  et réseaux de pensées et de prières « positives » sur toute la surface de la terre ont été mis en place, des mots d’ordre reliant les corps et les esprits ont été prévus pour réunir l’énergie de milliers de personnes en même temps et favoriser la production « de ce saut quantique » : … mais « le saut » n’est pas encore venu…

… En 1986 « la Première Course Autour de la Terre » a été organisée : on a porté une torche autour de la terre de manière à la ceinturer de cette énergie universelle…… Plus tard, le 31 décembre 1986, « La Seconde de Coopération Mondiale » a été programmée et on a attendu « la Pentecôte Planétaire », mais elle n’est toujours pas advenue…

… En 1987, « la Convergence Harmonique » fut organisée, avec 144,000 réunions dans des tours sur des places antiques sacrées de l’Inde… Des monuments cristallisateurs d’énergie mondiale ont été placés en des lieux harmonisés en toile autour du globe, et dans les cités… Voir par exemple le livre étonnant : « la Rose de Notre Dame » pour la France

Une autre route, pour obtenir cette  » conscience mondiale » consiste à préparer la voie à « un Messie », le futur leader mondial, le grand Avatar :
            Benjamin Creme a par exemple attiré l’attention des « éveillés »,  au début des années 1980, en annonçant l’arrivée du Messie et « Seigneur Maitreya » en 1982. Mais l’apparition de Maitreya a été plus discrète que prévue, semble-t-il…
            Le seul conseil malgré tout que nous donnons à son sujet est le suivant : que ce soit devant un poste de télévision, un écran d’ordinateur, une simple photographie dévoilant son visage, et même un document audio communicant ses paroles, il convient à toute personne douée d’un minimum de prudence de  détourner immédiatement son attention, son regard, ou une quelconque apparence de curiosité, sous peine d’en rester marqué durablement dans sa liberté psychique ou affaibli dans son autonomie intérieure… Pour l’instant nous n’en dirons pas davantage, car il convient d’orienter l’attention de nos visiteurs vers une « marque préventive », celle dont parle l’Apocalypse, par laquelle les choisis se laissent « marquer au front par le Sceau du Dieu Vivant » :
            VENEZ, adorons et fortifions-nous devant le Visage rédempteur de Jésus, la Voix immaculée de Marie, et la Face paternelle de Dieu, et détournons notre attention de ce côté, pour obéir à ce principe très simple : « l’homme devient ce qu’il contemple »…

            – La Foi n’est pas une auto-réalisation, l’Espérance n’est pas dans les énergies, la Charité n’est pas dans l’harmonie cosmique, la Grâce du Crucifié n’est pas dans l’euphorie métapsychique, la Sainteté n’est pas réalisée par l’homme mais par l’Esprit Saint en l’homme, l’Amour du Cœur blessé nécessite l’Adoration et le Don total, à travers nous, du Christ Jésus à Son Père.  Le Paradis terrestre perdu n’est pas le Ciel où Dieu Seul est glorifié…  Le Menteur n‘est pas un Apôtre.

 

La Croyance essentielle:

La vieille énonciation, « Dieu est mort », est périmée : le nouveau thème est donc devenu : « chacun est Dieu. Chacun »!.

… C’est la croyance essentielle : « tout est « un », tout « un » est Dieu, vous êtes « un »… Dieu est « Cela »! »…

… Vous êtes Dieu!, même si vous ne savez pas comment créer de rien le monde des oiseaux, des étoiles, les yeux d’un insecte, ou même un simple  arbre… Mais tout de même :  vous êtes Dieu!… Vous formez votre propre destin, vous êtes capables de surmonter tous les problèmes; c’est la philosophie suprême de  » la Génération du Moi « … Puisque Dieu est en vous pour toutes les décisions, alors quoi que vous vous décidiez, ce sera divin, ce sera bon!…

…Oh comme cela ressemble à la parole du serpent : « Mais non !!! Vous serez comme des dieux, maître du bien et du mal »

… L’obstination du Nouvel Âge à favoriser l’instauration « d’un nouvel ordre mondial » dans lequel tout devient un, sans frontière nationale, sans gouvernement, ni religion, ni économie…est en proportion de cette idée que Tout est à vous!… que vous appartenez à tout!…

…Le monde passe de l’âge matérialiste au temps de la nouvelle spiritualité…

Comment devenir Dieu ?… Méthodes :

C’est facile : le temps du rationalisme, du matérialisme et de l’athéisme sont terminés… Maintenant c’est le temps « du spirituel pur »… Une spiritualité loin du Judaïsme, parce que « l’ère du Bélier » est largement terminée.  Loin surtout du dogmatisme du Christianisme et de l’Islam, parce que « l’ère du Poisson » est également terminée… C’est « l’ère de Verseau », ère des nouveaux commencements, où « l’intuition » règne que voilà…

Devenir Dieu est facile, puisque Dieu, vous l’êtes déjà .

            La seule difficulté réside dans le fait qu’il faut que vous en preniez conscience et que vous viviez comme si vous étiez Dieu, pour avoir « la conscience de Dieu »… Non par la « raison », ni par la Foi, ni par l’Union transformante surnaturelle dans le fruit des Sacrements,  mais par la seule « intuition » au travers de toutes sortes d’expériences pseudo-mystiques…

-« Les Méthodes » : Le VEHICULE ESOTERIQUE ET SON IMPACT

         – Les livres d’initiation ( ex. L.T. RAMPA ) à domicile, permettent un impact considérable : en 1990, 900.000 livres sont sortis et plus de 200 revues rien qu’en France. Le Nouvel Age monopolise 80 % du marché des livres « religieux » ( spiritualité, ésotérisme, philosophies ).

            – Les sondages établissent à 30% environ le nombre de jeunes se déclarant lucidement appartenir au Nouvel Age.

            – La rencontre de l’ésotérisme et du gnosticisme occidental, du magique tibétain et de la mystique orientale, avec la rigueur positiviste des sciences, donnent à ce réseau sa crédibilité, alors qu’il ne s’agit en fait que de spiritisme très élaboré.

            – Les méthodes s’étendent de l’alphabet à l’acuponcture du Bouddhisme Zen, de la méditation yoga au mysticisme, du spiritisme à l’émanation des énergies des cristaux, des pyramides à la clairvoyance, du biofeedback aux thérapies réincarnationnistes de la régression, des cartes aux  ouija, de l’astrologie aux feuilles de thé, des dispositifs occultes à la thérapie des rêves, de la guérison holistique aux diagrammes astrologiques, des expériences mystiques de parapsychologie à la télépathie, de l’auto hypnose et du contrôle de l’esprit au balancement du yin et du yang, des rituels de sorcellerie à  la gnose égyptienne, des mantras à l’angéologie, des  extraterrestres à la formation en neurolinguistique, de l’herboristerie aux guides imaginaires, de la concentration à la thérapie des polarités, de la réflexologie au « contact » thérapeutique, de l’homéopathie…à n’importe quelle sorte d’activité super-sexuelle…

… Faites une de ces expériences bio énergétiques, et vous êtes dans les voies du Nouvel Âge… Pas du tout exact d’ailleurs que ce soit « nouveau », puisque nous sommes en présence des propositions des vieilles religions antiques, des cultes ésotériques et initiatiques,  et de toutes sortes de superstitions!… que vous avez rencontrés dans nos rubriques « cultes et religions ».

« LA DOCTRINE »… Satan au travail! :

Le Nouvel Âge est « le SIDA spirituel » de notre temps, parce qu’il emporte le potentiel de défense de la personne en détruisant le système immunitaire spirituel de l’humilité. C’est un défi contre le Christianisme, une collection amorphe de systèmes de croyance… Plus de 1.000 écoles différentes sur Internet!…

BUTS :
            – établir : une religion mondiale unique, un gouvernement mondial unique, une citoyenneté mondiale unique, une économie mondiale unique, une armée mondiale unique :
L’harmonie de toutes les religions m’intéresse au plus haut point. Il ne s’agit pas simplement de donner naissance à une nouvelle religion, mais plutôt de créer une perspective religieuse universelle, par laquelle toutes les cultures, toutes les religions et toutes les races pourront s’interconnecter.(Leland Steward, Président du « Conseil de l’Unité dans la Diversité » créé sur une directive de l’assemblée Générale de l’ONU en 1965)

Il faut modifier les « paradigmes » c’est à dire les manières de penser courantes:
            – REMPLACER : L’idée que l’homme est un individu par la prise de conscience qu’il est un microcosme au sein du macrocosme, une partie de la nature et du cosmos. La pensée analytique rationnelle et critique par la pensée holistique, synthétique, irrationnelle et intuitive

            – SUPPRIMER toutes les contradictions :La science et l’occultisme peuvent se rejoindre Le mal et le bien sont relatifs et n’existent plus en tant qu’absolus  Chacun peut avoir son chemin et tous les chemins sont bons. La performance et le rendement font place à la satisfaction et à la réussite personnelle. L’altruisme est remplacé par l’égocentrisme 

            -STRATEGIE ET MOYENS : Le programme général peut se résumer en deux points: SEDUIRE les « acceptants », DETRUIRE les opposants : « Nous croyons que …la dogmatique traditionnelle ou les religions autoritaires qui placent la révélation, Dieu, les rites, ou la doctrine au dessus des expériences et des besoins humains rendent un mauvais service à l’espèce humaine…En tant que non théistes nous nous fondons sur l’homme et non sur Dieu, sur la nature et non sur la divinité. Aucune divinité ne nous sauvera: nous devons nous sauver nous-mêmes… les promesses d’un salut immortel ou la crainte d’une damnation éternelle sont et illusoires et nuisibles… » (Deuxième Manifeste humaniste)

            – SEDUIRE : La stratégie générale du Nouvel Age consiste à infiltrer subrepticement toutes religions, toutes dénominations, toutes églises, toutes sociétés et entreprises commerciales, tous médias, pour les noyauter du dedans en y insufflant l’esprit du Nouvel Age, c’est à dire un nouveau mode de pensée, une nouvelle mentalité imbibée de néo-platonisme, de philosophie Hindoue et de mysticisme oriental (Scanner sur le Nouvel Age, Alain Choiquier p 53)

            – DETRUIRE : Les globalistes ont 3 catégories dans leur ligne de mire: les chrétiens, les nations en tant qu’entités et la cellule familiale. Il faut les supprimer « parce que ces 3 catégories entravent la réalisation d’un réseau politique, économique et social qui aura un champ d’action et une portée planétaire » … Tous ceux qui refuseront d’accepter Maitraya comme « Christ » seront « destinés à l’épée de clivage ». Ainsi les juifs et les chrétiens qui n’accepteront pas de collaborer avec Maitreya et la nouvelle religion universelle sont menacés de violence et même d’extermination. (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 19)
« La nature va bientôt entrer dans un cycle purificateur. Ceux qui rejettent ces changements … seront supprimés au cours des deux prochaines décennies » (…) (Price dit): « éliminer de la surface de la terre plus de deux milliards d’individus, c’est un peu sévère, ne penses-tu pas? »
– « Qui sommes nous pour dire que ces gens ne se sont pas eux-mêmes livrés volontairement à la destruction et à la régénération, pour que leur âme puisse se développer ? » PLG p 223

DOCTRINE :
Elle est annoncée de manière très simple, dans le Livre de la Génèse .
Nous sommes en présence des 4 mensonges de Satan à Eve décrits en Gen. 3:4-5 ::
« vous ne mourrez pas; car Dieu sait que quand vous en mangerez vos yeux seront ouverts et vous serez comme Dieu, connaissant le bon et le mauvais ».

Les 4 mensonges de Satan de Genèse 3:4-5 :
   1-« Vous ne mourrez pas ».
    2-« Vos yeux seront ouvert ».
    3-« Vous serez comme Dieu ».
    4-« Connaissance du bien et du mal »

… Et ceux-ci sont « les 4 doctrines principales » des différentsgroupesetdes cultes du Nouvel Âge:

1-« Vous ne mourrez pas » :

Au cœur du Nouvel Âge se trouve « la Réincarnation »… Et vous n’en aurez jamais fini avec la guérison holistique, l’exercice, les régimes, l’herboristerie, biofeedback, l’acuponcture, les techniques de massage, la magie, les effets guérissants des cristaux, des pyramides et beaucoup d’autres superstitions…

… Surtout, vous finirez par croire en l’utopie « de l’immortalité », parce que la matière et l’esprit sont « un » ( théorie du monisme).

2-« Vos yeux seront ouverts » :

Vous prenez conscience combien vous êtes puissant, capables de surmonter n’importe quel problème… C’est « le mouvement humain potentiel » qui a fait les incursions les plus grandes dans la diffusion du Nouvel Âge : « les séminaires » effectués dans les grandes entreprises et sociétés comme RCA, IBM, Boeing, Ford Moteur Co, Général Dynamique, etc.. conçus pour augmenter la productivité et le potentiel parmi les employés…
« L’omnipotence mortelle » obtenu par d’occultes dispositifs para normaux… ou par des drogues hallucinogènes, ou de simples méthodes hypnotiques…

3-« Vous serez comme Dieu » :

« Le panthéisme » est le cœur du Nouvel Âge :  » Dieu est tout et tout est Dieu »… Parce que Dieu « n’est pas une Personne », Il est « Énergie », « Force »…

Dieu n’est pas « Je suis », mais « CELA »…

…         « Le saut gigantesque quantique » se réalise enfin quand chaque homme se rendra compte qu’il est Dieu… Cela DOIT arriver « soudainement », comme « un saut quantique », quand assez nombreuses seront les personnes de la terre qui auront cette conscience éveillée de leur identification à Dieu!… Cette grande énergie produira soudain ce « saut gigantesque » de toute l’humanité, qui prendra conscience de Dieu en devenant Dieu!…
            Et cela apportera la paix au monde la prospérité, et des solutions soudaines à tous les problèmes de l’humanité!…

Une religion universelle, « un village mondial », l’immortalité même…

4 – Sagesse : « connaissance du bien et du mal » :

            C’est le quatrième mensonge de Satan :

-La doctrine du Nouvel Âge est essentiellement fondée sur « un naturalisme » extrême : « la mère de la terre « , « Gaia », est le lieu par excellence de Dieu. Au-delà « de la transformation personnelle », le but du Nouvel Âge est « la transformation de la planète ».

– De nouvelles connaissances, musicales, arts « naturels » vont apparaître : à travers les « profondeurs du chant des oiseaux, des rivières, des montagnes », la « musique ondulante de la pluie, des tempêtes, des océans, ou du désert »…

… Mais dans ce monde utopique de connaissance, quelque chose sonne faux : le Féminisme inversé à son point culminant, avec Gaia la mère-terre,… ne peut s’harmoniser qu’avec la course  » toute naturelle » à l’avortement, à l’inversion sexuelle des gays, le droit des animaux, la mort de toute Vérité vivante venue d’en Haut… en médecine, la morale de la vie est inversée en éthique de mort ( EUTHANASIE : « Les médecins qui s’acharnent actuellement à prolonger la vie, réaliseraient qu’ils ne sont que des tristes clowns étalant leur ignorance du renouveau cosmique. »  dans : Préparez la guerre p 224)

Tout cela au nom « du divin en vous », pour  que ce divin puisse se concentrer dans les profondeurs de votre âme … méta-psychisée…

5 – « le 5ème mensonge de Satan »
         Comme annoncé dans Mathieu 4 :
Jésus Christ est discrédité, il n’est pas Dieu et ni même le fils d’un homme… Il est ramené à une simple et périmée émanation des « Énergies Christiques », un des Avatars de ce « Christ Cosmique »…
            Vous avez donc mieux à faire que de vivre profondément et intimement uni au Seigneur, en Jésus :  essayez le christique des énergies astrales, le spiritisme élaboré des sources illimitées du Verseau, le voyage métapsychique, les retrouvailles avec vos harmoniques de fréquence en des vies antérieures, l’adoration de déités et d’esprits intermédiaires, la transcendance des cristaux, les symboliques magiques des structures du sacré, le guénonisme, la Sorcellerie ou Wicca, la magie noire ou blanche, la magie sexuelle…

         Vous l’avez compris, vous serez alors dans la Lumière vivante, et quelle Lumière ! Mais qui est donc celui qui porte cette Lumière, celle qui actue le diaphane cosmique, celle où circulent librement toutes les « Puissances intermédiaires » ? (cherchez la réponse en latin )

            David Spangler: « Lucifer entre dans l’homme pour produire en lui la lumière intérieure dans un jaillissement d’expériences intérieures profondes. » (réflexions sur le Christ p 409)
« Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l’ère de l’intégralité de l’homme, chacun de nous parviendra au point que j’appellerai celui de l’initiation luciférienne. C’est la porte d’entrée particulière que l’individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité. » (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15)

            Un grand fossé va établir les « chrétiens » à droite et les « christiques » à gauche …

HISTOIRE…d’un Paravent  et de beaucoup d’Argent ! :

Le Nouvel Âge n’est représenté par aucune organisation particulière, établissement, ou secte. Il est appelé « un Mouvement », mais c’est plutôt « un Paravent », où beaucoup d’esprits malades Se protègent contre la voix de leur conscience; un amalgame de toutes les croyances paranormales, polluées par ailleurs par trop d’arrangements lucratifs…

Beaucoup « de membres » sont certes des gens honnêtes qui ont bon cœur, avec un désir profond de comprendre la bonté innée qui se trouve dans chaque être, mais elles cherchent au mauvais endroit…

–         Beaucoup de leurs « pseudo-prophètes » sont « de grands amasseurs d’argent », devenant  riches et célèbres avec leurs séminaires, livres, cassettes, vidéos, films, vente de cristaux ou de pyramides ; ou avec toutes sortes de divinations astromanciques, de lectures psychiques; ou en vendant des produits de santé naturels, ou de médecine holistique, les thérapies de régression en des vies antérieures; ou en organisant des voyages vers d’antiques places sacrées…

–         Les plus mauvais sont ceux qui créent les nouveaux cultes « de sagesse intérieure », grands ou petits, que l’on peut voir se constituer en sectes, et dont les membres finiront par donner tout leur argent et leurs vies à des maîtres sans scrupule…

Le terme  » Nouvel Âge », a été inventé  par le médium « Alice Bailey » de la Société Théosophique d’Amérique, qui est morte en 1949, puis a fini par passer dans le langage courant après que la comédie musicale « Hair » ait lancé le concept de l’ère de Verseau à une échelle populaire et internationale.

Théosophie:

La société de théosophie fut fondé à New York en 1875 par Mme Blavatski. Son ouvrage « La doctrine secrète » reste le catéchisme de la théosophie moderne. La plupart des idées essentielles du Nouvel Age s’y retrouvent: relation avec les esprits, panthéisme, réincarnation, Jésus un avatar de Dieu dans la lignée de Krishna et bouddha. Opposition viscérale au christainisme authentique: « Les chefs de la société théosophiques s’opposent au matérialisme et à toutes les formes de la théologie dogmatique, spécialement à celle qui est chrétienne, parce que particulièrement pernicieuse… »
« la Société de Théosophie prouve la nécessité d’un principe divin absolu dans la nature …. elle refuse simplement d’accepter un quelconque des dieux des religions monothéismes.(Livre d’Or de la Société de Théosophie p 63)

 

C’est donc une théosophe, Alice Bailey qui, finalement reprit le flambeau et, prenant ses distances avec la théosophie créa l’école Arcane. C’est elle qui lanca le Mouvement Nouvel Age, mouvement qui devait rester secret jusqu’en 1975 selon l’ordre que Mme Blavatsky avait reçu de ses « Maitres ». En 1949 c’est un écossais Benjamin Crème qui prit le relais pour annoncer le retour du Christ en Juin 1982

 

La revue fondamentale du mouvement est le Lucis Trust qui précédemment s’intitulait le LUCIFER TRUST. C’est tout dire. (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 16)

 

Déclaration de Benjamin Crème: « Cela me tombe dessus jusqu’au plexus solaire.(noeud de ganglions du système sympathique situé dans l’abdomen) Une forme de cône se forme dans la lumière et il s’ensuit un débordement émotionnel. Un exercice mental me permet alors d’entendre intérieurement des mots. Une influence astrale permet au véritable esprit du Christ, qui est l’énergie du christ cosmique, de jaillir en moi jusqu’à la perception audible, puis arrivent les mots… Je sais alors que sa présence est là, je peux sentir une part de son esprit dans le mien. (Réapparition du Christ p 108 cité dans Scanner sur le Nouvel Age, Alain Choiquier p 60)

 

David Spangler: « Lucifer entre dans l’homme pour produire en lui la lumière intérieure dans un jaillissement d’expériences intérieures profondes. » (réflexions sur le Christ p 409)

« Tandis que nous entrons dans une nouvelle ère, l’ère de l’intégralité de l’homme, chacun de nous parviendra au point que j’appellerai celui de l’initiation luciférienne. C’est la porte d’entrée particulière que l’individu doit traverser pour pénétrer pleinement dans la présence de sa propre lumière et de sa propre intégralité. » (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 15)

Noter aussi les liens avec les directives synarchiques  dont voici une émanation grâce aux bons offices de l’Assemblée générale de l’ONU :  » L’harmonie de toutes les religions m’intéresse au plus haut point. Il ne s’agit pas simplement de donner naissance à une nouvelle religion, mais plutôt de créer une perspective religieuse universelle, par laquelle toutes les cultures, toutes les religions et toutes les races pourront s’interconnecter.(Leland Steward, Président du « Conseil de l’Unité dans la Diversité » créé sur une directive de l’assemblée Générale de l’ONU en 1965)…

« Robert Muller (Secrétaire Général adjoint de l’ONU)…n’avait de cesse de souligner que l’ONU devait être un système de soutien au processus de conditionnement qui amènerait l’homme à partager le même désir d’aboutir à un gouvernement mondial, avec un chef mondial. » ( Les dieux du Nouvel Age, C. Matrisciana p 176) (NEW AGE, M.Basilea Schlink p 10) et  Robert Muller est un des grands responsables du Nouvel Age …

 

– « Le Nouvel Âge Magazine « , publié pendant des décennies par la maçonnerie, est un des signes avant-coureurs, aussi bien que « le Manifeste Humaniste » de 1973, mais l’esprit du Nouvel Âge y ajoute les perspectives du  » potentiel illimité de l’homme « , pour proposer à l’humain de faire le plein de Dieu dans les énergies christiques de l’univers !.

– Il n’y a pas « de fondateur », ni « leader mondial » : Satan est le cerveau qui se cache derrière la pensée du Nouvel Age, son plan est de changer l’esprit du monde, de le reconditionner, de le reprogrammer et cela aussi rapidement que possible. Un des faits surprenant mais caractéristique est que les différents auteurs du Nouvel Age ne se connaissent pas mais qu’ils ont tous une unité de pensée surprenante concernant les points fondamentaux. :

– « Shirley McLaine », gagnante à l’Académie Award, est peut être une des plus grandes prêtresses de ce paravent, avec ses séminaires, livres, sa série TV…. ses livres : « Out on a Limb » (sa transformation), « Dancing in the Light » (cristaux et mantras), « Going Within » (yoga et chakras).

– « Marilyn Ferguson », avec le livre le plus en vue du Nouvel Âge, « The Aquarium Conspiracy » (l’influence du Nouvel Âge sur tout le système public éducatif de l’Amérique).

– « Frijof Capra », avec son classique « The Tao of Physics ». Avec « Eye to Eye » sur les visions « du paradigme » ou la théorie qui unirait la science, la philosophie, la psychologie et la religion…

-« Barbara Marx Hubbard », une des organisatrices du programme mondial pour promouvoir « le saut quantum  » dans la conscience du monde divin.

Célébrités :  
  – Chanteurs John Denver, Tina Turner, Willie Nelson.
( la Musique est généralement mélodieuse, prenante et dangereuse ). « Depuis des milliers d’années la musique sert à susciter des états de conscience altérée. Tout cela est lié au yoga et aux chakras. Chaque chakra est associé à une couleur, une zone du corps, et un son. Chacun de ces systèmes a sept membres, sept notes de base, sept couleurs et sept chakras. » Alice Bailey pensait que la « musicothérapie » devait faire partie de la préparation pour le Nouvel Age.
« La musique du Nouvel Age dont le style unique ne s’apparente à aucun rythme, mélodie ou harmonie connus, est conçu pour détendre les auditeurs en accordant et harmonisant leur corps, leur âme et leur esprit. Parfaite pour la méditation, le yoga et le massage, la musique du Nouvel Age fait progressivement son apparition dans tout le pays, où elle sert d’arrière plan holiste dans les restaurants d’avant garde, les centres de cure et les cabinets dentaires. »

 – Cinéma
  Acteurs Levar Burton, David Carradine, Dennis Weaver.
  Actrices Linda Evans, Sharon Gless, Sally Kirkland.
  Producteurs de film Steven Spielberg, George Lucas, Gene Rodenberry… E.T., La Guerre des Étoiles, Star Trek, Ghost…
FILMS : – E.T.: L’auteur a avoué s’être inspiré des évangiles pour sa création. (30 points communs entre ET et JC)
            – LE GRAND BLEU (9 000 000 d’entrées) : Un rêve insensé de fusion avec le monde aquatique.
            – LA GUERRE DES ETOILES : Magie blanche et noire; état de conscience altérée: « déconnecte-toi de tout et laisse faire La Force »; spiritisme.
            – L’EMPIRE CONTRE ATTAQUE: Yoga, La foi en la foi (la foi en soi), l’homme a le divin en lui: l’homme est Dieu.

–                      – Astronaute :

–                      Mitchell avec  » A Course on Miracles « …

– Intellectuels :  Richard Sutphen, Elisabeth Kubler-Ross, Benjamin Creme, Ram Das, P.D. Ouspensky, Ramtha, David Spangler, J. Arguelles.

– Organisations : Planetary Citizens, Pacific Institute, Planetary Initiative, Zero Population, Third Force, Forum, The Work…  

–         En France : Serge Raynaud, avec « la Grande Fraternité Universelle »… Le partipolitique « les Verts »couronné de succès en Europe, pas en Amérique.

Leaders et livres du mouvement
Les écrits suivants sont considérés comme étant la « Bible du Nouvel Age »:

  • Héléna Petrovna BLAVATSKI( 1831-1891): ISIS Dévoilée – La Doctrine secrète.
  • Alice Bailey (1880-1949) 1: La réapparition du Christ – La Psychologie Esotérique
  • Nicolas Roerich: Maitreya – Shamballa le Resplendissant – L’Agni-Yoga
  • Marilyn Fergusson 2: La Conspiration du Verseau ou les Enfants du Verseau
  • Docteur Romney: Voyages dans l’espace intérieur
  • Benjamin Creme (1922-) 1: Messages de Maitreya-le-Christ
  • David Spangler 1: Révélation: Naissance du Nouvel Age
  • LIVRES POUR ENFANTS (Bisounours, etc …)
  • de Shirley MacLaine / Danser dans la lumiere
  • Plusieurs auteurs: L’Evangile du Verseau.

1 Leaders de la tendance ésotérico-occulte
2 Leaders de la tendance scientifique

Liens : http://www.info-sectes.org/newage/newage.htm 

Pentagramme caché dans la cathedrale de chartres

visoterra_rosace_nord_de_la_cathedrale_de_chartres_2826Rosace nord de la cathédrale Notre-Dame de Chartres. Vue de l’intérieur de la cathédrale. Au centre se trouvent Marie et Jésus. Autour, sont marqués les noms des rois de Juda et les noms des 12 petits prophètes. Cette rosace a été offerte par Blanche de Castille.

La présence de ce pentagramme est une preuve de l’infiltration de la religion catholique par les satanistes .on comprend mieux les nombreux massacres perpétrés au nom de leur Dieu maintenant nous connaissons  son vrai visage…

Etoile du berger = Vénus associée à vendredi parmi les jours de la semaine. Les spécialistes d’astrologie ésotérique disent que Venus, en tant qu’étoile du matin, est associée à Lucifer (le porteur de Lumière)

 

 

Les dangers métaphysiques des Tatouages sur les centres énergétiques

Un tatouage peut avoir des effets inattendus. On pourrait croire les tatouages aussi anodins que les bijoux ou les vêtements… il n’en est rien. Un tatouage n’est pas qu’un dessin à l’encre sous la peau: par sa signification il véhicule de l’information et est donc porteur d’une énergie. Or, cette énergie cherche à atteindre son but, quel qu’il soit. Même sincère, l’intention mise dans le tatouage par son porteur peut se voir supplantée ainsi. Comment savoir si un tatouage ne va pas nous influencer ? Ce qui va jouer ici, c’est la signature vibratoire du tatouage plutôt que sa signification.

Cette mode venu des enfers n’a qun but faire baisser la vibration corporelle du corps humain ainsi percé le champs étherique et atteindre facilement les centres de commandement energetique une porte dérobée

qui est ouverte par la victime elle meme ,il s’en suivra une attaque metaphysique quasi invisible et imperceptible sauf ,pour ceux dans le 3 e oeil reste connecté ,ils se sentiront comme affaiblit ,quellle folie de voir un tatouge au niveau du coeur ou de la gorge si seulement vous saviez ,je n’écris pas cette article pour les fashions victimes mais jespère que ceux qui n’ont pas encore l’age de le faire s’en detourne ,car le tatouage est une pratique infernal oui et ce nest pas une exageration les demons eux meme sont tatoués voulez vous leur ressembler faites ce que vous voulez mais vous etes avertis ,

pour preuves

Le Dr Robert Raspa a cité les conditions psychatriques suivantes comme associées avec les tatouages: impulsivité, basse estime personnelle, manque de contrôle de soi, rive sado-masochisme sexuel, bondage (utilisation de liens, d’attache dans les rapports sexuels), fétichisme, bisexualité, lesbianisme, personnalité antisociale, désordre de personnalité, désordre de personnalité schizo-typique, désordre de bipolarité et manies, et schizophrénie »

 

 Selon une étude réalisée par Timothy Roberts, pédiatre à l’Hôpital pour enfant de l’université de Rochester,

 

« Les jeunes gens tatoués de nos jours ont quatre fois plus de probabilité de s’engager dans des rapports sexuels.

 

Ils ont aussi deux fois plus de probabilité d’avoir des problèmes liés à l’alcool, l’usage de drogue, d’avoir des comportements violents et d’abandonner les études supérieures. »

 

 

Firefox_Screenshot_2017-04-19T09-12-04

 

Firefox_Screenshot_2017-04-19T09-10-52

Regardez les sportifs de hauts niveaux des qu’ils commencent a se faire des tatouages sur leur jambes  s’en suit que des baisses d’energie ,ils ignorent se fait evidemment mais quel dommage de voir des champions devenir que des ombres sur le terrain il suffit de regarder les footballeurs avec des tatouages sur les jamabes et biens soit des blessures a répétitions soit une baisse de forme casi gérale on ne reconnait plus le champion  s’en suit depression et banc de touche ,voila une anecdote dun grand champion de rugby qui temoigne dans son cas le lieu ou se situe le tatouage a été infilté par une entité qui affaiblit sa jambe car le tatouage est une abomination et Dieu a formellement interdit de telles pratiques dangereuse pour votre Aura.

Un tatouage, c’est une histoire qui palpite sur la peau

Je l’interroge sur l’origine supposée de sa baisse de performance. Il me parle du haut de sa jambe qui lui semble comme ralentie, et suite à cette curieuse remarque dévoile sa jambe. Je découvre un ensemble de tatouage sans signification pour moi, mais qui couvrent une surface importante de la cuisse. Je l’interroge et il m’explique qu’il s’agit surtout de symboles Maori, accompagnés d’autres tatouages issus de sa culture nord-africaine tribale. Les Maoris sont le peuple qui préexistait à l’arrivée des européens en Nouvelle-Zélande. Le fameux Haka des rugbymen néo-zélandais est d’ailleurs une ancienne pantomine guerrière Maori.

 

sportet-tatoo_TTQTP

a4035e853a00bb672b2e4a7226e14ac8

Je constatais que ces tatouages Maori étaient porteur d’une énergie de combat. Quant aux tatouages tribaux, je sentais qu’il s’agissait de symboles de renforcement, de virilité. Ce qui posait problème au premier abord, c’est que ces tatouage destinés à exalter la puissance et la combativité enfermaient leur porteur dans une énergie rigide. Il ne s’agissait pas d’une énergie flexible et fluide comme pourrait l’être, par exemple, celle véhiculée par un pratiquant de Tai Chi. Ces énergies prenaient une telle place en Karim qu’elles stérilisaient sa nature profonde – une nature plus douce que les apparences pouvaient le montrer. Karim ressemblait d’emblée à un guerrier prisonnier de son armure, dont les tatouages et leur signification faisaient partie. D’une façon ou d’une autre, c’est cette énergie rigide qui le ralentissait physiquement, comme il l’avait très bien perçu.cas typique de centre squattés l’énergie et la baisse de tonus a bon dos seul explication que lon donne lorsque on ignore l’existence d’entités qui vampirise notre energie ces larves etheriques qui se feront un plaisir de sinstaller dans le tatouage car le dessin est de la magie qui lui donnera vie sur la peau meme du tatoué

vous pensiez que lon avait interdit les images et les representations par rigueur religieuse ….Exode 20:4

Versets Parallèles

Louis Segond Bible
Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre .

 

parce que lorsque vous dessiner un animal ou un homme un demon un gomes etc n’importe quelle entités pourra y avoir une demeure car vous venez tout bettement de lui creer un corps dans notre espace temps le tatouage cest pire car le corps ainsi crée et en vous ,a savoir que lorsque les entités occupent deja vos pensés elles vous amènent a les representer sans le savoir ainsi nous verrons des dessins abominables sortis tout droit de lenfer et cest le cas regardez comment ils arrivent a manipuler les moins soucieux …Un ami racontait que lorsqu’il était sous l’emprise de la drogue, les formes animales tatouées sur son corps s’en détachaient et venaient l’attaquer.il est dit que les damnes tatoués le jour de leur jugement les tatouages deviendront vivant et les attaqueront et cela eternellement l’enfer cest pas les autres mais les tatouages devrait dire ce nouvel adage …

scdQD

 

xcs

 

index

 

lutin-2

 

imagessdsd

 

 

le tatouage est interdit par l’Islam, proscrit comme un acte satanique, apportant la malédiction divine et empêchant les ablutions. Malgrès cela nous voyons de nombreux musulmans arborer des tatouages d’adorations disent t ils une ruse de plus du demon il reussit a les faire pécher en leur disant tu le fait par amour de dieu bravo très très rusé en effet toiut cela se produit par les suggestions  très puissantes et quasi indetectables

 

61

Quelques citations extraites du Coran et communément reliées au tatouage
(traduction française par Oumma.com)
Sourate 4 – Les femmes (An-Nisa) – verset 119. « Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création de Dieu. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu de Dieu, sera, certes, voué à une perte évidente. »

« Dieu a maudit celles qui se tatouent, celles qui tatouent, celles qui s ‘épilent le visage, celles qui liment leurs dents pour les séparer afin de paraître belle, celles qui procèdent dans le but de changer la création de Dieu »

Bien que dans certaines populations converties à l’Islam comme les tribus Berbères, ou encore les Nubiens, le tatouage existe encore car culturellement antérieur à la conversion et hérité de très anciennes coutumes païennes liées à des rites magiques.

Firefox_Screenshot_2017-04-19T10-13-48

Firefox_Screenshot_2017-04-19T10-35-32

Tiré du livre LES DEMONS & MALEDICTIONS: COMMENT S’EN DEFAIRE ? Par JEAN TSHIBANGU

« Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures (tatouages) sur vous. Je suis l’Eternel. » (Lev 19 : 28)

 

Le tatouage et les piercings corporels

Le contexte du passage cité ci-dessus fait référence à la rentrée des Israélites dans le pays de Canaan. Moïse les avertit de ne pas copier les coutumes des peuples païens. Ils ne doivent pas « pratiquer la divination » (v 26 ) ou être impliqués dans une quelconque forme d’idolâtrie, parmi lesquelles « les incisions dans la chair » et « les tatouages ».

Firefox_Screenshot_2017-04-19T11-04-23

L’incision dans la chair était un marquage du corps, marquage non naturel et laid, fait couramment dans les temps de deuil pour les peuples de l’Est de Canaan.

Les prêtres de Baal s’incisaient eux-mêmes « selon leurs coutumes » pour obtenir les faveurs de leur dieu. (1 Roi 18 : 28)

Le tatouage et les piercings impliquent plus que de l’art.

 

 

Qu’y a t il derrière ces activités ? A la racine, il y a toujours une idolâtrie païenne et du mysticisme. Donc, ce sont des activités spirituelles donnant une opportunité d’infiltration démoniaque.

Le tatouage indique une allégeance à une divinité

 

Les soldats et les esclaves étaient tatoués pour montrer leur allégeance à leurs supérieurs et maîtres.

Les tatouages sont des symboles de servitude.

(comparer le piercing de l’oreille à la marque de l’esclavage : Exode 21 :5,6 ; Deut 15 :17)

Il est intéressant de noter que le mot grec pour “marque » ou “tatouage » est “stigma« , un mot courant en anglais signifiant « salir, diffamer ou ruiner la réputation de quelqu’un »

(en français : stigmatiser = « flétrir, blâmer avec dureté et publiquement »).

La mode du tatouage a explosé durant les années 90. Nous voyons des tatouages partout où nous regardons, et cela ne concerne pas seulement les jeunes, mais aussi les professionnels, la classe moyenne, les gens d’âge moyen, les célébrités, les athlètes qui sont piégés dans cette mode.

Depuis notre implication dans la délivrance au cours des années 60, nous avons appris que les tatouages et les piercings donnaient accès au diable. Nous avons exercé le ministère de délivrance du fait d’images, de symboles, de profanation du corps ou de liens d’âme impliqués dans les tatouages et nous avons brisé des liens d’âme et des mises en esclavage reliés aux piercings.

William Sudduth (Righteous Acts ministries) a récemment publié un livre intitulé « Qu’y a t il derrière l’encre ? Tatouage, Piercings et autres modes » que nous recommandons avec enthousiasme et dont nous faisons quelques citations avec autorisation :

Un sondage Harris réalisé en 2003 estime que 16% des américains, plus de 45 millions de personnes, ont de nos jours un ou plusieurs tatouages… 36% de ceux ayant entre 25 et 39 ans ont un ou plusieurs tatouages et 30% de ceux ayant entre 30 et 39 ans sont tatoués.

« A travers l’histoire, les incisions dans la chair et le fait de faire couler son sang étaient des rituels destinés à obtenir des pouvoirs surnaturels.

Il n’y a aucun doute que les incisions, les tatouages, les piercings sont tous reliés au satanisme et pratiques démoniaques de saignée et de magie…

La signification magique et spirituelle des incisions et piercings est la raison réelle de l’interdiction divine dans le Lévitique d’inciser le corps ou de pratiquer des saignées (nota : vis à vis des pactes de sang ou scellés dans le sang) »

« Il est évident à travers l’histoire et les recherches actuelles que le piercing est une forme de rébellion pas si subtile. C’est une rébellion contre les normes sociales, contre les autorités, et finalement contre Dieu. »

Pour montrer le ridicule de la mondanité ,nous voyons les gens porter leur pantalon taille basse au niveau ou lon voit leur caleçon et bien ,si seulement ils savaient que ce code venait des prisons US qui signifie  je suis pret pour un acte sexuel passif ,pas de quoi se pavaner dans les allées …….comme nos jeunes qui mettent le pantalon de survetement

levez sur une cheville bravo encore code vestimentaire dinitié implanté  à vos depends .

pendu2

 

 

 

 

 

« Les tatouages et les piercings sont des procédures invasives qui peuvent occasionner de sérieuses infections de la peau et du sang. Le Dr Bob Hale de l’université du Texas, école médicale sud-ouest à Dallas, dit qu’actuellement 4 millions d’américains sont infectés par l’hépatite C, et cela s’accroît ! L’hépatite C tue maintenant plus de dix mille personnes par an dans notre nation…

Nous avons découvert que les tatouages acquis commercialement comptaient pour plus du double dans les causes que l’usage de drogues injectables… Les personnes tatouées dans une officine commerciale ont NEUF fois plus de risque d’avoir une hépatite C »

 

« Il est intéressant que la dernière mode en matière de tatouage est l’effacement de ceux-ci ! … Plus de 50% de ceux qui se font tatouer veulent ensuite l’effacer… Un tatouage à 25$ coûte ensuite 5 000 $ à enlever. »

« Avant de laisser cette encre vous « marquer » pour le reste de votre vie, penser attentivement aux risques pour votre santé. Considérez aussi les conséquences sociales et spirituelles… Les tatouages comme les piercings peuvent abîmer vos relations actuelles ou futures. Cela inclut les amis, les conjoints, les parents, les enseignants, et les employeurs. Certains emplois seront inaccessibles pour ceux qui ont des marques visibles de tatouage. »

si vous avait une baisse d’energie et vous voulez savoir si vous avez un centre enrgetique squatté et le nettoyer

de temps en tamps en ecoutant ces versets mais sachez que tant que vous aurez ces tatouages une porte sera ouverte et au moindre ecart vous perdrez l’energie vous deviendrez triste vos reves se noirciront vous aurez une pression sur la poitirne a la tombé de la nuit angoisse ou des fourmillements  ……

 

si une douleur resonne en echo dans la zone du tatouage cest le signe dune infection comme lorsque vous mettez de lalcool sur une plaie çà brule ,ou lorsque vous scannez votre pc il detecte une infection ces verset detectent tout intrusion ou trace dintrusion dans vos centre et les nettoient  si vous avez des questions allez sur la chaine de julienhttps://www.youtube.com/channel/UCcIgdsC0beKK-DxYaMtjTRg qui se fera un plaisir de vous répondre une personne très gentil et serviable..

 

 

 

L’élite noire derrière les rave parties Entretien avec une rescapée des soirées Goa-Trance

 

 

 

 

tumblr_mjfevcvkSc1rll8z2o1_1280

Auteur: C.R.O.M.

Chaque week-end, des millions de jeunes se rendent dans de grands temples en forme de boîtes noires pour danser extatiquement sur une musique répétitive qui pénètre jusque dans leur corps. Quel est le sens de cette nouvelle communion? Que se passe-t-il à l’arrière du décor? C’est un sujet que nous allons tenter d’explorer à travers l’expérience d’Orfée (nom fictif), qui s’est frottée de près à l’une des sphères de ce milieu, à savoir la scène «Goa-Trance».

C.R.O.M.: Comment t’es-tu retrouvée dans cette scène de la «Goa-Trance»?

Orfée: Par un copain que j’avais connu en Inde. Après notre rencontre, on a échoué à Goa sur la côte ouest de l’Inde. Et là, j’ai rencontré ses amis qui, justement, étaient «bien placés» dans les milieux trance. Je n’ai pas été tout de suite acceptée, loin de là, puisque, pour être acceptée, il faut connaître du monde ou avoir quelque chose de particulier – comme faire de la musique, dealer de la drogue, ou être très belle. Mais en tout cas, j’étais sa copine, et je suis entrée. C’était en 1998. Je dois dire que ce n’était pas vraiment mon genre de musique, j’avais du mal à m’y faire. Mais je m’y suis habituée, car on finit par entrer dans le rythme.

C.R.O.M.: Peux-tu parler de cette musique et du type d’ambiance?

Orfée: C’est de la musique trance-techno, c’est-à-dire électronique avec un beat répétitif, mais avec des effets sonores qui te font «planer». Tu peux facilement les suivre, passer d’un son à l’autre et, finalement, entrer dans une certaine forme de transe. C’est ça le but. La musique techno ordinaire a un rythme soutenu, plus fort, moins sophistiqué… Le son Goa, c’est de la musique qui se veut «intelligente».
Dans ce milieu, tout le monde est bien fringué. Assez «avant-garde». Les décors sont très soignés, plein de peintures «psychédéliques» avec des couleurs vives, voire fluo. Très souvent les parties ont lieu dans la nature: sur la plage, dans la montagne, etc.
On trouve toutes les drogues, particulièrement celles qui ont des effets hallucinogènes. Elles s’associent parfaitement avec la musique. Cette combinaison ouvre à toutes sortes de nouvelles perceptions…
Ce n’est pas n’importe qui qui organise les soirées. Il faut bien que les drogues viennent de quelque part, qu’elles soient distribuées au bon moment ; il faut que les meilleurs DJ soient là. C’est un gros business.
La Goa existe depuis le milieu des années 80… Là-dedans, tu as des «vieux de la vieille», des gens qui ont eu accès à beaucoup d’informations occultes par les drogues… Puis il y a les dealers qui sont de mèche avec les organisateurs qui sont eux aussi de mèche avec les DJ.
Toutes ces personnes forment de grandes familles. Comme il y a des parties dans tous les pays du monde, il y a la tribu des Anglais, des Allemands, des Israéliens, des Américains, etc. Chaque pays a son élite, sa cour.

C.R.O.M.: À ton avis, pourquoi tant d’énergie est-elle investie pour organiser ces soirées?

Orfée: J’ai mis beaucoup de temps à comprendre ce qui se passe à l’intérieur. Pendant longtemps je n’ai rien vu. Pour moi, c’était beaucoup de belles couleurs, des gens super «classe», de la bonne musique… Il y a toujours un petit côté secret, mais on ne le voit pas. Car ce côté secret est connecté à un autre niveau de perception. Si tu n’as pas atteint ce niveau, tu ne peux pas comprendre ce qui se passe dans la Trance. Cela a beau être là, tout autour de toi, tu ne vas rien y comprendre.
Mais il suffit d’un trip de trop, un trip de plus, ou alors le trip que tu dois prendre… et on va te faire voir. Ce n’est pas une question de quantité… C’est juste le moment.
Pour moi, c’est un trip qui a confirmé tout ce que j’avais pressenti auparavant.
J’avais déjà pris pas mal de LSD dans les soirées, mais jamais en grosses quantités. Parfois je me sentais bien, parfois moins bien. Et puis, il arrive qu’on ait des trips de paranoïa.
Enfin, on croit que c’est de la paranoïa alors qu’en réalité, c’est ton âme qui te met en garde du danger. Mais toi, comme tu vis dans un monde matérialiste et que tu penses que les gens sont naturellement bons, tu prends sur ton dos tous tes sentiments de peur et tu refoules certaines choses que tu vois pendant ces instants.

Il y a aussi des trips merveilleux, où tout est tellement beau… C’est comme la carotte qu’il faut attraper. C’est elle qui nous fait courir, c’est elle qui nous fait retourner à la prochaine party. C’est ce sentiment de communion avec le tout, où l’on sent chaque vibration, chaque note traverser notre corps entier. C’est super alléchant.
C’est cet état qu’on cherche continuellement… parce qu’on l’a déjà atteint une fois. Et si ça ne marche pas cette fois-ci, c’est que quelque part, nous ne sommes pas «prêts». On se dit qu’on est encore trop «parano», on n’est pas encore assez sûr de nous-même, et il faut qu’on «nettoie nos peurs». C’est ce qu’on se dit…

Il faut savoir qu’une Trance party peut durer 2 à 3 jours. Non-stop. L’élite viendra vers les 5 h du matin pour le lever du soleil. Car c’est là où c’est le plus fort. Après, ça dure toute la journée, on se repose un peu, puis on y retourne la nuit… Il y a toujours cette quête du «bon moment».

C.R.O.M.: L’élite, comme tu dis, est-ce elle qui décide à quelle party il faut aller?

Orfée: Oui, et si tu les suis en tournée, tu es super fatigué. Cela demande énormément d’énergie d’aller d’une party à l’autre. Pour compenser, les gens font du yoga, de la méditation; ils utilisent des produits Nikken… Cela permet de contrecarrer les excès des séances de Trance sur leur organisme.
Trois jours de party intense, c’est comme la guerre : c’est faire face à d’autres personnes qui ne veulent pas de toi; lutter contre soi-même en se disant «C’est moi le problème», «Non, c’est eux!», etc. Puis se rapprocher de la musique et réussir à danser. Et finalement, être crevé et reprendre une drogue qu’on te propose. Trois jours comme ça, c’est du concentré.

ENTITÉS ET VAMPIRISME

C.R.O.M.: Il faut être masochiste! Ou plutôt possédé… On imagine qu’il doit y avoir pas mal d’entités dans ces milieux.

Orfée: Il y a beaucoup d’entités, bien sûr. D’ailleurs, elles sont représentées dans tout l’art Trance. Les extraterrestres, les lutins, les reptiliens, même les démons… Et que tu prennes des drogues ou pas, tu te connectes à ces entités.
Il faut savoir que danser, c’est ouvrir chaque point énergétique de ton corps. Tu danses, tu t’agites, mais tu es complètement ouvert, et tu t’alignes avec tout ce qui est autour. Mais, pendant que tu pars en transe, tu t’alignes sur quoi et avec qui?
J’ai commencé à voir des magiciens qui traînaient au bord du dancefloor (piste de danse). On les appelle les rois, les reines, les jokers. Ce sont eux qui sont les chefs de leur tribu; ils disent «C’est ici qu’est la party». Chaque pays a son roi et sa reine. C’est localisé.
Il n’y a pas que des gens qui s’amusent – il y en a qui sont connectés à des entités très sombres.
C’est lié aux dealers également. Une grosse protection est offerte à ces dealers en échange de leur travail. Ils passent les frontières sans problème… et ils vivent bien. Ils font facilement une quinzaine de pays dans l’année, ils voyagent à droite, à gauche, résident dans de superbes villas. Ils ont leur moto…

C.R.O.M.: Tu disais que les DJ peuvent produire des sortilèges à partir de la musique. As-tu eu des expériences par rapport à cela ?

Orfée: Ils peuvent te faire faire n’importe quoi, si tu danses sur leur musique.
Il suffit que tu t’alignes avec des fréquences que tu n’entends presque pas… Mais tu le sens, quelque part. Quand tout le monde est connecté, quand tout le monde danse, tu sens ce que te dit le DJ à travers la musique. Elle te parle. Tu peux être d’accord ou pas d’accord, mais c’est le DJ qui décide.
J’ai vu des DJ-magiciens qui, depuis leurs platines, lançaient des sortes de mini-tornades à travers la salle, des vortex qui passaient au-dessus de la foule et lui aspiraient toute son énergie. Et le DJ était clairement conscient de ce qu’il faisait.
Il y a des parties qui réunissent 8000 personnes. 8000 personnes dansant ensemble, c’est une énergie colossale, équivalente à celle d’un sacrifice humain.

Ce que j’ai compris par rapport aux parties, c’est qu’il s’agit de plateformes pour que des entités désincarnées puissent prendre possession de corps, surtout de jeunes corps.
Pendant que les consciences sont ouvertes – par la drogue, par la danse, etc… – il y a des personnes autour du dancefloor qui invitent des entités désincarnées à prendre leur place.
C’est ce qu’une amie m’a révélé. J’avais déjà compris plus ou moins, mais, une fois, j’ai eu envie de la confronter pour savoir ce qu’ils font vraiment. Elle m’a souri en disant : «Mais, il faut bien que ces entités aient quelque part où aller. Elles aussi ont le droit d’avoir des corps!» Tout était dit ! Du business, rien que du business ! Elle est dealeuse, alors elle est protégée, elle a la grande vie, la jet set, etc. Mais, en contrepartie, elle facilite ce qu’elle appelle le «passage des âmes» – en réalité l’effraction des corps humains (voir l’article «L’invasion des walk-ins», publié dans la brochure du C.R.O.M. Les fumées du Nouvel-Âge).

Si toi tu as vraiment envie d’y croire – «Trust in Trance», comme on dit dans le milieu – si tu veux savoir, alors ils vont te proposer de les rejoindre dans leur petite famille merveilleuse.

LA PORTE S’OUVRE

C.R.O.M.: Donc, peu à peu, tu as été initiée. Tu es devenue consciente de ce qui se passait dans ce milieu…

Orfée: Pour moi, c’était plutôt brutal. C’était en 2002. Je me suis rendue compte de pas mal de choses d’un seul coup. En gros, j’ai reçu l’invitation à les rejoindre.
Je m’étais toujours plus rapprochée d’eux et, à ce moment-là, j’étais mise face à un choix. Car il n’y a pas mille options: soit tu entres avec eux, soit tu sors. Et mon âme me disait «Non! Surtout n’y entre pas, c’est vraiment la mort à tous les niveaux. Tout ce que tu es depuis longtemps, toute ta force, tout! Tu risques de la donner à quelque chose où il n’y a pas de retour. T’es foutue!» Et eux me disaient: «Viens, regarde comme c’est bien ici, comme c’est beau, regarde. Il faut que tu viennes avec nous.»

Au début, j’ai douté. Peut-être que j’étais en train de devenir folle ? Mais, tout au fond de moi, une voix me disait: «Tu voulais savoir? Voilà l’opportunité. Restes et écoutes.» C’était télépathique. Quand on touche à la télépathie, attention, c’est à la vitesse de la pensée.
J’ai rencontré une amie, et je lui ai demandé télépathiquement ce qui se passait. Elle m’a répondu: «Ah, tu es en train de faire un mauvais trip! Calme-toi et tout ira mieux».
Mais je ne voulais pas me faire prendre dans l’histoire du «mauvais trip». Je voulais qu’elle me dise ce qui se passait. Alors, elle m’a dévisagée et m’a dit: «Écoute, qu’est-ce que tu pensais que c’était ici? Soit tu restes comme tu es, soit tu viens avec nous. C’est toi qui vois.».

Et là, j’ai tout compris. J’ai compris tellement de choses.
J’ai commencé à me balader sur le dancefloor. J’ai vu des tribus, avec des chefs de tribus, avec chaque clan représentant un quartier de la Terre.
Et après, j’ai entendu une voix qui disait: «Là où tu t’arrêteras, c’est le clan avec lequel tu resteras». Mais je ne voulais travailler avec aucun clan! Et la voix me disait encore: «Si tu t’arrêtes, tu seras avec l’un de nous». Mais je ne voulais choisir personne en particulier.
Il y a eu un temps de pause, et puis j’ai entendu: «Bien, on va faire un vortex».
Et là, j’ai senti que si je restais, j’allais être absorbée par un vortex immonde. Tout est devenu comme un damier, et j’ai commencé à courir, et de nouveau j’entendais: «Si tu t’arrêtes sur du blanc, tu seras avec les blancs; si tu arrêtes sur du noir, tu seras avec les noirs!»
J’ai réussi à sortir par la porte en criant, et le vortex s’est refermé juste derrière moi. Il n’allait pas au-delà de l’espace de la party. Je l’ai évité de justesse.
J’ai commencé à marcher dehors, et j’ai entendu des voix qui disaient: «Mais où vas-tu? Tu ne connais personne. Il faut que tu reviennes vers nous. Viens !»
J’ai regardé autour de moi, et en effet je ne connaissais personne. Alors j’ai fait demi-tour ! (Rires) Et là, je les ai entendus jubiler comme des serpents. «Ah super, elle revient, on va la reprendre!».
Alors tout mon être m’a dit: «Non, maintenant, retournes-toi, va-t’en et ne reviens surtout pas. Maintenant, tu sais. Tu as choisi de ne pas y aller, alors tu ne peux plus y aller.»

Alors, je suis partie. À partir de ce moment, j’ai compris que tout ce après quoi j’avais couru, tout mon petit cinéma, tout mon ego trip – moi qui me la jouais bien habillée, dans le coup, etc. – tout ça n’était rien. Je m’étais fait avoir depuis le début.
Oui, il y avait bien une société secrète à l’arrière-plan, ce n’était pas une illusion. Ce n’était pas une histoire du genre: «Tu connais le DJ, alors tu peux entrer». C’était vraiment: «Tu connais le secret ou tu ne le connais pas». Si tu le connais, tu es initié et tu peux devenir un prédateur, sinon, tu restes en périphérie et tu n’es qu’une proie.

LES CONSCIENTS… ET LES AUTRES

C.R.O.M.: En considérant les visions que tu as eues, peux-tu affirmer que la scène Goa-Trance mène globalement vers des mondes, disons, infernaux?

Orfée: Ce milieu est dirigé par des démons, point final.
Dans la party où le vortex est apparu, au moment où ils m’incitaient à choisir un camp, je me suis dit que je voulais trouver quelqu’un de pur. Je me suis approchée de certaines personnes et je les ai regardées. Je leur ai demandé télépathiquement: «Toi, es-tu propre?» Mais elles ne pouvaient pas me regarder dans les yeux.
Après avoir interrogé une dizaine de personnes, je me suis dit qu’il n’y avait plus rien à faire. En plus, il y avait un signal d’alarme extrêmement fort dans mon corps qui me disait: «Casse-toi vite, ici c’est vraiment noir. Il n’y a rien à faire, pas de lumière. Si tu restes ici, c’est la destruction totale.»
Non, ça ne rigole pas, ce ne sont pas simplement des gens «pas cool». Avec eux, tu as tout à perdre, tout! Tout ce que tu as été, tu risques de te le faire absorber par quelque chose de tellement noir… C’est le vortex.
Il faut du courage pour choisir d’y aller! Personnellement, j’ai préféré la vie. «Non merci, un peu trop noir à mon goût!» (Rires) Mais bon, à partir de ce moment, j’ai compris que mes amis n’étaient pas des amis. Je suis allée les confronter plus tard: «Alors, tu savais ?» Ils ne me répondaient jamais directement mais, peu à peu, je me suis rendue compte que tous savaient. Bien sûr qu’ils savaient! Cela faisait 10 ans qu’ils faisaient partie de cette scène. Ils étaient dans l’élite de la Trance.

C.R.O.M.: On imagine que cela a été un sacré choc…

Orfée: La première chose qui m’a choquée, c’était de découvrir qu’il y avait d’autres mondes. Je ne pensais vraiment pas qu’au-delà de la matière, il y avait d’autres dimensions. Je ne savais pas que la télépathie était réelle. Mais, quand je l’ai vécue, je l’ai reconnue comme une évidence. C’était le premier choc.
Et le deuxième, c’était de voir qu’il y avait des gens qui en voulaient à mon âme et qu’ils étaient conscients de ce qu’ils faisaient. Ils manipulent la réalité magiquement avec cet objectif. Mais c’est normal pour eux, ils sont tellement noirs. Bien sûr qu’ils vont faire ce qu’ils ont à faire! Ce n’est pas du love and light avec eux. Ils ne vont pas te donner quelque chose de pur. Ils sont là pour te bouffer ! Parce qu’eux, ils bouffent! (Rires) C’est la guerre ! Soit tu es de leur côté, soit tu dégages !
Cela peut sembler dingue mais, après cette expérience, je suis tout de même retournée à quelques parties. Parce que j’ai douté après coup. On sort de tout ça et on se dit: «Bon, ça a été très, très loin. Est-ce que je suis folle?» (Rires) On n’est pas sûre à 100%.
Mais à chaque fois que j’y suis retournée, je n’ai plus entendu la musique de la même manière, je l’ai sentie très différente, très sombre. Les gens, les décors, tout. Il m’est devenu évident à qui j’avais affaire, et les raisons pour lesquelles ils se réunissaient.

Cette expérience peut sembler invraisemblable, un délire, mais je connais plusieurs autres personnes à qui cela est arrivé. Des personnes qui ne sont pas sorties du vortex, qui sont restées coincées entre des dimensions invisibles. J’en connais même quelques-unes qui n’ont pas voulu entrer dans le jeu, comme moi.
Cela peut arriver à tous ceux qui se frottent d’un peu trop près à ce centre de Trance, qui le trouvent si séduisant qu’ils veulent en faire partie. Et là, inévitablement, les portes s’ouvrent… Tu émets l’intention de savoir? Tu vas savoir.

C.R.O.M.: Donc, au fond, il n’y a pas vraiment de victimes innocentes ?

Orfée: Non, mais ce qui est fou, c’est qu’on est tellement endormi, tellement déconnecté de nous-même, qu’on ne sait pas ce que notre âme essaie de nous dire. Elle a beau crier «Au secours!», on ne l’entend pas, trop occupé à nourrir notre ego. C’est super dangereux. La Trance, ça ne rigole pas.
Des parties Trance, il y en a un peu partout dans le monde, chaque week-end. Des centaines de milliers de personnes sont plus ou moins proches de cette scène… C’est sympa en apparence, mais hyper satanique en réalité! D’ailleurs, quand on voit le décor, quand on écoute la musique, on réalise que tout est exactement tel qu’on nous le représente. Tout est dit! Les aliens, les démons, l’obscurité, on ne te cache rien. Seulement, ils te présentent tout cela d’une telle manière que cela devient attirant. Cela rend «acceptables» les séances de vampirisme. Mais rien n’est caché…

http://crom.be/fr/documents/l-elite-noire-derriere-les-raves-parties

 

 

La video qui détruira tous vos doutes au sujet de la véritable nature des OVNIS et des Aliens – rusty james news

TRANSLATE THE BLOG WITH GOOGLE TRANSLATE C’est Enel, en 1940-1950 qui utilisa le principe du pendule de Chaumery pour étudier les énergies des tombes de saints chrétiens en Egypte.  » Enel découvrit que [toutes les tombes] émanaient une certain qualité de vibration dans la zone de ce que nous appelons  » Vert Négatif « .

http://rustyjames.canalblog.com

 

Le Secret des Phénomènes ovnis et Ultra terrestres par john keel – rusty james news

En 1967, Keel abandonne assez rapidement l’HET et développe la théorie alternative d’ultra-terrestres. Selon Keel, ceux-ci sont des intelligences malignes d’une autre dimension d’existence, capables de pénétrer dans notre réalité selon leur bon gré et de se consacrer à leur passe-temps favori : soumettre l’humanité à la terreur et la misère.

http://rustyjames.canalblog.com

 

la

http://users.cyberone.com.au/myers/red-symphony.html http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?s=&act=ST&f=73&t=8296&st=1120&#entry134863 Le mouvement ouvrier juif (le Bund) était un instrument des Rothschild. La  » faction secrète  » du Bund infiltra tous les partis socialistes en Russie et fournit les dirigeants pour la Révolution Russe. Alexandre Kerensky, le premier ministre Menchevik en était un membre secret (page 253).

http://rustyjames.canalblog.com

 

La paralysie du sommeil ou attaque des invisibles . – rusty james news

La croyance dans la possibilité de relations sexuelles entre un esprit et un mortel, homme ou femme, est très ancienne et présente sur la Terre entière. Dans la mythologie grecque, le fruit d’une telle union étrange était un demi-dieu. Avec l’arrivée du christianisme, ces choses ont pris un aspect plus sombre.

http://rustyjames.canalblog.com

 

La manière et la technique d’instrumentaliser un individu. – rusty james news

Derrière ces deux noms obscures, se trouve l’un des crimes les plus diaboliques commit sur une partie de la population humaine, une forme de contrôle de l’esprit systématique qui a imprégné tous les aspects de la société sur près de cinquante ans.

http://rustyjames.canalblog.com

 

les manettes de jeux videos contiennent des signes fondamentaux

j’ai découvert que l’emblème du « Masonic Cryptic Council » était un symbole qui m’était plus ou moins familier aux jeux vidéos, et avec qui je jouais également, je ne vous mentirais pas. Il s’agit des symboles qu’il y a sur les manettes des consoles de jeux « Playstation » , mondialement connues.

http://rustyjames.canalblog.com

Hitler et son Talisman : la lance de longinus (lance qui aurait percé le flanc du Christ)

longinus

lance de cracovie

« Les soldats le couronnèrent d’épines. Il fut flagellé et il reçut la sentence de Pilate, et il fut crucifié au lieu du Crâne ainsi que deux larrons, et on lui fit boire du vin aigre mêlé de fiel, et le soldat Longin lui transperça le flanc de sa lance, et Joseph notre père vénéré demanda son corps, et il ressuscita …» (Evangile de Nicodème).

Ces quelques phrases résument à elles seules le début du mythe de la Lance de Longinus appelée également Lance du Destin dont la tradition la décrit comme saignant de la pointe sans cesse.Le Centurion Gaius Cassius appelé également Longinus était un soldat presque aveugle dont le nom restera gravé à jamais dans l’histoire. Celui-ci, chargé de rompre les os du Christ, comme il était de mise en ces temps reculés, remarqua que le crucifié était déjà mort, il décida alors de transpercer de sa lance les côtes du supplicié afin de vérifier les faits, c’est en retirant sa lance qu’il fut éclaboussé par un écoulement d’eau mélangé à du sang, une goutte toucha son oeil malade et aussitôt, il retrouva la vue et s’exclama : « Vraiment, cet homme était le fils de Dieu ! », dès lors, le centurion qui deviendra par après Saint Longinus, se convertit au christianisme et devient moine à Cappadocia. Sa foi lui vaudra d’être supplicié: ses dents seront arrachées et sa langue coupée, ce qui n’empêchera pas Longinus de continuer à s’exprimer clairement, alors qu’il détruit des idoles en présence de son gouverneur, ce dernier perdra la vue à cause des démons sortis des statues, on décide alors de décapiter l’ancien centurion, et de nouveau, il est à l’origine d’un nouveau miracle, son sang atteint les yeux du gouverneur qui retrouve également la vue.

Vu qu’elle a été baignée du sang du Christ, la lance de Longinus détiendrait des pouvoirs occultes. On lui prête des pouvoirs similaires à l’épée Excalibur. Celui qui s’en empare, devient le maître de cette puissance pour le bien ou le mal de l’humanité.

Charlemagne Roi des Francs, qui devient Empereur Germanique en 800, passe pour avoir connu ses succès militaires grâce à l’influence de cette Lance. Dans la Chanson de Roland, la Sainte Lance est enchâssée dans le pommeau de Joyeuse, l’épée de Charlemagne. Objet de légende, on l’associe tout autant aux grandes victoires qu’aux grandes défaites.

On ne connait pas vraiment le parcours de la Lance tout au long de l’histoire, nous ne pouvons donc que suivre la légende, ainsi, il se dit qu’en 285, Maurice, commandant chrétien de la légion thébaine étreignit la lance au moment de mourir avec 6666 de ses hommes sur l’ordre du tyran romain Maximilien, légende qui rejoint la description de la Lance réalisée ci-dessous : « La Sainte Lance est recouverte d’une feuille d’argent et d’une feuille d’or.

On peut lire, sur la feuille d’argent, l’inscription datable de 1084 : « CLAVVUS + HEINRICVS D(EI) GR(ATI)A TERCIVS ROMANO(RUM) IMPERATOR AVG(USTUS) HOC ARGENTUM IVSSIT FABRICARI AD CONFIRMATIONE(M) CLAVI LANCEE SANCTI MAVRICII + SANCTVS MAVRICIVS » : « Clou + Henri par la Grâce de Dieu Troisième empereur des Romains Auguste a ordonné que soit faite cette bande d’argent pour attacher solidement le Clou et la Lance de Saint Maurice + Saint Maurice ». En 1350, Charles IV a fait mettre une feuille d’or par-dessus la feuille d’argent avec l’inscription suivante « LANCEA ET CLAVUS DOMINI » – « Lance et Clou du Seigneur ».

lance Echmiadzin

On la retrouve également associée à plusieurs personnages importants de l’histoire romaine à commencer par l’empereur Théodose qui s’en serait servi pour mater les Goths en 385. La lance quitta Rome en 410 après la mise à sac de la cité par Alaric Ier pour tomber dans les mains des Germains. A partir de là, elle va réapparaître régulièrement au cours de l’histoire des nations barbares et guerrières de l’Europe du Nord. Le général franc Charles Martel l’avait en sa possession quand, après avoir écrasé les Arabes à Poitiers en 733, il voulut imposer la foi chrétienne dans toute l’Europe occidentale. Ensuite, la lance resta parmi les Francs jusqu’au règne de Charlemagne, le premier saint empereur romain au début du IXe siècle. La possession de la lance aurait assuré les fondations de la dynastie carolingienne. En 47 victoires, elle n’aurait jamais quitté Charlemagne. Mais elle la lâcha au retour de ce qui aurait du être son ultime bataille et Charlemagne mourut dans les jours qui suivirent. Par la suite, la lance passa dans les mains d’une longue succession de saints empereurs germaniques pour la plupart, jusqu’à la victoire de Napoléon Bonaparte à Austerlitz en 1805. La lance fut ensuite volée à Nuremberg ou elle était conservée et emmenée à Vienne siège du pouvoir de François Ier empereur d’Autriche. Les Autrichiens refusèrent de rendre la lance à l’Allemagne après la défaite de Napoléon. Elle resta donc à Vienne dans la « Schatzkammer », la chambre du trésor du palais de la Hofburg jusqu’à l’approche de la seconde guerre mondiale quand Adolf Hitler décida de s’en emparer. Aussitôt après la réunification de l’Autriche et de l’Allemagne, Hitler fit transférer en Allemagne le trésor des Habsbourg, ainsi que la lance dans la cathédrale de Nuremberg.

Sur les traces de la lance de Longinus

Nous perdons totalement la trace de la lance jusqu’en l’an 570, date à laquelle un pèlerin du nom de Antoninus de Piancenza, visite les endroits saints de Jérusalem et affirme avoir vu, dans une basilique, « la couronne d’épine avec laquelle Jésus fut couronné ainsi que la lance avec laquelle il a été frappé dans le coté ».

Un autre fragment de preuve se trouve dans une bibliothèque de Florence, dans laquelle un manuscrit, un fragment du célèbre manuscrit de Syriac, rapporte une image d’un centurion perçant le flanc de Jésus avec une lance. Le document date de l’an 586 et on trouve écrit, en caractères grecs, « Loginos » au dessus de la tête du soldat qui assena un coup fatal au messie.

En 615, Jérusalem a été capturé par un lieutenant du Roi persan Chosroes. Les reliques sacrées sont tombées entre les mains des païens, et, selon le « Chronicon Paschale », la pointe de la lance a été donnée par même année à Nicetas, qui l’a pris à Constantinople et l’a déposé dans l’église de la rue Sophia. À ce point, la lance de longinus a été maintenant placée dans un coffret spécial ( Nous sommes en 1244) et été présentée par Baldwin à St Louis, France, la pointe de la lance ainsi que la sainte couronne d’épine furent placé dans le Sainte Chapelle. Pendant la révolution française, ces reliques ont été enlevées et, bien que la couronne ait été retrouvée, la pointe de la lance de Longinus a maintenant disparue.

 

Hitler et la lance de Longinus

C’est en 1909, dans le musée Hofburg de Vienne, un jeune homme maigre, pâle, aux vêtements râpés, examine les trésors de la maison des Habsbourg. Partout alentour de lui, des couronnes de diamants étincellent sur leur support. Mais un objet particulier hypnotise le visiteur: un bout de lance émoussé, rendu noir par le temps. Le visiteur peu avenant, c’est Adolf Hitler. L’objet qu’il vénère: la lance de Longinus.

La lance de longinus est censée être celle qui perça la poitrine du Christ crucifié. Hitler découvre qu’il existe trois autres lances « sacrées » en Europe à l’époque. L’une est au Vatican. Une deuxième fut rapportée à Paris, à l’époque des croisades. Une troisième se trouve dans une église de Cracovie, en Pologne. Mais la lance de Longinus, appelée ainsi du nom du centurion romain qui la possédait, a une particuliarité: à sa poignée est attaché un clou qui aurait été utilisé pour la crucifixion.

 

Comme le saint Graal, une intéressante légende est rattachée à la lance de Longinus (en bas à droite)

La lance passe pour avoir servi de talisman puissant pour Constantin le Grand, le premier empereur chrétien de Rome, pour Charles Martel qui repoussa les Arabes en France au VIIIe siècle, pour Charlemagne et pour le saint empereur romain Frédéric Barberousse. Selon la tradition, tous ceux qui l’ont possédée ont connu la victoire. Ces qualités mystiques de la lance de Longinus fascinent Hitler.

Hitler et son obsession pour l’occulte

L’homme qui révéla l’obsession d’Hitler pour la lance de Longinus est un savant autrichien, le Dr Walter Stein. Il devient son ami avant 1914, et le connaît intimement.

Selon Stein, la croyance d’Hitler dans les pouvoirs surnaturels de la lance le mène dans les régions obscures de la magie et de l’occulte. Il croit être une réincarnation de Landuf II de Capoue, un tyran sicilien terrifiant du IXe siècle, qui passait pour avoir possédé la lance. Stein croit que la monté d’Hitler au pouvoir fut aidé par la magie noire et la lance de Longinus.

Dans ce qui paraît être une étrange confirmation de la légende, le moment ou Hitler se sépara de la lance coïncida avec la chute du Troisième Reich. En octobre 1944, la ville de Nuremberg fut très endommagée par les bombardements alliés. Hitler décida donc que le trésor des Habsbourg, la lance avec, serait enterré dans un caveau construit spécialement à cet effet. 6 mois plus tard et au bout de plusieurs jours de combats, Nuremberg tombait dans les mains des Américains, nous sommes le 20 avril 1945.

Vers la fin de ce même mois, des soldats de la 3ème armée US exhument la ‘Lance du Destin’, du caveau dans laquelle Hitler l’avait fait cacher, sous les ruines de Nuremberg. Le 30 avril 1945, le lieutenant Horn prend officiellement possession de la lance de Longinus et des autres reliques au nom du Gouvernement Américain. (Ces objets furent restitués à l’État autrichien et sont aujourd’hui conservés au palais du Hofburg à Vienne, où l’ensemble est visible dans la Schatzkammer (Chambre du Trésor).

ravenscroft_heilige_lanze

« Die Heilige Lanze » de Trevor Ravenscroft

« La Sainte Lance »

« La lance du Golgotha »

 

Aux pages 108 et 109 du livre « la lance du destin » (lance qui aurait percé le flanc du Christ sur la croix, exposée actuellement à la chambre au trésor de la Hoffburg à Vienne en Autriche) de Trevor Ravenscroft dans sa version Française, on peut lire:

…//…

Le grand danger était justement celui-là : « La Bête ne ressemble pas à ce qu’elle est. » Elle – la Bête – est jeune et vigoureuse, et sa voix éclate avec une puissance magique. Cette voix, comme les notes mélodieuses du Joueur de Flûte, est capable d’ensorceler les plus grands chefs et de les plonger dans une terrifiante condition d’irresponsabilité morale; en même temps elle incite les masses à se soulever pour réduire en cendres une culture agonisante. Sous une apparence banale et désarmante, la Bête est un tyran assoiffé de sang, un puissant démagogue. Le « Léviathan » de Soloviev ne s’empare pas de l’âme et du corps d’un Juif, comme L’Antéchrist des Protocoles. Au contraire, Soloviev a pressenti que les Juifs les plus éclairés seraient parmi les rares personnes qui sauraient identifier et dénoncer la Bête. Soloviev entrevit également que ce serait la race juive qui pâtirait de la terrible persécution ordonnée par l’Antéchrist. Il donna même dans ses prophéties des précisions stupéfiantes sur la manière dont la peau des Juifs serait transformée en articles de ménage – ce qui se produisit dans les camps de concentration du troisième Reich. On peut imaginer avec quels délices le caporal Adolf Hitler dut lire Les Protocoles des Sages de Sion. Cette ingénieuse falsification traçait sa propre route vers la conquête du monde. Ii y était même prévu comment l’Antéchrist se manifesterait lorsque son véhicule d’élection se serait remis d’une courte période d’aveuglement ! La date à laquelle devaient se produire ces événements? 1921! L’âge du « véhicule » ? Trente-trois ans ! Adolf Hitler célébra son trente-troisième anniversaire en 1921, année où il assuma la direction incontestée du parti national-socialiste ! En écoutant le « Démon » qui s’exprime dans Les Protocoles, on croirait entendre l’histoire de l’ascension météoritique d’Adolf Hitler. C’est le prototype d’un plan visant à établir l’enfer sur la terre, avec le consentement et la coopération de toute la nation.

Ainsi parle le démon:

« cependant, extérieurement, dans nos propos « officiels », nous adopterons une position contraire, et nous ferons toujours de notre mieux pour apparaître honorables et coopératifs. Les paroles d’un homme d’Etat ne doivent pas concorder avec ses actes. Si nous mettons en pratique ces principes, les gouvernements et les peuples que nous aurons ainsi préparés prendront nos reconnaissances de dette pour de l’argent comptant. Un jour, ils nous accepteront comme les bienfaiteurs et les sauveurs de la race humaine. Si quelque Etat ose résister, et que ses voisins fassent cause commune avec lui contre nous, nous déclencherons une guerre mondiale…
Par toutes ces méthodes, nous userons si bien les nations qu’elles seront forcées de nous offrir la domination du monde.
Nous étendrons nos bras comme des tenailles dans toutes les directions et introduirons un ordre d’une telle violence que tous les peuples s’inclineront devant notre suprématie »
…//…

Ce dernier paragraphe est totalement d’actualité. Il ne concerne plus une nation et un peuple mais des nations et des peuples.

 

card_spear

http://www.dark-stories.com/lance_de_longinus.htm


Hitler et la sainte lance par lemedialibre

Possession et occultisme : Beyonce choc aux MTV awards 2016

 


2016-MTV-Video-Music-Awards-Show

 

Beyoncé qui a remporté 8 trophées, a commencé son interprétation de son album concept « Lemonade » par une scénographie où des jeunes femmes en robe blanche tombent les unes après les autres, dans un rayon de lumièrerougefaisant penser à une marre de sang rituel ou sacrifice … .

Image27

Image25

Image26

Image24

« Queen Bey » a ensuite enchaîné en faisant glisser son manteau virginal pour prendre une allure plus démoniaque, laissant apparaître un body noir, des résilles et des cuissardes pour entonner la chanson « hold up ».pour memoire sa fille nommée blue ivy Selon certains, le prénom Blue Ivy n’est pas si innocent qu’il y parraît et aurait été donné à l’enfant avec un but bien précis Ivy signifie « illuminati very youngest », comprenez la plus jeune recrue des illuminati.Blue Ivy lu à l’envers donne « eulb yvi », ce qui signifierait en latin le prénom de la fille de Lucifer.ce qui expliqurais sa fausse grossesse peut etre un enfant incubé lors de rite pour creer un hybrid et y introduire la graine du demon d’ou son prenom …..leadbey1

vu la prestation de beyonce il nya plus aucun doute sur ses problemes de possession elle ne sen cache meme plus et met en scene son histoire et tous les rituels qui lont amener a lillumination , cest tres glauque comme spectacle et nous sommes bien loin dune simple chanteuse talentueuse ……..beyonce-performance-vmas-2016-620x413

..a la fin prise par son demon elle se dechaine et nous pouvons apercevoir a maintes reprise le facies hideux de son alter qui est assis dans les flammes et qui se moque du public qui lidolatre un niveau occulte incroyable qui ne laisse plus aucun doute sur la noirceur et la religion de cette regrettée BeyoncéImage03

Image15

Image05

Image11

Image06

Image07

Image08

Image09

Image10

qui a vendu son ame pour une gloire illusoire qui ressemble atrangement au purgatoire….avant lheure…souhaitant lui de tout coeur de sortir de sa secte et de quitter son mari qui la mise dans cette galère pauvre fille …..dailleur sa soeur avait accusé jay z et frappé car elle a vu que sa sour etait en piteux etat et quil etait entrain de la detruire cette scenes a ete filmé par une camera de surveillance ……

 

 

 

 

les Jésuites sont a l’origine de la science moderne

Jesuits

Nombreux sont les personnes qui pensent que la science etait opposée a la religion , et que la religion a empeché la science de developper ses theories ,alors que ce sont les Jésuites qui ont développé la science ,dans quel but  ,il est étrange ,que  ces sciences  ont servi a ébranler la bible et sa génése etrange pour des hommes censés etre des hommes d’église qui ne travaillaient qu’à la négation de leur dogme .

À l’issue d’un accident de guerre, en 1521, au siège de Pampelune, Ignace de Loyola, grièvement blessé à la jambe par un boulet de canon, a sublimé son énergie sexuelle de manière contrôlée. Ce n’est pas nouveau, car c’est la base même de l’occultisme. Mais il a codifié un système de développement occulte très efficace en liaison avec la force de la planète Mars ou, tout au moins, avec l’un des esprits de cette sphère.

On amuse les gens avec le yoga de la Kundalini, mais les hauts initiés jésuites détiennent de puissants secrets. De plus, leurs chefs sont dirigés par des entités occultes supérieures tel celui qui inspira Ignace de Loyola, ainsi que son incarnation suivante, le clairvoyant Swedenborg. Le « Jésus » des Jésuites est un prête-nom, une couverture fallacieuse car jamais Jésus ne commanda la ruse et le meurtre pour faire avancer le royaume de Dieu. Loyola était un militaire espagnol du XVIe siècle qui rêvait de conquérir le monde, mais qui réalisa que la religion était le meilleur moyen pour entrer chez l’ennemi avec des paroles de paix à la bouche. Blessé, il resta longtemps allongé ce qui lui permit d’analyser ses mécanismes psychiques les plus subtils. Il sublima l’énergie sexuelle et mit au point un système de développement psychique qui fabrique des anormaux. Il se fit prêtre pour infiltrer l’Église, débarqua à Rome, promit au pape de sauver son trône du danger de la Réforme, établit une milice totalitaire camouflée en ordre religieux et partit à la conquête de l’univers « Pour la plus grande gloire de Dieu ». C’est ainsi qu’il devint l’agent du destin dans l’âge noir. Il se mit au « service du Pape », ce qui signifie exactement le contraire si l‘on connaît le langage Jésuite. C’est dire que la religion catholique est totalement entre les mains du général de l’ordre, le pape noir, qui n’est lui-même que la pointe de la pyramide visible.

Tous les Jésuites du monde sont dans une obéissance absolue, et selon leur formule « s’abandonner comme un cadavre », ils sont comme des robots entre les mains de leurs chefs. Ils forment donc un corps militaire d’élite – à la fois prêtres et guerriers – présent dans tous les pays. C’est une armée démoniaque qui a investi la Terre, et la liaison des Jésuites avec les Gris extraterrestres est plus que probable.
Ils contrôlent les polices secrètes, les armées et les organismes internationaux.

À travers ces relais, ils expérimentent ce qu’ils veulent sur les populations. Par exemple, la guerre du Viêt-Nam leur a permis d’éliminer leurs adversaires dans ce pays, et le génocide du Cambodge a nettoyé un million de bouddhistes récalcitrants à la conversion chrétienne. Les bouddhistes de la tradition du Petit Véhicule ont particulièrement souffert, alors qu’au contraire les Lamas tibétains sont financés par les Jésuites. Sans cette aide, le lamaïsme ne serait pas connu du public et le Dalaï-Lama ne bénéficierait pas d’une telle publicité. Il faut un sérieux coup de pouce pour monter aussi haut lorsqu’on est un pauvre réfugié sans patrie ni argent.

Autre info qui n’est pas anodine, le sceau des illuminati était déjà utilisé par les jésuites en 1744, soit 26 ans avant leur création par Weishaupt.

ducat-allemand-1744-jesuites

diable_benoit_xvi_salut_cornu

sdsdsds

2 fondateurs de la géologie, et Roger Boscovich (1711 – 1787), pionnier de la théorie atomique moderne. Un chapitre important de cette période est la saga des astro nomes jésuites de Chine où, à partir de l’arrivée de Matteo Ricci (1552 – 1610) à Pékin, ils introduisirent l’astronomie européenne et dirigère nt durant 150 ans l’Observatoire impérial. Les travaux des astronomes jésuites en Inde et en Indochine sont moins connus. La découverte de l’Amérique fut pour les Jésuites l’occasion d’étudier la terre, la faune et la flore du nouveau monde , et d’explorer des territoires in connus depuis le Canada jusqu’à la Patagonie. A partir de leur intérêt pour la géographie, les Jésuites dessinèrent les premières cartes de nombreuses régions d’Amérique, de Chine, d’Inde, du Tibet et d’Ethiopie. Alors que les travaux scientifiques des Jésuites connaissaient un sommet, ils furent interrompus par la suppression de l’ordre en 1773. Un nouveau chapitre des travaux scientifiques des Jésuites démarra avec la restauration de l’ordre en 1814. A partir de 1825, les Jésuites fondèr ent un nouveau réseau d’environ 70 observatoires astronomiques, météorologiques et sismologiques dans le monde entier.

Ceux qui étaient installés en Afrique, en Asie et en Amérique Centrale et Amérique du Sud firent partie, dans beaucoup de cas, des premières institutions scientifiques de ces pays. Durant cette période, les Jésuites apportèrent des contributions importantes, particulièrement dans l’étude et la prévision des ouragans tropicaux a insi que dans la recherche en sismologie et dans le magnétisme terrestre. Parmi les personnalités marquantes de cette période, citons Angelo Secchi (1818 – 1878), directeur de l’observatoire du Collège romain et pionnier de l’astrophysique ; Stephen Perry (1833 – 1889), directeur de l’observatoire de Stonyhurst (Grande – Bre tagne), l’un des premiers chercheurs en géomagnétisme e t en physique solaire ; James Macelwane (1883 – 1956), professeur de géophysique à l’université Saint Louis (USA) et directeur de l’Association s ismologique jésuite , et Pierre Teilhard de Chardin (1881 – 1 955), paléontologue qui travailla sur les premiers fossiles humains de Chine et devint célèbre par ses idées sur l’évolution et sur l’avenir de l’humanité. De nos jours, les Jésuites dirigent 133 universités et environ 200 collèges du second degré dans le monde entier. Un certain nombre de professeurs de science jésuites allient l’enseignement et la recherche, gardant ainsi vivante la tradition scientifique de la Compagnie de Jésus. 2. Science et spiritualité jésuite Nous en arrivons à la question suivante : comment peut – on expliquer la présence particulière des Jésuites en science ? Il ne fait pas de doute que d’autres ordres religieux ont aussi connu de hautes figures scientifiques, comme par exemple Gregor Mandel, pionnier de la génétique faisant partie de l’ordre des Augustiniens. Cependant, avec les Jésuites, nous constatons une présence continue et institutionnelle depuis les tout premiers jours de leur fondation jusqu’à présent. Un signe de cette présence particulière dans le domaine scientifique rési de dans le fait que , dix – huit ans après la naissance de l’observatoire du Vatican, le pape Pie X en confia la d irection aux Jésuites, comme c’est encore le cas aujourd’hui. Cet engagement dans les sciences apparut durant la première période de l’histoire d e la Compagnie de Jésus et dura jusqu’à la suppression de l’ordre en 1773 ; elle fut poursuivie après sa restauration en 1814 jusqu’à nos jours, ainsi que nous l’avons vu dans le court résumé précédent. Il est, par conséquent, pertinent de poser la questio n de la spécif icité jésuite expliquant cet engagement dans les domaines scientifiques. Steven J. Harris écrivit l’ une des premières tentatives de réponse à cette question 2 .

Il l’a basée sur les seuls Jésuites des XVIIème et XVIIIème siècles, mais on peut aussi appliquer ses idées aux Jésuites modernes. Dans une analyse très bien fondée et détaillée, Harris situe la base de l’engagement des Jésuites en faveur de la science s ur ce qu’il appelle la « spiritualité apostolique », qui est au cœur de « l’idéologie jésuite ». L’expression « idéologie jésuite » fut employée pour la première fois par Ritka Feldhay pour décrire leur façon de considérer la connaissance comme moyen du sa lut 3 . Pour Harris, 2 Steven J. Harris, Transposing Merton’s thesis: Apostolic spirituality and the establishment of the Jesuit scientific tradition. Science in Context , 3 (1989), 29 – 65. 3 Rivka Feldhay, Knowledge as salvation in Jesuit culture. Science in C ontext , 1 (1987), 195 – 213. 3 les principaux éléments de cette spiritualité sont les suivants. En premier lieu, l’importance attribuée au service chrétien qui a canalisé les sentiments religieux vers l’extérieur et dans des activités mondaines qui ne sont pas habitue llement associées à la vie religieuse. A cela, il ajoute un engagement actif avec le monde, qui conduit au respect de l’expérience ou au fait de « tester au moyen de l’expérience » et à « la preuve par l’expérience », qui sont devenus des méthodes standard pour évaluer les idées et les projets. Dans le domaine scientifique, l’importance a été accordée aux aspects expérimentaux des observations et des expériences.

C’est ainsi que, pour Harris, la spiritualité apostolique , qui constitue la force de base forma nt le caractère de toute activité de tout Jésuite, comprend la motivation pour un travail scientifique. Un autre élément est une « estime pour le savoir » particulière. Cet aspect conduit à ce qu’il appelle la « sanctification du savoir », responsable de l ’énorme effort des Jésuites depuis leur origine dans le domaine de l’éducation, avec la fondation des collèges et des universités. D’après Harris, la sanctification du savoir les a conduits à prendre des engagements avec les activités séculières mises au s ervice de buts spirituels in fine, autrement dit le salut des âmes. Il voit cette action menée dans trois domaines principaux : dans l’éducation, dans les monarchies d’ Europe et dans les missions étrangères. Des facteurs historiques, également mentionnés par Harris, ont joué un rôle important. Tout d’abord, il cite la coïncidence entre la fondation de la Compagnie de Jésus et le début de la science moderne et son engagement envers l’éducation dans les écoles et les universités. Quand ils ouvrirent leurs éco les, les Jésuites ne souffraient d’aucune tradition doctrinale pour les conditionner, comme ce fut le cas, par exemple, des Dominicains et des Franciscains. Les Jésuites ont pu plus facilement incorporer leur enseignement dans les courants neufs de la scie nce moderne et ainsi répondre aux exigences sociales de l’époque.

De cette façon, les Jésuites ont pu incorporer dans leur enseignement les nouveaux courants des sciences mathématiques et expérimentales. Clavius, de par son influence, fit un grand effort p our introduire l’enseignement des mathématiques dans les collèges jésuites, ce qui fut finalement accepté comme norme établie pour tous les établissements du Ratio Studiorum. Il insista sur le fait que les mathématiques sont une vér itable science, à l’enco ntre de l’opinion générale des cercles traditionnels de son temps, et sur leur nécessité absolue pour étudier la philosophie naturelle. L’introduction des sciences mathématiques comme élément important des programmes des collèges jésuites constituait égale ment une réponse à l’importance sociale croissante que la science moderne était en train d’acquérir. Christopher Schneider était conscient de cette exigence sociale et de son importance apostolique. Dans une lettre à Johannes Rader, il observa que l’étude des mathématiques devrait être mieux prise en compte parmi les Jésuites. A Paul Gudin, professeur de mathématiques au collège de Graz, il écrivait : « Il est évident que les mathématiques sont le filet avec lequel on peut attraper les élites et les nobles, et les enrôler au service de Dieu 4 ». La nouveauté de l’engagement des Jésuites envers les sciences mathématiques est exprimée dans le document adressé au roi d’Espagne Philippe IV par les professeurs des universités de Salamanque et Alcalá de Henares tra itant de la montée du collège des Jésuites de Madrid, le Collège Impérial, au rang universitaire de Reales Estudios (Etudes Royales). Ils étaient opposés aux projets du roi et écrivaient qu’il n’était ni convenable ni « décent » pour des religieux d’enseig ner des matières profanes telles que les mathématiques, l’astrologie, la navigation et les sciences militaires. Les Jésuites répondirent qu’ils pouvaient justement enseigner ces matières car elles faisaient partie des programmes d’une école ecclésiastique et religieuse, qu’elles étaient nécessaires pour enseigner la philosophie, et qu’elles étaient utiles pour éviter « le recours abusif du public en général à la superstition et à la prévision de l’avenir 5 ». Après la restauration de la Compagnie de Jésus au XIXème siècle, la présence de Jésuites en science était également justifiée en tant qu’argument apologétique contre ceux qui, à l’époque, attaquaient 4 Steven J. Harris, Les chaires de mathématiques. Luce Giard (ed.), Les Jésuites à la renaissance . Paris : Presses Universitaires de France, (1995) , 239 – 262, (253 – 254). 5 José Simón Díaz, Historia del Colegio Imperial de Madrid . Madrid: Consejo Superior de Investigaciones Científicas (1952), 72 – 84. 4 l’Église en disant qu’elle était ennemie de la science. La présence de savants jésuites et l’ existence de leurs institutions scientifiques furent présentées comme argument évident sur la fausseté de ces accusations et comme exemple de la compatibilité entre la science et la foi chrétienne. Aloysius Cortie (1859 – 1925), directeur de l’observatoire d e Stonyhurst, écrivant en 1923 au sujet d’Angelo Secchi, remarquait : « Les ennemis de la Sainte Église ont fait un tel usage abusif de la science comme arme pour attaquer ses vérités les plus fondamentales , que l’impression s’est manifestée parmi beaucoup de ses enfants selon laquelle l’étude de la science est nuisible et dangereuse pour la foi…

Le Père Secchi est un exemple frappant de quelqu’un qui savait unir religion et science 6 ». Outre ces éléments historiques , en liaison avec les besoins apostolique s dans le travail éducatif des collèges et universités, il nous faut chercher des éléments intrinsèques plus spécifiques dans la spiritualité jésuite. On peut également trouver quelques éléments d’une spiritualité apostolique dans d’autres ordres religieux modernes (fondés après le XVIIème siècle) , certains à la suite de l’exemple jésuite, mais n’offrant pas une telle présence dans les domaines scientifiques. Il nous faut, par conséquent, chercher des éléments plus spécifiques dans la spiritualité jésuite a postolique afin d’expliquer cette tradition scientifique particulière On peut trouver les traits fondamentaux de ce qu’on appelle « la spiritualité ignat ienne », fondés sur les expériences ascétique s et mystiques de Saint Ignace, dans ses deux grands ouvra ges : les Exercices spirituels , et les Constitutions

7 . Les E xercices spirituels, corpus de prières et de méditations pour un mois, au début et à la fin de la formation de tout Jésuite, et répété durant huit jours chaque année, forment le cœur de cette spir itualité. C’est là qu’il nous faut chercher les motivations qui peuvent expliquer l’engagement particulier des Jésuites envers la science. La caractéristique la plus imp ortante de la spiritualité ignat ienne est une mystique du service, compris comme servic e à Dieu à travers le ministère apostolique envers les hommes

8 . Les Constitutions définissent le but de la Compagnie de Jésus « non seulement pour aider au salut et au perfectionnement de ses propres membres par la grâce divine, mais à l’aide de la même gr âce pour aider au salut et au perfectionnement de leurs frères humains

9 ». Saint Ignace comprend ce service comme un service à l’Église. Il a souvent répété dans ses écrits ce qui est devenu la devise des Jésuites, que tout doit être fait pour « la plus gr ande gloire de Dieu » ( Ad majorem Dei Gloriam ). On peut déjà trouver cela dans Saint Paul : « faites tout pour la gloire de Dieu » (1Co 10,31), mais Saint Ignace a ajouté le comparatif « plus grande » pou r indiquer que les Jésuites ont le devoir de rechercher non seulement la gloire de Dieu, mais la plus grande gloire. Dans la première méditation des Exercices spirituels, « Principe et Fondation » , il exhorte chacun à agir à chaque occasion, « en désirant et en choisissant seulement ce qui nous cond uit le mieux vers le but pour lequel nous avons été créés

10 ». Le terme « plus » (en latin magis ) est un élément important de cette spiritualité. En tout temps et en toute circonstance, cette spiritualité est ce qui pousse les Jésuites à chercher « plus » d ans leur activité. Ce que de nombreux Jésuites ont trouvé dans leur activité scientifique. Saint Ignace insiste aussi souvent dans ses écrits sur le fait de « trouver Dieu en tout es choses » ; Il parle ainsi d’une conscience croissante de ce que l’on peut trouver Dieu en chaque personne, en chaque lieu et en chaque chose ; c’est la forme que prend une attitude de prière dans la vie active. Il s’agit là d’un aspect important présent dans la dernière méditation des Exercices spirituels et intitulée « Contempl ation pour atteindre l’amour ». Dans cette méditation, il est demandé de « voir comment Dieu est présent dans les créatures, dans les éléments, dans les plantes, dans les animaux, dans les hommes (en moi, moi – même), […] et de considérer comment Dieu s’emploie à travailler pour moi dans tout ce qui est créé sur la terre ». Voilà qui transforme tout : choses, gens, circonstances, en occasions de trouver Dieu.

De plus Saint Ignace, en insistant sur l’humanité du 6 A. L. Cortie, Angelo S e cchi, S. J. (1818 – 1878). En B. Windle (ed.) Twelve catholic men of science . L ondres: Catholic Truth Society, (1923), 149 – 164. 7 S. Ignacio, Obras , 221 – 238, 432 – 646. 8 Jean – Claude Dhôtel, La spiritualité ignatienne. Points de repère. Paris 1991. 9 S . Ignacio, Obras , (Examen Primero y General, Cap. 1. 3), 466. 10 S. Ignacio, Obra s , 272 – 273. 5 Christ, nous invite à voir que tout ce qui est h umain, et on peut y inclure la science, peut nous servir à rencontrer Dieu. Jerónimo Nadal, un des compagnons de St Ignace, décrit cette attitude par l’expression « contemplatifs dans l’action » pour parler de ce qu’on a appelé « la façon jésuite ». Elle i mplique une union entre la prière et l’action ; on peut trouver Dieu dans le silence de la prière , et dans l’activité du travail. Par conséquent, il n’y a pas d’activité, pas de sujet quelque profane qu’il paraisse, qui ne puisse être transformé en prière. Enseigner les mathématiques ou la physique dans une université, observer la lumière d’une lointaine galaxie ou dessiner la carte d’une région inconnue sont des activités qu’un Jésuite trouve parfaitement compatible s avec sa vocation et à travers laquelle il peut essayer de trouver Dieu dans sa vie. Dans d’autres groupes religieux, ce peut être aussi une attitude personnelle, mais pour les Jésuites, elle jaillit du cœur de leur spiritualité. Angelo Secchi, le célèbre astrophysicien, disait : « La contemplat ion de l’œuvre de Dieu est l’une des activités les plus nobles de l’esprit ; c’est le but principal de l’étude de la nature

11 ». De cette façon, les Jésuites s’impliquent dans des activités, parmi lesquelles la recherche scientifique, que d’autres considère nt incompatibl es, ou du moins peu convenables pour des religieux. On peut les trouver actifs dans un emploi social, responsables de paroisse, chercheurs en biologie ou en astrophysique, écrivains poètes, avec chez tous une motivation basée sur la même spir i tualité : chercher Dieu en toutes choses. Un autre aspect de l a spiritualité apostolique ignat ienne est sa préférence pour choisir des situations ou des activités dont nous dirons qu’elles sont « aux frontières ». Ce que nous voulons signifier ainsi c’est que les Jésuites, au lieu de se consacrer à des activités pastorales traditionnelles à l’intérieur de l’Église, essaient d’entrer en contact avec des activités extérieures parfois considérées non conventionnelles. Le pape Benoît XVI le reconnu t quand il dit aux Jésuites : « Comme mes prédécesseurs vous l’ont dit à plusieurs occasions, l’Église a besoin de vous, compte sur vous et continue à se tourner vers vous avec confiance, en particulier afin d’atteindre ces lieux physiques et spirituels que d’autres n’atteignent pas ou peinent à atteindre

12 ». Voici pourquoi nous pouvons trouver un Jésuite en pri ère dans un monastère bouddhique ou poursuivant des recherches en physique dans un accélérateur de particules. Les Jésuites sont toujours conduit s aux frontières, vers des lieux et des situations où le message chrétien est encore inconnu. Par exemple, c’est cet esprit qui conduisit Ma t teo Ricci et ses compagnons au XVIIème siècle à se présenter à la cour impériale de Chine en tant qu’astronomes occ identaux, à adopter les costumes et les manières des lettrés chinois. Au XIXème siècle et au début du XXème, on considérait que la science était un domaine étranger, sinon hostile, à la religion. Les Jésuites ont senti que leur responsabilité était de mont rer, grâce à leurs travaux scientifiques, qu’il n’y a pas d’incompatibilité entre science et foi, et que le travail scientifique lui – même peut aussi être une façon de trouver Dieu. De cette attente naquit la fondation du réseau d’observatoires jésuites dis séminés dans le monde. L’homme de science jésuite moderne considère la communauté scientifique comme sa paroisse, brisant ainsi par sa présence de nombreuses frontières et des barrières d’incompréhension. Daniel Linehan (1904 – 1987), inlassable sismologue e t explorateur, conscient de son rôle de prêtre et de savant, fit graver sur le pied de son calice : « Première Messe au Pôle Nord Magnétique 1954 » et « Première Messe au Pôle Sud 1958 ». Ses priorités étaient claires à ses yeux quand il déclara à un journ aliste du magazine Life : « Je donnerais toute ma sismologie pour célébrer une seule Messe comme celle à laquelle vous avez assisté ce matin

13 ». 3. Témoignages de Jésuites hommes de science Les savants jésuites des XVIIème et XVIIIème siècles ne ressentaient pas le besoin de justifier leur activité, qu’ils considéraient comme parfaitement normale. Quelques scientifiques jésuites modernes, cepend ant, ont considéré nécessaire d’écrire à ce sujet. Secchi a été parmi les premiers à 11 Angelo Secchi, Le soleil , Paris : G authier – Villar, 1875 , (Prologue), 6. 12 Discours du pape Benoît XVI à la Congrégation Générale 35. 13 Charlotte B. Harvey, The voyage of the Monte Carlo. Boston College Magazine , ( Fall 2000 ) . 6 le faire. Il a considéré que son travail était une express ion de la compatibilité entre science et religion, sujet controversé à son époque (XIXème siècle) : « La vraie foi n’est pas hostile à la science, mais les deux domaines sont comme deux rayons venant du même Soleil qui devrait illuminer nos esprits au moyen de la vérité

14 ». Teilhard de Chardin, commentant en face d’un groupe de jeunes Jésuites la lettre du Père Général Johannes Janssen de 1947 sur l’apostolat intellectuel, présenta ce qu’il pensait de l’engagement des Jésuites envers la science dans le contexte de sa pensée

15 . Il commença par insister sur l’énorme importance de la science dans le monde moderne, en disant que c’est devenu ce qu’il appelle la Grande Affaire du Monde , « fonction humaine aussi vitale que la nutrition et la reproduction ». Pour lui, la recherche scientifique constitue la pointe de la flèche de l’évolution humaine. Il s’est demandé pourquoi il est si important pour nous, Jésuites, de prendre part à la recherche scientifique, et il répondit que « c’est l a forme sous laquelle est cachée et opère plus intensément dans la nature qui nous entoure la puissance créatrice de Dieu ». A travers elle, ajoute – t – il, de nouveaux progrès de conscience apparaissent dans le monde. Teilhard est convaincu du besoin de réco nciliation du « problème des deux fois », la foi en Dieu et la foi en l’homme. Cette réconciliation est nécessaire afin de faire avancer dans le monde le Royaume de Dieu. Pour lui, ces deux fois sont en fait les deux composants essentiels d’un mystique hum ano – chrétien complet. On ne peut rendre présent dans le monde leur réconciliation et leur synthèse à moins que ce soit vécu concrètement, d’où l’importance de la recherche scientifique chez les Jésuites. Teilhard finit sur ces mots : « Nous, prêtres jésuit es, non seulement nous devons nous intéresser, nous prêter, mais nous devons croire à la Recherche parce que la Recherche (poursuivie ‘avec foi’) est le terrain même sur lequel a des chances de s’élaborer la seule mystique humano – chrétienne qui puisse fair e demain une unanimité humaine

16 ». C’est ainsi que nous pouvons trouver dans une formulation diffé rente la même spiritualité ignat ienne qui discerne dans la recherche scientifique le meilleur moyen pour conduire à l’expansion du Royaume de Dieu grâce à la réconciliation des deux fois. Dans son célèbre essai La Messe sur le Monde , Teilhard exprime sous une formulat ion différente le principe ignat ien : trouver Dieu en toutes choses

17 . Dans cette prière, il consacre à Dieu tous les efforts et toutes les souffra nces des hommes, hostie universelle sur l’autel du monde. Dans les années 1960, il y avait un bon nombre, près de 300, de scientifiques jésuites aux Etats – Unis. Ce qui conduisit certains d’entre eux à poser explicitement la question de la vocation du prêtr e – homme de science et du Jésuite – homme de science. C’était un aspect particulier du problème plus général de ce que l’on appelait à l’époque le prêtre avec trait d’union, c’est – à – dire le prêtre avec d’autres activités professionnelles. Frank Haig, professe ur de physique, considère que le prêtre – scientifique ne peut seulement s’expliquer par l’intérêt personnel ou par le rôle apologétique de défense de l’Église

18 . Pour lui, ce sont des raisons nécessaires mais non suffisantes , et il propose que le prêtre – scientifique exerce avant tout un rôle symbolique dans l’intégration d’une vie de la science et d’une vie de la grâce. Il a justifié cette intégration par le besoin vécu maintenant dans l’Église de repenser son message dan s la langue du monde scientifique, et d’être ainsi présente aux frontières de la connaissance. D’après Haig, le prêtre – scientifique « essaie de rendre le monde de la foi et le monde de la science transparents l’un envers l’autre ». Ernest Spittler, professeur de chimie, applique ces concepts a u cas concret des Jésuites et donne une position centrale à leur rôle en tant que prêtres, médiateurs entre Dieu et les hommes

19 . Ce rôle doit être réalisé à l’intérieur de l’Église, 14 Cité par Van Tricht , Secchi (1878), 370. 15 Teilhard de Chardin, Sur la valeur religieuse de la recherche . Science et Christ. Oeuvres 9 , Paris : Éditions du Seuil, 19 65 , 255 – 263 . 16 Ibid., 263 17 Teilhard de Chardin, La Messe sur le monde Le cœur de la Matière Oeuvres 13 , Paris : Éditions du Seuil ( 19 76) , 139 – 156 . 18 Fra n k. R. Haig, vocation of the priest – scientist. Bull. American Association of Jesuit Scientists, 36 (1961), 3 – 21. 19 Ernest G. Spittler, The priest – scientist in the Church. Bull. American Association of Jesuit Scientists, 39 (1962), 30 – 37. 7 et il est « médiateur » à l’égard de la communauté scientifique, et des laïcs catholiques et non – catholiques. Il constitue un véritable apostolat, lequel est souvent caché et , en ce qui concerne les Jésuites, il sera souvent exercé à travers l’éducation. William Meissner, psycho – analyste, l’applique plus directement au Jésuite – scientifique qui adopte deux rôles, celui de prêtre, et celui de scientifique, et déclare que l’individu est ainsi placé dans une situation qui n’est pas libre de conflits, de frustrations, d’insécurité et d’anxiété

20 . Afin de résoudre ces conflits, il propose la nécessité d’intégrer les valeurs de la science et les valeurs de la vie jésuite. Le prêtre – scientifique est avant tout un prêtre, et il exerce une fonction spécifiquement religieuse, apostolique et symbolique en même temps. Elle est apostolique dan s la mesure où il passe pour quelqu’un qui porte témoignage de la vérité. Elle est symbolique dans la mesure où il est le signe visible de la plénitude de la vie religieuse chrétienne : « Il est, alors, le symbole de l’unification dans la vérité des savoir s religieux et scientifiques, de la foi et de la raison, de la sagesse catholique et du savoir séculier, de l’Église et de la science moderne ». Meissner présente ce qui est spécifiquement jésuite dans ce qu’il nomme la « proposition jésuite », que nous co mprenons comme la spiritualité jésuite. Il commence par considérer les moyens permettant à la Compagnie de Jésus de poursuivre ses fins, telles qu’elles sont proposées par St Ignace dans les Constitutions, et dont certaines sont surnaturelles et d’autres n aturelles

21 . Si on l’applique au Jésuite – scientifique, ceci implique la complémentarité de l’idéal religieux de la sainteté personnelle et de l’engagement pour la science. Pour un Jésuite, le travail scientifique doit toujours être apostolique et Meissner i nterprète cette obligation comme étant « de l’incarnation », c’est – à – dire participant à la présence du Verbe incarné de Dieu parmi les hommes pour la sanctification de toute activité humaine. Il reconnaît les difficultés inhérentes à l’exécution de cette f onction , qui doit être une synthèse dynamique entre le fait d’être, authentiquement, homme de Dieu et homme de science. C’est un rôle complexe, Meissner l’admet, et en conséquence il y aura toujours une certaine tension dans la vie d’un Jésuite – scientifiqu e. Timothy Toohig, Jésuite travaillant sur la physique des particules au Fermilab, essaie de trouver la connexion entre son travail de physicien et sa spiritualité 22 . Il démarre en considérant que la physique cherche à comprendre la structure ultime de la m atière, ses constituants élémentaires et les forces qui les lient, en même temps que l’origine et le destin final de l’univers. Pour cette raison, dit – il , ne soyons pas surpris que des physiciens tels qu’Albert Einstein et Werner Heisen b er g et, plus récemm ent, Stephen Hawking et Steven Weinberg, dans certains de leurs écrits, parlent d es questions ultimes de l’existence , et finissent par parler, d’une façon ou d’une autre, de Dieu. Toohig essaie de montrer qu’il existe une certaine analogie entre le travail des physiciens et la recherche de Dieu. Il examine la façon dont Einstein et Niels Bohr reconnaissent la présence d’un mystère caché derrière la structure de l’univers qui reste toujours ouvert à de nouvelles intuitions et de nouvelles inspirations. Tous deux, selon Toohig, avaient une approche intuitive des problèmes physiques et pratiquaient leurs travaux avec la profonde conviction de l’existence d’une simplicité sous – jacente de la structure de la matière. Il se demande si ces attitudes ne témoignent pa s d’une spiritualité sous – jacente et d’une certaine expérience implicite de Dieu. Toohig, dans son analyse, utilise le concept d’ « expérience transcendantale » développé par le théologien jésuite allemand Karl Rahner, signifiant par là une expérience de la transcendance présente chez chacun, et constituant en soi une « connaissance anonyme et non – thématique de Dieu ». Toohig pense qu’il y a une similitude entre cette expérience transcendantale et l’expérience des physiciens en face du mystère de l’univers. Il affirme que, bien que ce ne soit pas dit, on peut considérer la recherche en physique comme une quête de Dieu. On peut mettre en question cette similitude, mais on peut comparer son intention de trouver un certain sens « religieux » dans l’expérience sc ientifique elle – même à la propositio n 20 William W. Meissner, The Jesuit as a priest – scientist. Bull. American Association of Jesuit Scientists, 40 (1963), 25 – 33. 21 San Ignacio, Obras, ( Constituciones X, 3, 813 – 814), 641 – 642. 22 Timothy E. Toohig, Physics re search, a search for God. Studies in the Spirituality of Jesuits , 21/2 (1999), 1 – 26. 8 ignatienne de trouver Dieu en toutes choses. Toohig présente également des analogies entre certains autres aspects de la spiritualité ignat ienne tels, par exemple, que l’expérience de la rédemption personnelle à de profonds niveaux de la vie, proposée dans les Exercices spirituels, et la faim que les physiciens montrent dans leur vie pour une pénétration toujours plus profonde du mystère de l’univ ers. Il va jusqu’à suggérer une certaine similitude entre l’expérience d’Einstein découvrant de nouvelles théories physiques et l’expérience mystique de St Ignace sur la création , près du fleuve Cardoner. L’approche de José Gabriel Funes, actuel directeur de l’observatoire du Vatican, est plus spécifique ; il démarre en déclarant que la tradition scientifique jésuite a ses ra cines dans la spiritualité ignat ienne

23 . Il discute les défis à la foi chrétienne posés par la science de nos jours et l’appel à l’« ap ôtre scientifique » à être présent aux frontières entre l’Église et le monde de la science, et il offre son propre témoignage selon lequel il n’existe pas de conflit entre les deux. A l’objection pratique selon laquelle il existe de nos jours d’autres prob lèmes plus urgents pour un prêtre, Funes répond par la scène de l’onction de Jésus à Béthanie (Mc 14, 3 – 9) justifiant ce que l’on peut considérer comme une vie « gâchée » dans l’étude des galaxies, mais accomplie au service du Seigneur. Il termine avec l’i dée, déjà mentionnée par d’autres, que le prêtre – scientifique joue le rôle de pont entre l’Église et la communauté scientifique. Un autre membre de l’équipe de l’observatoire du Vatican, Paul Gabor, essaie de répondre à la question : l’implication des Jésu ites dans la science est – elle une expression de l’identité jésuite elle – même, c’est – à – dire est – elle de l’ordre du charisme, ou bien est – ce le résultat d’influences extérieures

24 ? Il commence par un panorama du travail scientifique dans la Société depuis Cl avius au XVIème siècle jusqu’à la Congré gation Générale 31 de 1961. A nalysant la motivation derrière ce travail, Gabor présente d’abord les motivations extérieures, par exemple apologétiques et utilitaires, qu’il considère comme insuffisantes. Puis il exam ine les motivations internes et relie la recherche scientifique avec la spiritualité igna ienne dans les Constitutions et les Exercices spirituels de St Ignace. Gabor déclare que « la science est pratiquée pour son propre intérêt dans la Société, en tant qu e véritable quête spirituelle ». C’est ainsi qu’il déclare que les raisons étrangères, telles que pragmatiques, pastorales, pédagogiques et spirituelles ne sont pas nécessaires et que la motivation fondamentale des scientifiques jésuites est la recherche e lle – même. Il affirme également que l’on peut trouver de nombreux parallèles entre la vie scientifique et la vie spirituelle. En ce qui concerne en particulier la physique, Gabor trouve qu’il y a plusieurs aspects dans le travail du physicien, tels que le goût du jeu, la poursuite de la sagesse, les implications et dimensions ascétiques, qui sont des exemples de ses affinités spirituelles. Il termine en disant qu’« il existe une affinité indiscutable entre la science et la spiritualité ignatienne ». Dans ces quelques témoignages nous avons vu que les scientifi ques jésuites voient eux – mêmes leur activité non seulement compatible avec, mais conséq uence de leur spiritualité ignat ienne , justifiée en elle – même et non seulement par des motivations utilitaires apost oliques. Nous avons vu aussi qu’il y a un véritable effort pour montre r les affinités entre le travail scientifique et cette spiritualité, bien qu’il ne soit pas parfaitement clair de définir en quoi consiste nt ces affinités. Gabor reconnaît qu’il existe d es témoignages plutôt que des analyses approfondies, mais il trouve frustrant le manque d’études systématiques concernant la spiritualité du travail scientifique. Funes déclare que parmi les Jésuites il existe différentes façons de vivre l’apostolat scient ifique, de même qu’il y a de nombreuses façons différentes de vivre la vocation jésuite elle – même. Comme exemple, il présente les différences entre un Matteo Ricci et un Teilhard de Chardin , et il s’identifie davantage avec le premier

25 . Tous les témoignages débutent par le postulat selon lequel pendant presque toute son histoire, les Jésuites se sont distingués dans l’Église en tant qu’appartenant à l’institution qui a eu, et a encore, un engagement spécial et une implication dans la science. Leur conclusion fait, d’une certaine façon , le 23 José G. Funes, Una imagen evangélica para el apostolado científico (Mc 14, 3 – 9). Rev. de Espiritualidad Ignaciana , 37, (2007) 87 – 95. 24 Paul Gabor, Jesuit identity and science. An inside look. En Petra Čemus (ed.) Proceedings of the Bohemia Jesuitica Conference (Prague 25 – 27 April 2006) Prague: Carolinum (2010), 647 – 660. 25 Funes, Una Imagen (2007), 92. 9 lien entre cette implication et la spiritualité igna t ienne, fondement de la vie jésuite, bien que cette relation soit exprimée à partir de différents points de vue et que d’autres études soient nécessaires. 4. Pr atique scientifique et vie jésuite Il y a encore une question que nous devons étudier sur la façon dont l’engagement envers la science a été vécue de fait par les Jésuites dans le contexte de le ur propre ordre religieux et comment il a été vu par d’autres Jésuites, en particulier par leurs supérieurs. Tout d’abord, il nous faut tenir compte du fait que les hommes de science ont été, et sont toujours, une petite minorité parmi les Jésuites. Leur formation, en quelque sorte, les sépare du reste de leurs frère s, qui s’occupent plus spécialement de théologie, de philosophie et d’humanités, ou de travail pastoral direct. Il est vrai qu’ils ont suivi une formation théologique et philosophique similaire, mais leur formation et leur travail scientifiques ne sont pas partagés par les autres. Voilà pourquoi, parfois, le scientifique jésuite peut se sentir un peu incompris, ou isolé dans son travail, un peu un « outsider » dans sa propre communauté. Les supérieurs regrettent aussi parfois ne pas pouvoir dédier les scien tifiques à d’autres tâches qu’ils considèrent plus utiles. Mordechai Feingold examine la situation en détail avec les Jésuites scientifiques des XVIIème et XVIIIème siècles, et il pose la question : pourquoi, parmi eux, n’y a – t – il pas de savants de premièr e grandeur comme Galilée, Descartes ou Newton

26 ? Bien qu’il soit permis de s’interroger sur la pertinence de cette question, puisque les savants de ce niveau sont si rares qu’il est difficile à une institution d’apporter une seule contribution. Mais la que stion permet à Feingold d’examiner une série de circonstances qui dressent des obstacles dans les activités des scientifiques jésuites. Il se demande même s’il n’existe pas de réelle incompatibilité entre la vocation jésuite et l’engagement envers une scie nce séculière, puisque pour eux la science est toujours un moyen vers une fin et non une fin en elle – même. Il nous faut admettre que pour un Jésuite le travail scientifique, comme n’importe quelle autre activité de Jésuite, est finalement orientée vers le but apostolique du salut des âmes. Cependant, ceci n’invalide pas leur engagement pour la science, puisque même les plus grands savants ont une variété de motivations dans leur travail. La pureté de la poursuite de la science pour elle – même est, en fait un mythe, comme l’a montré le sociologue de la science Robert K. Merton

27 . Feingold examine une série de problèmes pratiques qui pourraient placer des obstacles dans la progression de la carrière scientifique d’un Jésuite. Parmi eux, il place le peu d’intérêt de ses supérieurs pour ce type d’études et l’urgence présentée par d’autres domaines considérés comme plus importants. Un exemple concret en est la priorité attribuée par les supérieurs aux besoins d’enseignement dans les collèges et les universités par r apport à la recherche. Un autre exemple de ce problème réside dans la priorité donnée à la publication de livres scolaires par opposition aux résultats de recherches. Feingold pose que les Jésuites ont excellé davantage en tant que professeurs et formateur s dans les domaines scientifiques qu’en tant que chercheurs eux – mêmes. Citons en exemples les étudiants de collèges jésuites tels que Torricelli, Descartes, Laplace, Volta, Buffon et Lalande. D’autres obstacles rencontrés par les Jésuites dans leur travail scientifique, selon Feingold, sont les réticences des supérieurs à l’égard des nouveautés, les règles pour l’unité de la doctrine, la censure intérieure de l’ordre et l’auto – censure des auteurs eux – mêmes. Un problème con cret qui affecta les scientifiques jésuites au XVIIème et au XVIIIème siècles fut l’acceptation du système de Copernic en astronomie et en physique atomique. Il nous faut reconnaître la présence de ces problèmes, reconnus par les scientifiques jésuites eux – mêmes, mais ce ne furent pas des obstacles insurmontables. Nous ne pouvons pas non plus séparer de façon aussi drastique l’enseignement et la recherche ; si les Jésuites ont été de si bons professeurs de science, c’est qu’ils unissaient enseignement et re cherche. 26 Mordechai Feingold, Jesuits : Savants. En M. Feingold (ed.), Jes uit science and the republic of letters . Cambridge (Mass.): The MIT Press (2002), 1 – 45. 27 Robert K. Merton, La sociología de la ciencia . Madrid, Alianza Universidad (1973), (Las pautas de conducta de los científicos) 423 – 443. 10 L’œuvre scientifique des Jésuites dans la Société restaurée après 1814 a été principalement centrée sur les observatoires et les universités. Cette époque ne connaissait plus de préjugés contre les théories scientifiques depuis que la science étai t séparée des questions philosophiques et théologiques. Les scientifiques jésuites jouissaient d’une liberté complète dans leurs travaux du domaine scientifique. Teilhard de Chardin, par exemple, n’eut jamais aucun problème pour la publication de ses trava ux scientifiques. De plus, ses supérieurs lui conseillèrent de rester dans le domaine scientifique et de ne pas se mêler de questions théologiques. Les travaux des nouveaux observatoires, fondés après 1824, étaient grandement appréciés par les Jésuites, no urris et encouragés par les supérieurs jusqu’aux années 1970, où ils commencèrent à décliner. En 1893, le Père Général Luis Martin, parlant des travaux effectués à l’observatoire de Manille (Philippines), déclara qu’ils contribuaient non seulement à la « s plendeur de la science et à la bonne réputation de notre Société, mais aussi à l’utilité des scientifiques et à l’assistance des âmes, but de toutes nos études et activités selon notre institution

28 ». Pierre Lejay (1898 – 1958), directeur de l’observatoire d e Zikawei (Chine), se plaignait en 1933 de ce que le travail scientifique de l’observatoire n’était pas suffisamment apprécié par la Mission jésuite chinoise, quelques missionnaires le considérant comme une perte de temps. Le Père Général Wladimir Ledochow ski lui écrivit pour lui dire qu’« il avait toujours protesté personnellement contre cette opinion injuste » et pour mettre en évidence « la haute importance du travail intellectuel et la faveur qu’il a toujours eu e dans l’ Église et les traditions missionn aires 29 ». Nous pouvons conclure que le travail scientifique jouit encore d’une grande estime parmi les Jésuites, sauf par quelques critiques qui ne comprennent pas son importance. Dans les temps modernes, l’importance donnée à l’enseignement, que nous avon s vue dans la période précédente, est toujours d’actualité, du fait du plus grand nombre d’universités dirigées par des Jésuites et du besoin de professeurs jésuites dans les départements des sciences. Ernesto Gherzi (1886 – 1976), dernier directeur de l’obs ervatoire de Zikawei qui travailla ensuite à l’observatoire géophysique jésuite de Montréal, se plaignait en 1970 du peu de soutien qu’il rencontrait chez les autres Jésuites dans ses recherches de géophysique. Louis Larendeau, Provincial de la province ca nadienne française jésuite, reconnut que les supérieurs n’étaient pas souvent familiers du monde de la science de sorte que la vocation des scientifiques jésuites est rarement récompensée, spécialement en ce qui concerne ceux qui font de la recherche. Cependant, il concède que l’enseignement est mieux reconnu et accepté

30 . Carl – Henry Geschwind, écrivant dans le contexte des travaux jésuites contemporains de sismologie aux Etats – Unis pose aussi la question, comme Feingold : les Jésuites ont – ils travaillé en s cience pour la science ou bien poursuivaient – ils d’autres fins ? Il déclare qu’au XIXème siècle la tradition scientifique jésuite s’était effacée et qu’en Amérique du Nord « idéologiquement, une absence de goût pour une libre recherche » s’était développée

31 . C’est faire fi de personnalités telles que Angelo Secchi, Stephen Perry et Benito Viñes qui, au XIXème siècle, apportèrent des contributions durables et significatives en astrophysique, en géophysique et en météorologie. Il fait la différence avec l’attitude envers la recherche sismologique de Frederik Odenbach et James Macelwane, considérant que seul le deuxième bénéficiait d’une véritable mentalité scientifique. Nous avons déjà mentionné la complexité des motivations dans le travail scientifique, et comment la présence chez des scientifiques jésuites d’un but religieux ultime n’invalide pas leurs travaux d’hommes de science. Conclusion 28 Lettre au P. Miguel Saderra (3 Nov 1893), Archivum Romanum Societatis Iesu ( ARSI ), Lettres du P. Luis Martín, 1892 – 1906,158 29 Lettre au P. Pierre Lejay (17 Abril 1933). ARSI , Lettres du P. Wladimir Ledochowski, 1915 – 1942, 482 – 483 , . 30 Lettre du provincial de la Province G allo – canadienne Louis Laurendeau au P. Ernesto Gherzi (Montreal, 3 février 1970) Saint – Jérôme, ASJCF , Bo – 214 – 35. 31 Geschwind, Embracing science (1998), 28 y 49.

rien néchappe a ces jésuites ils ont meme un téléscope surnommé lucifer  tres en accord avec leur manigance.

LUCIFER, de son nom complet le Large Binocular Telescope Near-infrared Spectroscopic Utility with Camera and Integral Field Unit for Extragalactic Research, soit en français « Installation spectroscopique proche infrarouge du Grand Télescope binoculaire avec caméra et unité intégrale de champ pour la recherche extragalactique », est un instrument utilisé en astronomie sur le télescope appelé Large Binocular Telescope. L’ensemble fait partie de l’Observatoire international du Mont Graham, construit en 1989. Il est situé sur le Mont Graham, dans le sud-est de l’Arizona aux États-Unis LUCIFER a été mis en service au début 2011 après 10 années de développement et de test. Le sigle correspond à « Instrument pour le Télescope à Large Binoculaire, spectroscopique proche de l’infrarouge avec Caméra et unité intégrale de champs pour la recherche extragalactique1 » : il s’agit d’une caméra couplée à un spectrographe qui viennent compléter le télescope. Ce télescope est considéré comme l’un des télescope les plus puissants au monde.