L’Australie devient le premier pays à commencer à micropucer sa population

NFC-implante

L’Australie est peut-être le premier pays au monde à implanter des micropuces à sa population.  NBC News avait prédit que tous les Américains aurait leur micropuce en 2017, mais ils semble que l’Australie les a déjà devancés.

En 2010, CBS News a annoncé que le gouvernement Australien avait un projet potentiel d’implantation de puces RFID dans les métiers liés au système de santé.

Actuellement, il semble que ce projet a commencé à se mettre en place, mais l’impulsion n’est pas le résultat de réformes proposées pour les soins de santé, mais plutôt d’une campagne de propagande intelligente qui assimile la puce RFID à nous rendre surhumains, et les gens commencent à supplier de se faire implanter.

Avec l’intitulé « Les Austaliens adoptent la technologie de la puce qui rend surhumain », le plus grand média Australien, news.com.au (News Corp Australia) annonce :

Cela peut sembler de la science-fiction, mais des centaines d’Australiens se transforment en surhommes capables de déverrouiller les portes, allumer les lumières et se connecter à des ordinateurs avec un geste de la main.

Shanti Korporaal, de Sydney, se trouve au cœur du phénomène après avoir eu deux implants insérés sous la peau.

Maintenant, elle peut aller à son travail et dans sa voiture sans porter de carte ou de clés, et elle dit que son but ultime est de se passer complètement de son porte-monnaie et de ses cartes.

Elle a dit à news.com.au :

Vous pourriez mener votre vie sans avoir à vous soucier d’aucun mot de passe ou de codes PIN, c’est la même technologie que Paypal, donc j’espère qu’on pourra payer nos achats avec la puce.

Avec Opal, vous avez un numéro d’identification unique qui peut être programmé dans la puce. Toutes les portes fonctionnant avec une carte magnétique… il pourrait allumer votre ordinateur, votre photocopieuse. Les cartes de fidélité des magasins encombrent également votre portefeuille.

Les micropuces, qui sont de la taille d’un grain de riz, peuvent servir de carte de visite et transférer les coordonnées de vos contacts aux smartphones, et contenir des données médicales complexes.

Au cours de son entretien avec le média Australien, Shanti affirme que ses amis et sa famille sont jaloux de son mode de vie avec la micropuce;

Ma grand-mère en veut une. J’ai été beaucoup plus critiquée pour mes tatouages que pour la puce. Mes amis sont jaloux.

En fait, cette jeune femme de 27 ans s’est trouvée un marché à exploiter et avec son mari Skeeve Stevens, ils ont mis en place un service de distribution appelé « Pucez ma vie » avec lequel pour environ 80 $ à 140 $, les gens peuvent devenir des soi-disant « surhommes ».

Le même jour où cette nouvelle a été publiée, Shanti est apparue lors du lancement du jeu vidéo sur le thème très attendu des androïdes Deus Ex Mankind Divided (humanité divisée artificiellement) en même temps que la technologie implantable pionnière Américaine Amal Graafstra.

Comme vous pouvez le voir, la promotion du puçage RFID et de l’assimilation de la population humaine à des robots et à la technologie, est quelque chose qui sera très probablement vendu au public comme une aide pour devenir des « surhommes », mais ce qui est clair, si vous devenez en partie machine/ordinateur, cela signifie qu’il y aura quelqu’un qui pourra contrôler cette technologie. Si vous pensez que les élites ne sauraient pas profiter d’une telle opportunité exceptionnelle pour contrôler la population, vous ne connaissez manifestement pas l’histoire.

Amal Graafstra, qui est devenu l’un des premiers implantés d’une puce RFID du monde, en 2005, vient de faire la une récemment aux Etats-Unis avec un prototype de la première arme intelligente activée par la puce implantée, et il fait une immense propagande pour cette nouvelle technologie.

Il a écrit un livre, donné des conférences à TEDx et est également apparu dans un certain nombre de documentaires.

Dans une interview avec les médias Australiens, Amal a expliqué que la technologie qu’il a implantée dans son corps « m’a donné la capacité de communiquer avec les machines. Elles sont littéralement intégrées dans qui je suis ».

Shanti a souscrit à la culture qui domine la société aujourd’hui, qui est dominée par le fantasme de super-héros qui hypnotisent la population dans tous les cinémas du monde.

Depuis que j’ai vu des films comme Terminator, Matrix et Minority Report, je me suis demandé si nous pourrions vraiment vivre comme ça. Je me suis toujours demandé pourquoi nous ne vivions pas tous comme des « surhommes ».

Vous pouvez voir comment Shanti utilise la puce dans sa vie quotidienne dans la vidéo ci-dessous.

 

Source: www.organicandhealthy.orghttp://www.sante-nutrition.org/laustralie-devient-premier-pays-a-commencer-a-micropucer-population/#more-33070

 

La « marque de la bête » sera bien plus qu’un implant à radio-fréquences

Epigénétique-Europe-300x180

La « marque de la bête » sera bien plus qu’un implant à radio-fréquences. Elle aura comme premier objectif d’identifier les personnes qui la recevront pour qu’elles soient distinctes « de la masse », pour ainsi détecter systématiquement ceux qui ne l’auront pas reçue. Les avancées technologiques dans le domaine de la biogénétique laissent croire que la « marque de la bête » aura comme deuxième visée d’interférer sur l’ADN pour produire des changements cellulaires qui auront une incidence sur la cognition, le psychisme et le comportement (épigénétique).

Des progrès considérables dans la recherche sur l’ADN ont été effectués au cours des dernières années, particulièrement dans le domaine de l’épigénétique. Ce champs de recherche vise à examiner et à comprendre le rôle que la génétique joue dans la formation du comportement animal et humain, sur la cognition, la personnalité et la santé mentale.>L’épigénétique peut se produire au cours du processus de la vie ou commencer dans l’utérus lorsque des modifications chimiques provoquées par l’activité de la mère affectent la génétique et l’avenir comportemental de l’enfant. Ces modifications peuvent devenir héréditaires et être transmises de génération en génération. Certains scientifiques se demandent si ces modifications, appelées des « gènes toxiques » ou « evil genes », qui produisent des comportements antisociaux (violence, agression, psychopathe) peuvent être légués à des générations futures.Le film « Je suis une légende », avec Will Smith, est présenté comme une science-fiction, mais des scientifiques envisagent pourtant qu’un événement pourrait modifier l’épigénétique, l’esprit et la conscience, d’une portion importante d’êtres humains. En théorie, des personnes qui seraient vaccinées par un vaccin génétiquement modifié, « une chimère », issu d’un mélange de la génétique animale et humaine, pourrait avoir un impact sur le cerveau des gens, sur leurs émotions et leurs comportements. , Ph.D., professeur au Département de biologie cellulaire et de génétique moléculaire à l’Université du , dit qu’un virus « zombie » existe et qu’il pourrait produire une épidémie de personnes qui ont des comportements de rage et qui ressentent le besoin d’infecter d’autres personnes par un purement animal. Il ajoute qu’un tel virus est 100% mortel et qu’il altère les comportements au point de transformer les gens en « morts-vivants » (pour un temps) programmés (génétiquementhttp://www.redorbit.com/news/science/1112964783/zombie-virus-could-be-reality-exclusive-100213/]

La Dr. Samantha Price ajoute à ce sujet qu’il ne suffit que d’une légère mutation au virus de la rage pour produire une armée de tueurs sans âme.

http://www.redorbit.com/news/science/1112964783/zombie-virus-could-be-reality-exclusive-100213/ >Des groupes de scientifiques dénoncent le risque existentiel encouru par certaines recherches en ; »>biogénétique puisqu’elles portent le potentiel de créer l’enfer sur terre ! Que ce soit par la création volontaire de chimères par des scientifiques fous, que ce soit par un accident en laboratoire ou par l’utilisation d’une arme biologique, les dangers menacent non seulement l’intégrité humaine, mais la vie elle-même.

>Epigenetic_mechanisms.jpg


nimal sont rapportées dans plusieurs études, dont celles menées par Evan Balaban à l’Université McGill à Montréal, au Canada, où les sections de cerveau de cailles embryonnaires ont été transplantées dans le cerveau de poulets. Les poulets obtenus avaient des vrilles vocales qui sont normalement uniques à la caille. [Rick Weiss, “Of Mice, Men, and In-Between,” MSNBC, November 20, 2004, href= »http://www.msnbc.msn.com/id/6534243/ » title= »http://www.msnbc.msn.com/id/6534243/ »>http://www.msnbc.msn.com/id/6534243/]

 
Brad Sherman, démocrate de Californie connu pour son expertise sur la prolifération des armes nucléaires et sur le terrorisme, a étudié les conséquences de la modification génétique en lien avec les dangers du terrorisme pour l’avenir. Lors d’une présentation sur « les gènes sans frontières », son discours était tellement hollywoodien qu’il semblait invraisemblable: il parlait du potentiel des biotechnologies dans la création de super-soldats, d’une super-intelligence et de super-animaux qui possèdent une force meurtrière sans précédent
 

: #ffff00; »>Andrews et Rosario Isasi étaient encore plus apocalyptiques dans leur examen publié dans le American Journal of Law and Medecine: « Les nouvelles espèces, ou « post-humains« , vont probablement voir les « anciens humains normaux » comme inférieurs, même sauvages, destinés à l’esclavage ou à l’abattage ».[American Journal of Law and Medicine, vol. 28, nos. 2 and 3 (2002), 162.]

La corruption de la génétique humaine pour en faire une nouvelle race de mutants, voilà ce qui se passe dans les souterrains de la science. Les publications scientifiques tentent de nous faire croire que ces avancées dans le domaine de la génétique sont nouvelles et prometteuses, mais il ne faudrait pas se méprendre puisque ces expérimentations chimériques n’ont rien de nouveau sous le soleil. La biogénétique, la robotique, l’intelligence artificielle, la biologie synthétique, la nanotechnologie et la montée du « transhumanisme » obéissent à un agenda qui vise un changement profond de la morphologie humaine. Le virage des technologies génétiques est culturel et surtout métaphysique/diabolique. La science veut redéfinir l’espèce humaine en la rendant supérieure en combinant les diverses applications de la science pour augmenter les facultés de l’esprit humain, améliorer ses capacités physiques, réécrire son ADN et même, créer une toute nouvelle espèce! Ces recherches sont évidemment financées par des fonds publics (DARPA, chaires de recherches dans les Universités) et par des fonds privés (Fondations des Bill Gates, Monsanto, Google, etc.).

La « marque de la bête » sera un « marqueur biogénétique », avec un spectre d’action bien plus large qu’un simple dispositif technologique, qui sera implanté à tous les citoyens pour « préserver la paix et la sécurité » (probablement à cause d’une pandémie, suite à des attaques terroristes ou révolutions civiles). Ce marqueur génétique, ayant la capacité de produire des mutations par l’introduction d’un rétrovirus par exemple, sera aussi relié à des fréquences d’induction de pensées, d’émotions et de comportements. Ce dispositif biogénétique sera capable de changer la structure de l’ADN et d’interférer sur le cerveau humain.

L’identification obligatoire de tous les citoyens, au nom de la paix et de la sécurité, va exclure du « système » tous ceux et celles qui refuseront de recevoir la « marque de la bête » et ceux-ci ne pourront ni vendre ni acheter…

http://www.crashdebug.fr/index.php/sciencess/8937-l-epigenetique-le-role-de-la-genetique-dans-l-alteration-du-comportement-humain-et-animal

Le vrai visage du Docteur Josef Mengele et le Programme Monarch

 brain

 

Le vrai visage du  Docteur Josef Mengele et le  Programme Monarch

L’un des génies du mal les plus cruels des temps modernes fut le Docteur Josef Mengele. Il utilisa
plus de 3.000 jumeaux pour ses recherches, pour les seules années 1943-1944. La plupart de ces
jumeaux périrent. Ces jumeaux étaient sélectionnés parmi les foules envoyées dans les camps de
concentration allemands. A la fin de la guerre, Mengele avait appris beaucoup de choses sur la
manière de torturer des enfants, pour que ces derniers soient liés à lui d’une manière absolue.
Aujourd’hui encore, beaucoup de survivants de ces horribles expériences restent persuadés que
Mengele aimait beaucoup les enfants. Ils continuent à l’aimer comme s’il était leur père. Mengele
avait également réussi à créer des jumeaux artificiels par la programmation mentale. Quand il se
rendait dans des bases militaires, il apportait toujours son violon avec lui. Il cachait dans son
violon ses codes secrets pour la programmation par les couleurs.
D’autres hommes ont travaillé avec le Docteur Mengele, et sont par la suite devenus des
programmeurs à part entière. Le Docteur Cameron, du Canada, devint ainsi un programmeur
spécialisé dans la création d’esclaves mentaux, dans le cadre du Programme Monarch. Il était aussi
connu sous le nom de « Doctor White ». Un autre programmeur, qui n’était pas un sataniste de pure
lignée, était Heinrich Mueller, connu sous le nom de « Doctor Blue ». Ce dernier vivait dans le nordouest
des Etats-Unis, et avait deux fils, Theodore (Teddy Bear) et Michael (Robin Hood). Deux des
programmeurs les plus cruels de la côte Ouest sont Jerry Lee Lewis et Michael Aquino. Ces deux
hommes sont des tueurs au sang froid, et valent bien Mengele quant à leur habileté à torturer.
Michael Aquino, qui appartenait aux services de renseignements américains, était en mesure de
transmettre ses compétences diaboliques de programmeur mental à des dizaines d’officiers de
l’armée. Sa femme travaille avec lui, et s’appelle Lilith Sinclair. Michael Aquino a voyagé dans tous
les Etats-Unis pour exercer sa fonction de programmeur. C’est Michael Aquino qui a utilisé Cathy
O’Brien comme star et victime à la fois, dans sa vidéo destinée à former des officiers aux méthodes
de programmation mentale pour créer des esclaves mentaux.
Les principaux programmeurs sont donc connus sous les noms des Docteurs Green, Black, White
et Blue. Ces quatre programmeurs ont ensuite formé des milliers de programmeurs à temps partiel.
Les meilleurs programmeurs sont ceux qui sont capables de pénétrer dans la pensée et l’intellect de
leurs victimes, un peu à l’image de l’inspecteur Colombo, joué par Peter Falk. Ce derniers fait
d’ailleurs partie, dans sa vie privée, du monde des programmeurs. Il faut savoir qu’une victime du
programme de contrôle mental Monarch peut avoir un certain nombre de programmeurs, mais que
cet esclave mental sera formé pour n’obéir qu’à la voix d’un nombre limité de maîtres ou
d’utilisateurs. Si quelqu’un veut utiliser un esclave mental qui n’est pas programmé pour
reconnaître sa voix, cela peut déclencher chez l’esclave un programme de suicide. Mais un robot
humain peut aussi avoir en lui certaines parties de sa personnalité programmées pour empêcher
d’autres parties de sa personnalité de le conduire au suicide. Mais l’esclave mental doit être
clairement programmé pour se tenir à l’écart d’utilisateurs non identifiés, sous peine de devoir se
suicider.
Nous sommes actuellement parvenus à une époque où nous sommes à la deuxième ou troisième
génération d’esclaves mentaux robotisés, qui sont eux-mêmes devenus des programmeurs. Ce sont
des robots humains programmés qui font actuellement la plus grande part du travail de
programmation mentale. Cela signifie que la plupart des programmeurs souffrent eux-mêmes d’une
personnalité fractionnée. Certains de ces programmeurs sont des militaires de carrière, qui
considèrent toute « discipline » ou « méthode de formation » comme bonne, si elle permet d’obtenir des
soldats qui obéissent sans discussion. Ces militaires ont perdu toute notion de limite morale à faire
respecter par les programmes de « formation ». Cela explique pourquoi le système de production
d’esclaves mentaux tourne actuellement à plein régime, pour produire toujours plus d’esclaves
mentaux. Ceci est très inquiétant. Ceux qui parviennent à s’échapper, avec beaucoup de peine, de

ce système de programmation mentale, sont en tout petit nombre, par rapport au grand nombre
d’esclaves mentaux qui sont constamment créés. Depuis 1947, plus de deux millions d’Américains
ont subi les méthodes de programmation mentale utilisant la torture. En 1970, la CIA dut admettre
publiquement qu’elle utilisait des méthodes de programmation mentale. Pourtant, le grand public
continue à ignorer largement ce qui se passe dans ce domaine.
Le Docteur Green, ou Josef Mengele.
C’est le plus important de tous les programmeurs. C’est sans doute lui qui peut être considéré
comme le père de la méthode de programmation Monarch. C’était le « médecin » des camps de
Esclaves_par_l_esprit_L_accepterez_vous_Mind_controlconcentration nazis. Il fut le programmeur principal de milliers d’esclaves mentaux aux Etats-Unis.

Le Docteur Mengele était d’assez haute taille. Il avait les cheveux châtain foncé, des yeux d’un brun
vert, et était fort élégant. Son caractère était semblable à celui du Dr Jekyll et M. Hyde. Il désarmait
les gens par son amabilité. Il était apparemment doux, tranquille et intelligent, tout en cachant un
côté profondément sadique et brutal. Il était né dans une riche famille de satanistes depuis des
générations. Il devint l’un des satanistes les plus puissants dans le monde. Il était expert en
démonologie et en Cabale. Il était au moins Grand Maître des Illuminati. Mais nous ignorons
jusqu’à quelle hauteur de la hiérarchie satanique il a pu accéder.
Etant membre des Illuminati, son corps ne devait porter aucune cicatrice visible. Josef Mengele ne
se fit donc pas imprimer le tatouage nazi quand il rejoint les rangs des SS. Mengele devint le
médecin du camp de la mort d’Auschwitz. A cette place, il occupait une position clef. Il put ainsi
utiliser d’innombrables cobayes humains pour ses expériences. L’un de ses sujets de recherche
principaux était de déterminer avec précision le degré de torture que divers êtres humains
pouvaient supporter. Il établit des statistiques et des tableaux précis, qui permirent aux Illuminati
de connaître exactement le degré de torture à appliquer à leurs esclaves mentaux formés par le
programme Monarch.
Mengele grandit à Grunzberg dans une famille connue pour son goût du secret. Sa mère était très
dure. Il fit ses études à Francfort-sur-le-Main, haut lieu du satanisme allemand. Il fit son internat à
Leipzig, ville connue pour héberger de nombreux chercheurs dans le domaine de l’étude du
comportement humain et des méthodes modernes d’apprentissage. Plus tard, il fit partie des SA,
puis des SS. A la fin de la guerre, l’armée américaine prit soin de Mengele. Les satanistes
américains firent secrètement entrer Mengele aux Etats-Unis. Il fut aussi reçu dans divers pays
d’Amérique latine, pour faire croire qu’il s’y était réfugié. Mais, en réalité, Mengele passa une bonne
partie de son temps à voyager dans le monde entier, pour visiter en particulier des établissements
comme l’Institut Tavistock ou la base navale de China Lake, où l’on transformait des enfants
innocents en esclaves mentaux.
Mengele vécut effectivement au Brésil, en Argentine et au Paraguay, mais la CIA et d’autres groupes
travaillant pour les Illuminati en profitèrent pour lancer beaucoup de fausses informations à ce
sujet. Tout au long de sa vie, Mengele continua à aimer la musique et la danse. Il devint un
manipulateur de marionnettes humaines, et il utilisait la musique pour les programmer. Il aimait le
violon et le piano. Il utilisa beaucoup la musique dans ses méthodes de programmation mentale.
Certains de ses élèves ont aussi utilisé la musique dans la programmation mentale. C’est cette
tendance à employer la musique dans la programmation mentale qui a permis à la musique
« western » et « country » américaine de se développer. Ces musiques peuvent être considérées comme
un sous-produit de la programmation mentale Monarch. L’industrie de la musique country n’est
qu’un moyen de couvrir un important trafic de drogue, effectué par des esclaves mentaux.
L’influence de Mengele s’est aussi exercée au niveau des recherches sur les jumeaux. Mengele était
fasciné par les jumeaux. Il a fait des expériences sur des milliers de jumeaux, sont la plupart
périrent sous les tortures employées au cours de ces expériences. Les expériences scientifiques
nécessitent souvent un groupe faisant l’objet des expériences, et un groupe de contrôle. La
recherche était donc facile avec des jumeaux. C’est pourquoi Mengele en utilisait beaucoup. Aidé
d’autres chercheurs Allemands et Italiens, il fit aussi des recherches sur les liens affectifs
traumatiques qui pouvaient lier une victime à son bourreau, au point que ces victimes servaient
leur maître avec une loyauté absolue. Dans les camps de concentration, il arrivait que Mengele
sauve de la mort un certain nombre de condamnés, qui lui restèrent fidèles, malgré le fait que ces
personnes savaient que Mengele torturait à mort des milliers d’autres personnes.

Les esclaves mentaux Monarch sont programmés pour croire qu’ils ont un jumeau quelque part. De
nombreux esclaves mentaux ont même été programmés pour croire qu’ils appartiennent à un
groupe de quadruplés.
Dans les camps de concentration, Mengele était connu sous les noms « d’Ange de la Mort », « Père »,
« Papa », ou « Beau Josef ». Les esclaves mentaux qui ont été programmés par lui le connaissent sous
les noms de « Docteur Green », « Papa », David », ou « Fairchild ». Certains esclaves mentaux se
rappellent encore le bruit de ses bottes brillantes, quand il arpentait la pièce où il les programmait.
Mengele aimait réduire ses victimes à l’état de véritables animaux. Pourtant, ces victimes étaient
formées pour ne jamais pleurer.
Mengele était très connu pour sa méthode de programmation « Marguerite ». Il effeuillait une
marguerite en disant : « je t’aime », « je ne t’aime pas »… Si le dernier pétale tombait sur un « je ne
t’aime pas », il mettait à mort le petit enfant, en présence des autres enfants qu’il était en train de
programmer.
Mengele se trouvait à Dallas lors de l’assassinat du Président Kennedy. Ce dernier fut assassiné par
des esclaves mentaux Monarch. Il existe un témoignage formellement établi devant la justice, où un
témoin associe Josef Mengele à l’assassinat de Kennedy, en affirmant avoir vu Mengele dans le
bâtiment où l’un des coups de feu avait été tiré. Ce témoin, Luis Angel Castillo, n’était que l’un des
esclaves mentaux envoyés par les Illuminati pour assassiner Kennedy le 23 novembre 1963.
Madame Krebs, une Allemande résidant en Allemagne, travailla avec Mengele, en compagnie d’un
grand nombre d’autres programmeurs, pour préparer l’assassinat de Kennedy.
En 1956, Josef Mengele demanda, et obtint de l’Argentine, un permis de séjour officiel sous son
propre nom, ce qui prouve l’audace des Illuminati. Cette même année, il voyagea même dans divers
pays d’Europe sous sa véritable identité.


Le Projet Monarque par P0L0

Les implants pourraient etre remplacés par le tatouage RFID plus populaire

1Tatouagelectronique

Par La rédaction de ZDNet.fr |

800px-Dr

Directrice de la Darpa, l’agence de recherche de l’armée américaine, de mi-2009 à mars 2012, Regina Dugan l’a quittée l’an dernier pour diriger les « projets spéciaux » chez Motorola, détenu par Google. Elle a exposé le 29 mai à la conférence annuelle All Things Digital quelques-uns de ces projets.
Le premier est un tatouage électronique (en fait plutôt une sorte de patch, l’objet n’étant pas définitivement dans la peau) qui pourrait servir à s’identifier. C’est un projet développé par MC10, une entreprise partenaire de Motorola ; Regina Dugan a montré un de ces tatouages électroniques, qu’elle porte à l’avant-bras.
Une pilule qui émet un signal depuis le tube digestif 
L’objet contient une antenne et des capteurs intégrés, et Motorola s’intéresse à l’ajout d’éléments d’identité à cette technologie. Selon Dugan, les jeunes adoreraient porter des tatouages électroniques, « tant que ça n’emmerde pas leurs parents ». ben voyons
Dans la même veine de l’authentification intégrée, elle a montré une pilule à avaler, qui réagit à l’acide de l’estomac en produisant assez d’électricité pour produire un signal, qui via le corps deviendrait un mot de passe. Cette pilule est créée par une entreprise nommée Proteus Digital Health ; elle a été autorisée par la Federal Drug Administration (FDA).
Ce genre d’innovations ne sont pas près d’arriver dans le commerce( dit elle ,tu penses ), « mais c’est un signe de la nouvelle audace chez Motorola », a expliqué le patron de Dugan, Dennis Woodside, qui dirige Motorola. « Si vous voulez être sûrs que votre innovation échoue, a déclaré Regina Dugan, essayez d’en exclure le risque. L’ennui est l’ennemi de l’innovation. »

Encemencement aérien d’implants biologiques via les chemtrails

 

hydrocarbure-olivier

Lydia Mancini a exploré certains des aspects des chemtrails qui altèrent l’esprit, mais je crois avoir trouvé une des dernières pièces du puzzle lié aux chemtrails : LA FORCE AERIENNE A ETUDIE COMMENT PLACER DES CAPTEURS QUI SONT A L’ECHELLE NANOMETRIQUE DANS L’APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES, L’EAU ET L’AIR D’UNE POPULATION AU MOYEN DE PULVERISATIONS AERIENNES AFIN QU’ILS PUISSENT INTRODUIRE CES CAPTEURS DANS LE CORPS DES GENS.

Rappelez-vous de ces termes clés: “auto-reproduction, capteurs, alcalins, minéraux, et énergie bio-électrique”. Il y a davantage à tirer de la définition de la maladie de Morgellons, selon Rense :

Il existe certaines preuves suggérant que ces minuscules machines possèdent leurs propres “batteries” internes. On croit aussi qu’elles pourraient être en mesure de recevoir des signaux et de l’information par ondes EMF, ELF et micro-ondes syntonisées sur des fréquences spécifiques… Il a été signalé par la quasi-totalité des personnes atteintes que les nano-machines de la maladie de Morgellons semblent avoir une sorte d’intelligence de ruche ou de groupe(15).

LES NANO-FIBRES DES CHEMTRAILS PEUVENT-ELLES SE BRISER POUR DEVENIR DES NANOPARTICULES? Le Dr. Staninger semble penser qu’elles le pourraient(16). Les nanoparticules peuvent passer à travers les barrières sanguines dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et voyager vers le cerveau ou d’autres parties du corps. Dans le journal en ligne « Nature », Jim Giles a déclaré ce qui suit:

LES NANOPARTICULES – de minuscules morceaux de matière qui pourraient un jour être utilisés pour construire des circuits d’ordinateur plus rapides et améliorer les systèmes de délivrance des médicaments – PEUVENT SE DEPLACER VERS LE CERVEAU APRES AVOIR ETE INHALEES, SELON DES CHERCHEURS DES ÉTATS-UNIS(17).

LE DR. STANINGER PENSE QUE CES NANOPARTICULES POURRAIENT ETRE EN MESURE DE S’AUTO-ASSEMBLER EN NANOFILS COMPLETS UNE FOIS QU’ELLES SE TROUVENT DANS LE CERVEAU OU DANS D’AUTRES ORGANES(18 ). ELLE DIT QUE NOUS MANGEONS CETTE NANOTECHNOLOGIE, ELLE SE TROUVE DANS NOTRE ALIMENTATION – LES PLANTES ET LES ANIMAUX. ELLE DIT QU’ELLE COPIE L’ADN DES MICROBES OU DE CERTAINES AUTRES CELLULES AVEC LESQUELLES ELLE EST EN CONTACT A L’INTERIEUR DE NOTRE CORPS. ELLE CREE PLUS DE GERMES, PLUS DE CANCERS. Un type de nanofil est impliqué dans la création de pseudo-cheveux et de pseudo-peau. Une femme atteinte de la maladie de Morgellons a été testée positive pour ces pseudo-cheveux. Ces protéines auto-répliquantes créent des formes chimériques (hybrides) qui ressemblent beaucoup à des insectes ou à des parasites. DES BEBES SONT EN TRAIN DE NAITRE AVEC CES NANO-MACHINES EN EUX. C’EST LA PREUVE QUE CETTE NANOTECHNOLOGIE PEUT PASSER A TRAVERS LES BARRIERES PROTECTRICES DE L’ORGANISME.

Le Dr. Castle a déclaré qu’il croit qu’au moins UN A VINGT MILLIONS D’AMERICAINS POSSEDENT CES CAPTEURS, ANTENNES, CABLES, ET MATRICES ELECTRONIQUES A L’INTERIEUR DE LEUR CORPS. LA MALADIE DE MORGELLONS SE PROPAGE A LA VITESSE DE 1000 VICTIMES PAR JOUR. CE TAUX AUGMENTERA PARCE QUE CHAQUE ANNEE, IL Y AURA DE PLUS EN PLUS DE VICTIMES POUR LA REPANDRE. Les gens qui ne présentent pas les symptômes extérieurs de la maladie de Morgellons peuvent malgré tout avoir cette nano-maladie à l’intérieur de leur corps. On pense que ceux qui possèdent les symptômes sont ceux dont le corps rejette les fibres. Pas de symptômes? Votre organisme pourrait être en train de s’adapter à l’infestation(19).

Clifford Carnicom est un homme qui possède un passé scientifique : la géodésie, les mathématiques, l’informatique et les sciences physiques. Il a travaillé pendant 15 ans avec diverses agences – le ministère de la Défense, le Service des Forêts, et le Bureau de la gestion du territoire. Il étudie ce que de nombreuses personnes croient être l’alcalinité croissante, et induite par les chemtrails, de notre planète. Il documente les quantités croissantes de calcium, de magnésium, de baryum et de potassium dans notre eau de pluie(20). De façon intéressante, J. Walleczck, au Laboratoire Lawerence à Berkeley, a effectué des recherches en 1991 sur la façon dont les ions de calcium aident à transporter l’électricité à travers les membranes cellulaires au niveau moléculaire(21). Et donc, bidouiller avec l’équilibre naturel et minéral et les propriétés électriques de la Terre et de notre corps n’est pas une bonne chose.

Carnicom documente également les niveaux élevés de sels dans nos sols dus aux sels métalliques réactifs provenant des chemtrails. Il dit que ce sont ces sels qui rendent la terre plus conductrice(22). Ces substances de chemtrails sont facilement ionisées par la lumière ultraviolette et font en sorte que l’air possède des niveaux élevés en ions positifs. Cela est nocif pour tous les êtres vivants. Il trouve les mêmes anomalies sanguines chez les personnes atteintes de la maladie de Morgellons et celles qui ne présentent pas de signes de la maladie de Morgellons.

Il serait logique de penser que si le sol est modifié pour devenir plus conducteur et alcalin, alors nous, nous-mêmes, devenons de plus en plus conducteurs et alcalins. Le sol et tous les résidents constituent à présent un domicile favorable pour cette nanotechnologie qui adore les alcalins et qui peut simplement continuer à utiliser notre bio-électricité pour auto-répliquer et auto-générer des capteurs, des batteries d’antennes, et d’autres mystères et nano-machines à l’intérieur de notre corps.

Ce qui nous amène à une autre partie du (rapport de) l’Air Force 2025 : “HIT ‘EM WHERE IT HURTS: STRATEGIC ATTACK IN 2025” (« Frappez-les là où ça fait mal » : attaque stratégique en 2025). CE CHAPITRE MERITE UNE ANALYSE PLUS APPROFONDIE CAR IL DECRIT LA FAÇON D’IMPLANTER UNE POPULATION AVEC DES CAPTEURS BIOLOGIQUES « FURTIFS », DE PISTAGE ET D’ATTAQUE, QUI SONT «PLUS MINCES QU’UN CHEVEU HUMAIN”, LE TOUT EN PULVERISANT CES MACHINES DANS L’APPROVISIONNEMENT ALIMENTAIRE, L’EAU ET L’AIR OU EN UTILISANT DES AGENTS HUMAINS POUR COMMETTRE CET ACTE(23).

LES TECHNOLOGIES PSYCHOTRONIQUES (DE CONTROLE MENTAL) SONT MENTIONNEES DANS CETTE ETUDE, MAIS PAS EN GRANDS DETAILS PARCE QUE CETTE INFORMATION EST CLASSEE. Le rapport explore la façon dont le système d’armes doit être en mesure d’accéder à ce qui devrait être privé. Nous lisons:

LE SYSTEME D’ACQUISITION DE LA CIBLE DOIT FOURNIR AUX DECIDEURS LA CAPACITE DE DETECTER LES CHANGEMENTS DANS LES VALEURS PERSONNELLES D’UN ADVERSAIRE. LES CHANGEMENTS DANS LES EMOTIONS, LES PENSEES OU LE CADRE DE REFERENCE D’UN DIRIGEANT PRESENTENT UN INTERET POUR LE SYSTEME D’ATTAQUE STRATEGIQUE. LES TECHNIQUES QUI RENTRENT DANS LA “TETE” D’UN ADVERSAIRE AFIN D’OBTENIR DE PRECIEUSES INFORMATIONS EXIGENT DES PROGRES REVOLUTIONNAIRES. TROUVER DES METHODES DE RECHERCHE PLAUSIBLES POUR ACCOMPLIR CETTE TACHE EST L’OBJECTIF DU DOSSIER CLASSIFIE « INFORMATION ATTACK »(24).

L’armée de l’air ne classifierait une arme qui peut lire vos pensées, émotions et intentions que si notre pays avait déjà cette arme en 1995 ou projetait de la développer. Les bio-implants pulvérisés et autres dispositifs d’espionnage sont décrits ci-dessous:

LES PLATES-FORMES TERRESTRES EN 2025 COMPTENT BEAUCOUP SUR LA MICROMECANIQUE ET LES NANOTECHNOLOGIES POUR RETRECIR CES PLATES-FORMES A UNE TAILLE MICROSCOPIQUE. Ces plates-formes pourraient être insérées par des agents humains, via l’eau ou l’approvisionnement alimentaire, ou par l’intermédiaire d’opérations d’ensemencement aérien en utilisant des drones. DES MICRO-CAPTEURS PLUS FINS QUE DES CHEVEUX HUMAINS POURRAIENT TRANSMETTRE DES DONNEES A LA BASE DE DONNEES DELPHI PAR DRONE OU PAR RELAIS SATELLITE. UN ESSAIM DE MICRO-CAPTEURS TERRESTRES POURRAIT ASSURER UNE TRANSMISSION DE DONNEES CONSTANTE des conditions locales et des niveaux d’activité près de et à l’intérieur d’un LOV (25).

Un LOV (locus of values) signifie un “lieu de valeurs”. Un LOV peut être une cible dure: quelque chose de physique, ou un lieu de valeurs peut être une cible douce. “Le LOV est ce qui est cher à un adversaire… Les LOV doux sont des choses intangibles: des systèmes, la connaissance ou des FAÇONS DE PENSER”(26). Un drone est un véhicule aérien sans pilote.

Dans le document, tous les capteurs sont appelés « capteurs au sol sans surveillance », même les BIO-IMPLANTS. Dans un des graphismes (du document « Hit’Em Where It Hurts »), les flèches pointent très ouvertement vers des capteurs au sol sans surveillance qui sont situés dans la zone de l’entrejambe de deux hommes(27). Dans un autre graphisme (du document « Hit’Em Where It Hurts »), les flèches pointent vers des capteurs placés dans l’épaule et dans le poignet d’un homme. Lorsque j’ai lu cela, mon esprit s’est remémoré en un flash Denzel Washington enlevant une puce de son épaule dans le film « The Manchurian Candidate » (titre français de ce film : « Un crime dans la tête »). Outre les bio-implants, l’étude de l’Air Force examine la dissémination de capteurs “de la taille de grains” depuis le ciel afin de former un réseau de surveillance sur le sol, et des micro-capteurs peuvent être placés subrepticement dans les maisons ou les appareils.

La microminiaturisation des capteurs sonores s’est améliorée depuis que le rapport Air Force 2025 a été écrit. EN 2003, LES MILITAIRES ONT REVELE QU’ILS AVAIENT UN RESEAU DE CAPTEURS QUI POURRAIENT ETRE LARGUES PAR VOIE AERIENNE:

Lors des essais, ils ont largué des tubes contenant 10 à 20 capteurs depuis un avion. Une fois qu’ils heurtent le sol, ces tubes explosent, faisant voler les capteurs dans tous les sens. Ensuite, ils (les capteurs) établissent des connexions entre eux et surveillent un véhicule ennemi ou les mouvements de troupes, envoyant les données par système sans fil à des avions(28 ).

Nous sommes à présent cinq ans plus tard, et les capteurs dans un réseau de ce genre sont à peu près de la taille d’un jeu de cartes à jouer. Des capteurs qui ne sont pas classés, pour précision.

LA SMART DUST (POUSSIERE INTELLIGENTE) N’EST PAS UN CAPTEUR SONORE, MAIS ELLE EST TRES PETITE; ELLE POSSEDE LA TAILLE DE PARTICULES. LES PARTICULES DE SMART DUST POSSEDENT A PEU PRES LA LARGEUR D’UN CHEVEU HUMAIN. ELLES PEUVENT ETRE PROGRAMMEES CHIMIQUEMENT AFIN DE CIBLER UNE SUBSTANCE SPECIFIQUE ET DE S’AUTO-ASSEMBLER OU DE S’Y COLLER. LA POUSSIERE INTELLIGENTE CHANGE DE COULEUR POUR INDIQUER QU’ELLE A TROUVE LA SUBSTANCE CIBLEE. ON PEUT L’UTILISER POUR DES TAGS PRESQUE MICROSCOPIQUES PLACES DANS DES ARTICLES, OU LA COLLER SUR LES VETEMENTS DES GENS(29). Mike Blair et d’autres personnes conscientes des dangers des chemtrails ont remarqué que les fibres des chemtrails montraient souvent des crochets sur leur surface(30). Dans « Hit’Em Where It Hurts » (« Frappez-les là où ça fait mal »), nous lisons:

TELS DES GRAINES DE LAMPOURDE EPINEUSE, DE MINUSCULES CAPTEURS S’ACCROCHERAIENT A CERTAINS HUMAINS, LES TAGUANT DE MANIERE EFFICACE POUR UN SUIVI CONTINU PAR L’INTERMEDIAIRE DES PLATES-FORMES AERIENNES(31).

Les compagnies de sécurité intérieure pourraient bientôt utiliser des CAPTEURS TERRESTRES DE POINTE QUI PEUVENT SENTIR UNE MOLECULE PRESENTE DANS L’AIR ET PEUVENT GOUTER ET IDENTIFIER UNE MOLECULE – DES “NANO-NEZ” ET “NANO-LANGUES”(32). Ceux-ci peuvent être utiles pour renifler des bouffées de molécules de cocaïne ou de marijuana provenant des gens lorsqu’ils retournent à la maison ou entrent dans les bâtiments. Les nano-nez et nano-langues peuvent être scannés via la lumière ou l’énergie, et changeront de couleur tout comme les capteurs terrestres décrits (dans le document pour) 2025: « Lorsqu’ils sont irradiés par de l’énergie ultraviolette ou des rayons X, ces changements organiques peuvent être lus et analysés par les capteurs (dans les avions), au-dessus »(33).

LES EXPERTS TRAVAILLENT AFIN DE TENTER DE DEVELOPPER DES CAPTEURS QUI PERMETTENT D’IDENTIFIER ET DE PISTER LES PERSONNES VIA LEUR ODEUR UNIQUE ET PERSONNELLE(34). Les auteurs de « Hit’Em Where It Hurts » voudraient QUE LES CAPTEURS DEVIENNENT ASSEZ PETITS DANS LE FUTUR QUE POUR POUVOIR VOUS LES ENVOYER PAR LA POSTE(35) ET UTILISER DES “HORDES” DE CAPTEURS acoustiques pour extrapoler les images des structures via la cartographie sismique, en conjonction avec l’imagerie par résonance magnétique(IRM) (36).

Implants et marque :1 milliard de puces (pour le corps) sont déjà disponibles.

chipmobile-may2002vous remarquerez au passage l’oeil de sauron reptilien sur le logo un jour nous saurons …..vous verrez des millions d’imbéciles se ruer vers ce produit parce que nouveau et fashion les premiers seront les derniers ………

Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.(Apocalypse 13:16 à 18)

Le gouvernement mondial projette à terme d’imposer cette puce dans la main de chaque individu sur cette Terre. C’est la boite qui commercialise la puce Verichip.Or, allez voir sur la page citée, Applied Digital milite désormais ouvertement pour que les gens se fassent d’eux-même implanter, sur le territoire des Etats Unis. Et aux USA on trouvera vite des gens assez naïfs et assez inconscients pour se préter à l’opération ( pour se singulariser, en confondant pce et … tatouage ) et pour se faire par la suite les propagandistes actifs de ce « mouvement pour branchés ». Applied Digital a donc créé des véhicules spécialisés : les Chipmobiles. On croît être dans un mauvais film de Science-Fiction.

La  » Chipmobile « 

Mais tout ceci est bel et bien réel. Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, quelques éléments du texte d’appel :

La Chipmobile est en route ! Surveillez l’arrivée de la Chipmobile dans votre ville ! Une technologie de pose d’implants miniaturisés pour identification. Cliquez ici pour aller sur le site officiel de VeriChip

1 milliard de puces (pour le corps) sont déjà disponibles. Les revendeurs sont : ADSX La « chip-mobile » est une voiture qui sillonne les Etats-Unis afin d’implanter les volontaires pour 120 $ seulement. De nombreuses personnes ont déjà ce corps étranger avec eux.

http://www.adsx.com/ Digital Angel sté

http://www.4verichip.com/