La Séxualité Sacrée et Flammes Jumelles inspirés d’Horus et la magie sexuelle d’Isis

 

Perhaps-The-Dreams-Are-Of-Soulmates_signed1

ce livre est né du blaspheme sur l’homme le plus pure et de sa mere Marie une sainte qui ont existé et son auteur ne peut etre que le diable lui meme il faut souvent remonter a la source pour connaitre lorigine de ce que lon avale sans sourciller,ce sont des récits gnostique

qui venere horus alias satan et qui deteste marie et le christ evidemment..je vous donne linitiation non pour que vous la suiviez mais bien pour que vous compreniez lorigine secrete des flammes jumelles ,lisant comment les gnostiques  aiment   salir ce qui est de plus pure .

« Lorsque vous entrez dans la relation sacrée, toutes les cartes sont sur la table, au vu et au su de chacun. Si quelque chose se produit, on le pose simplement sur la table.
Car la clarté qui s’installe entre deux personnes conscientes de l’ensemble du jeu est ce qui permet la transformation ».

« J’ai été élevée dans une famille pour qui la magie était familière. Mon père venait de Mésopotamie et ma mère était égyptienne. Avant ma naissance, elle avait adressé des prières à Isis pour avoir un enfant. Cet enfant, c’est moi connue sous le nom de Marie-Madeleine.

A l’âge de 12 ans, je fus envoyée étudier dans une communauté secrète d’initiés protégés par Isis. J’ai reçu les enseignements secrets d’Egypte, les alchimies d’Horus et la magie sexuelle du culte d’Isis.
Lorsque j’ai rencontré Yeshua, j’avais déjà reçu toutes les initiations. J’étais préparée à cette rencontre, au puits.

Les Evangiles ont fait de moi une prostituée, car tous les initiés de mon ordre portaient un bracelet en or représentant un serpent, cela signifiait que nous pratiquions la magie sexuelle, par conséquent, aux yeux des Hébreux nous étions des prostituées.
Bien des légendes ont couru, mais c’est pourtant l’histoire d’un très grand Amour
Amour qui avant que Yeshua, au jardin de Gethséman, nous a permis de concevoir notre fille Sar’h.
A raconter cette histoire, mon cœur tremble comme si c’était hier…

Ma première nuit avec Yeshua se dessine dans mon esprit aussi clairement que les cieux au-dessus de Jérusalem.

Après avoir réussi à vaincre mes désirs de femme et m’être élevée dans l’alchimie spirituelle à laquelle j’étais formée, j’ai pu voir la forme spirituelle de Yeshua, déjà lumineuse, resplendissante de Lumière. Une colombe se tenait au-dessus de sa tête, et des rayons dorés en émanaient. Sa forme spirituelle recelait les sceaux de Salomon, Hator, Isis, Anubis et Osiris, confirmant qu’il avait subi ces initiations. Il présentait aussi d’autres symboles, que je ne comprenais pas, car ils provenaient de cultures qui m’étaient inconnues. Mais à partir des sceaux égyptiens, je conclus qu’il était sur le sentier du dieu suprême Horus.
Il n’était toutefois pas encore passé par son initiation à la mort, et je savais que c’était la raison pour laquelle j’avais été attirée cette fois ci : afin de consolider son âme grâce aux pouvoirs d’Isis et de la Mère Cosmique, de sorte qu’il puisse traverser le portail des ténèbres et atteindre Horus.

Cette nuit là, après avoir fait l’amour et ainsi maniés nos corps spirituels et les avoir fusionné l’un à l’autre, et l’alchimie ayant déclenché des effets sur nous, tandis que Yeshua dormais paisiblement dans mes bras, un désir de le protéger, l’espoir d’être toujours avec lui me pris. Mais j’eu en même temps conscience que nous serions séparés par des forces plus puissantes que notre volonté.

La première fois où Yeshua est revenu à moi après sa résurrection, par ironie du sort je venais de puiser de l’eau d’un puits…Il avait la même apparence mais il rayonnait. Mes yeux s’emplirent de larmes, mon corps tremblait. J’allais courir vers lui, mais stoppais net. Me souvenant de ses paroles juste après sa résurrection : « Ne me touche pas encore, car je ne suis pas encore monté jusqu’au Père ».

Qu’a-t-il voulu dire par ces paroles ? La partie qu’on reçu les chrétiens n’est pas la vérité qui est demeurée cachée au milieu des autres mystères. Et l’église a privé de ses droits tout ce qui est féminin, la vérité est restée scellée et inaccessible.
Cette vérité concerne le corps « ka » même, ce que les initiés nomment le double éthérique ou le jumeau spirituel, car chargé d’une quantité suffisante de vitalité et d’énergie, il ressemble au corps physique mais contrairement à celui-ci, le « ka » n’est pas constitué de matière mais d’énergie et de lumière.
Et, lorsqu’il a prononcé ces mots, il n’avait pas encore stabilisé son « ka », c’est-à-dire s’élever jusqu’au Père, jusqu’à l’Esprit Suprême de sa propre âme. Avant d’y parvenir, il devait passer par le portail de sa propre âme et parcourir le chemin dans l’inframonde de son propre être.
Il faisait cela pour deux raisons. La première en tant qu’âme maîtresse c’était une façon d’apporter un important afflux de pouvoirs à son « ka ». En second lieu, il lui fallait ouvrir le passage par la mort, afin que d’autres puissent le suivre et traversent les ténèbres plus facilement, en suivant son sillage de Lumière.

Ainsi, cette nuit là, nos corps ka s’entremêlèrent une fois de plus. Nul besoin de parler. Nous communiquions par télépathie. Et sans l’acte physique, le pouvoir serpentin en lui s’unissait au pouvoir serpentin en moi, et ils montèrent en suivant le trajet sacré le long de notre épine dorsale jusqu’au sièges au sommet du crâne (le coronal) ; cela me plongeait dans une extase de béatitude pure.

C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés des années durant. Parfois nous bavardions, parfois nous étions simplement en Union.

Marie était initiée de haut rang dans le culte d’Isis. Elle avait reçue sa formation en Egypte. Sa formation avait été différente de la mienne, mais nous servions la même cause.

Pour mieux comprendre, je dois révéler un des secrets les mieux dissimulés du culte d’Isis. Selon notre croyance, et la mienne, dans certaines conditions, la Déesse elle-même s’incarne, soit en naissant, soit par initiation spirituelle.

Marie, la mère de Yeshua, fut reconnue très jeune pour sa pureté d’esprit par les prêtresses des temples d’Isis. Elle reçut la formation, devint une initiée des plus hauts niveaux. Mais plutôt que de devenir une prêtresse, elle suivit l’entraînement pour devenir ce qu’on appelle une incarnation.
Il faut être une âme très avancée pour cela ; il faut un entraînement spirituel et une discipline considérable.
A l’initiation finale, Marie devint dépositaire d’un courant énergétique provenant d’Isis elle-même. De ce point de vue, elle était l’incarnation de la Mère Cosmique.
C’est comme si il existait deux Marie : Marie l’humaine, pure d’esprit et de cœur, cachant par devers elle un portail direct menant à la Mère Suprême, créatrice de toute chose, du temps et de l’espace.
Les conditions étaient réunies pour la conception d’un être aux qualités incomparables qu’allait devenir son fils, Yeshua.

Et la première fois où Yeshua vint vers moi au puits, Marie était parmi les disciples. Elle me reconnut aussitôt comme initiée grâce au bracelet d’or à mon poignet en forme de serpent et aussi, du sceau d’Isis qui étincelait dans mon corps ka, car Marie était tout à fait clairvoyante et télépathe.
Dans ses yeux, je lu qu’elle reconnaissait mon statut d’initiée dans le culte d’Isis, et bien que sa fonction n’ait pas été dans le domaine de la magie sexuelle, elle compri que j’avais été préparée pour Yeshua.

Marie m’a reconnue et a admis mon statut, et ma confié son fils en cet instant, auprès du puits.

*******

Marie est désormais dans les royaumes célestes. Sa compassion et son amour pour l’ensemble de l’humanité se répandent. . La sainte Marie de par sa grace et son courage restera à jamais dans le coeur du croyant, que Dieu lui fasse miséricorde et lui attribut ce que nulle  femme avant elle n’a jamais reçu excepté la Mère de pharaon qui éleva Moise avec amour et quitta son royaume pour suivre son fils dans la mission  noble d’ illuminer les coeurs des hommes avec un monotheisme pur et les guider vers l’Eternel notre Dieu . Amen

A-Patient-For-The-Fifth1

*******

Je dois clarifier maintenant ma compréhension des choses. Je veux parler de la magie sexuelle du culte d’Isis et des alchimies d’Horus.
Je vais révéler des secrets qu’une initiée n’aurait jamais divulgués, mais les temps ont changés. Il ne reste plus beaucoup de temps comme vous le savez, et j’ai reçu la permission, en fait c’est elle qui me l’a demandée, de vous révéler ces secrets. Ils vous sont donnés dans l’espoir de vous voir vous élevez.

Les alchimies d’Horus sont un corps de connaissances et de méthodes visant à modifier le ka. Selon ces enseignements, si votre ka les incorpore ou acquiert plus d’énergie de lumière, il se produit une intensification de notre champ magnétique, qui permet au désir de l’initié de se manifester plus rapidement.
Lorsque nous nous abandonnons à notre âme céleste, ou « ba », la poursuite des désirs personnels, sans être abandonnée, n’est plus le centre de notre existence entière. Notre regard se tourne vers les hauteurs, pour ainsi dire, vers les capacités supérieures de notre être, telles qu’elles sont justement perçues par le ba ou âme céleste.

Cette âme céleste a un niveau vibratoire beaucoup plus élevée que le corps physique (le khat) ou le ka. Au sein du Ka, il existe des conduits que l’on peut stimuler et ouvrir.
L’activation de ces passages secrets du ka, lui confère un pouvoir très accru. Les alchimies d’Horus ont pour objet de les consolider et d’activer les pouvoirs latents de l’initié par ce qui est désigné par le nom de « djed », les sept sceaux ascendants que les yogis de l’Inde appellent les chakras.

Dans l’école où j’ai été formée, nous avons appris à activer le pouvoir serpentin, la kundalini, en faisant se mouvoir certains canaux de l’épine dorsale et en ouvrant certains circuits dans le cerveau. Ce procédé engendre ce qu’on appelle « l’uroeus ».
L’uroeus est généralement un feu de couleur bleu qui se diffuse dans l’épine dorsale horizontalement et verticalement. Il ondule suivant les altérations énergétiques dans ces conduits. L’activation de l’uroeus accroît l’intelligence potentielle du cerveau, la créativité et surtout la réceptivité, car la tâche de l’initié est de changer la qualité de son être même, de façon à ce que l’entrée en résonnance avec le « ba », l’âme céleste, soit libre et non obstruée.

La magie sexuelle d’Isis repose sur la capacité innée chez l’être de sexe féminin de mettre à profit les énergies magnétiques pour avoir des niveaux de conscience profonds en s’abandonnant aux énergies sexuelles et aux voies qui s’ouvrent ainsi.

Deux initiés qui se livrent à la magie d’Isis peuvent accroître leur puissance et étendre leur connaissance grâce au pouvoir des champs magnétiques. C’est cette pratique qui a permis à Yeshua l’extraordinaire intensification du potentiel magnétique dans son ka, pour lui donner la force nécessaire face aux souffrances et à la tâche qui l’attendaient.
Tant et si bien que son corps physique s’est dissolu en éléments constitutifs par l’embrasement de lumière et de chaleur, ce que l’église nomme : résurrection.

En vérité, ce n’était que le reflet visible d’un effet beaucoup plus profond en lui. Le magnétisme de son ka est à l’origine de ce résultat, car c’est grâce à son ka potentialisé qu’il a pu franchir l’inframonde et la mort elle-même. La vérité et la force de l’enseignement de Yeshua ont été perverties par l’église.
Elle a dérobé les secrets de l’élévation de la conscience au moyen de la sexualité sacrée aussi. Je me rends compte que seule une poignée de gens saisira ce que je dis, c’est malgré tout suffisant.

*******

Voici maintenant les secrets de la magie sexuelle d’Isis. Vous pouvez gravir les hauteurs de la conscience seul et sans partenaire, les alchimies d’Horus ont été conçues de manière à seconder l’initié.
Il existe plusieurs méthodes, mais une chose est essentielle à leur pratique : il faut saisir l’interaction entre les deux éléments alchimiques propres l’un à l’homme, l’autre à la femme.

Du point de vue pratique la semence de l’homme porte l’information génétique de son ascendance pour la transmettre à l’enfant, la création de la vie étant est un entrelacs complexe de champs magnétiques, l’enfant qui se développe dans la matrice, développe des organes et des systèmes ce ne sont que des interconnections de champs magnétiques vibratoires.
Les initiés utilisent l’énergie sexuelle pour générer des champs magnétiques. La différence, c’est que ces champs ne deviendront pas un nouvel être, ils s’incorporeront dans le ka de chacun des deux initiés, qu’ils renforcent et élèvent. Voilà un point essentiel sur lequel, tout repose.

Au point culminant de l’acte survient une explosion d’énergie magnétique, des univers à l’intérieur d’autres univers qui tourbillonnent tous. Si les deux initiés sont au même niveau, la puissance magnétique que dégage un tel contact entre les fluides sexuels est prodigieuse.
Les initiés peuvent faire en sorte que les pouvoirs serpentins montent à l’intérieur de l’épine dorsale pendant l’acte et que, là où les deux serpents se croisent ils magnétisent le chakra correspondant et ses propriétés et pouvoirs.

Je ne peux en divulguer plus, car à ce stade, la réalisation de ces pratiques est susceptible d’augmenter considérablement les pouvoirs. Je m’en remets à vous pour lire entre les lignes. Si vous êtes prêts pour cette pratique, vous saurez comment vous y consacrer.

L’initié solitaire génère de l’énergie par le pouvoir de Ra (satan), à savoir, le feu interne, en vue de produire une élévation de conscience c’est-à-dire d’éveiller des champs magnétiques complexes à l’intérieur du corps physique et les amener ensuite, dans le corps ka.(possession)
C’est la pratique de base, aussi bien pour ceux qui préfèrent travailler seul, que pour ceux qui veulent l’exercer avec un partenaire.

L’initié s’asseye le dos droit, en respirant calmement et de façon cadencée. Il prend conscience de la base de son épine dorsale et, au rythme de sa respiration, il fait monter le serpent noir du côté gauche et le serpent doré du côté droit, le long de l’épine dorsale.
A mesure que les deux serpents pénètrent successivement les chakras, ils s’entrecroisent jusqu’au coronal. Dans cette pratique les deux serpents sont amenés jusqu’au centre de la tête dans la région de la glande pinéale.
En utilisant le pouvoir de la respiration, l’initié envoie alors l’énergie de l’inspiration dans les serpents, puis il fait pénétrer l’énergie de l’expiration plus profondément encore dans les corps serpentins, leur insufflant la vie en quelque sorte.
A la longue, ils se contorsionnent, ils bougeront, par le pouvoir du souffle et de l’intention. A ce stade, imaginez une coupe reposant à l’intérieur de la tête, les deux serpents se font face sur le pourtour et la glande pinéale est au fond de la coupe. La phase suivante consiste à attirer l’énergie du ra vers le haut.
L’initié imagine une boule de feu vivante
, semblable au soleil, au plexus solaire, et à chaque expiration, il répète en silence le son « ra ». Ceci a pour effet d’activer la lumière ou le feu du ra interne (le soleil intérieur) qui, spontanément se met alors à s’élever.

Au cours de leur ascension, cette lumière et cette chaleur passent par le centre du calice entre les deux serpents, jusqu’au coronal. A partir de là, un phénomène absolument remarquable se produit. Du côté gauche du coronal une énergie de nature liquide se met à descendre. Elle est dite « gouttes serpentines rouges ». Du côté droit du coronal, une autre énergie fluide se déverse dans le calice « les gouttes serpentines blanches ». La chaleur et la lumière du ra interne déclenchent la sécrétion de ces substances par le coronal.
Les gouttes serpentines rouges sont liées à la mère de l’initiée, les blanches à celle du père. Au moment où les se mélangent, il peut y avoir la sensation d’un goût très doux à l’arrière gorge, le culte d’Isis y réfère toutefois par les « eaux de source » puisqu’elles semblent venir de l’intérieur de la tête.

C’est la première démonstration et si l’initié se concentre sur les eaux de source, il ressentira une sorte d’extase. Parfois, il pressentira de la lumière dans sa tête. S’il se concentre sur cette lumière là aussi une félicité survient. C’est cette extase qui est cruciale car elle nourrit le corps ka. La félicité à tendance à demeurer dans les centres supérieurs, mais l’initié doit reporter son attention sur l’ensemble de son corps ka.Ainsi, le ravissement envahit son corps physique, le khat, pour s’absorber ensuite dans le ka et lui apporter force et vitalité.
Voilà la pratique de base fondamentale.

Chez ceux qui ont un partenaire, l’extase est spontanée si, ils pratiquent la magie sexuelle d’Isis. Dans les deux cas néanmoins, l’initié doit prendre conscience de son ka au moment de l’extase, de façon à ce que le ka bénéficie des sublimes champs magnétiques engendrés.
Lorsque la pratique se fait à deux, il est préférable de ne pas dormir ou se lever, mais rester dans les énergies magnétiques libérées, en restant proches, côte à côte.

 

*******

Voilà ceci est un « extrait ou plutôt quelques passages » du livre « Le Manuscrit de Marie-Madeleine, les alchimies d’Horus et la magie sexuelle d’Isis »

maintenant la version edulcorée du maitre en elevant le nom des intervenant en les remplaçants par des mots comme illumination energie liberation elevation c’est plus vendeur ……..

 

 

La Séxualité Sacré et Flammes Jumelles

Avant d’y répondre, parlons d’abord de ce qu’est l’énergie sexuelle, afin que vous puissiez comprendre ce qui se passe

 actuellement en vous. L’énergie sexuelle est une force magique dont le rôle est de faire cesser l’illusion de la séparation en attirant

l’un vers l’autre deux pôles opposés jusqu’à ce qu’ils fusionnent finalement et qu’ils retournent à leur état originel d’unité.(faire de nous des dieux )

L’énergie sexuelle ne se réfère donc pas uniquement à l’homme et la femme, mais elle peut être utilisée pour replacer toutes

 les polarités à nouveau dans leur état originel de l’unité divine.

En tant qu’être humain incarné sur la planète Terre, vous ne percevez qu’un infime pourcentage de cette force divine gigantesque.

 On pourrait aussi dire que Dieu vous a laissé la possibilité de vous souvenir de l’état d’unité, même si ce n’est que pour un court

 instant. Ceci en utilisant cette énergie sexuelle, qui vous attire constamment vers d’autres êtres humains, afin de « fusionner »(quel est le dieu qui encourage le sex comme elevation spirituelle)

ensemble. Jusqu’à présent, cela a été pour vous le chemin le plus simple pour vous souvenir de l’état d’unité.

Mais la condition pour faire l’expérience de la véritable unité a toujours été l’amour.

 

Shari : Pourquoi est-ce alors possible de faire cette expérience également seul, sans partenaire ?

 

Lenduce : Considère-le comme une indication qui te montre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un partenaire extérieur pour faire à

 nouveau l’expérience de l’unité avec Dieu.

 

Shari : Ah… ?

 

Lenduce : Bon, je l’explique un peu plus précisément : sur la Terre, le sexe a plusieurs fonctions.

 En premier lieu, il a évidemment la fonction de la procréation des êtres humains. Dans un monde polaire, où existe la vie et la mort,

 la descendance doit être assurée. Mais contrairement à la plupart des êtres vivants du monde animal, les êtres humains ont eu en

 plus la capacité de ressentir un orgasme. Ce sentiment de bonheur, que vous ressentez pendant ce court instant, c’est le souvenir de

 l’extase de l’état d’unité, à savoir au moment où la force de l’énergie sexuelle rend possible la fusion des pôles opposés.

 En ce cas-ci, le pôle masculin avec le pôle féminin. Mais souviens-toi qu’en réalité vous n’êtes pas des êtres masculins ou féminins,

 mais des êtres androgynes. Lorsque vous vous incarnez dans le monde de la séparation, vous devez également passer par un processus

 de séparation afin de ne pas percevoir l’illusion du monde qui vous entoure en tant que telle, mais que vous puissiez l’expérimenter en

 tant que réalité. Ce n’est qu’en vous scindant vous-mêmes que vous êtes constitués exactement comme le monde qui vous entoure et

 alors vous pouvez vous y identifier. (incarnation reincarnation mensonge du serpent)

 Par exemple, lorsque, lors d’une incarnation, vous vous incarnez en tant que femme, votre partie féminine passe au premier plan de ce

 monde visible, alors que la partie masculine reste en retrait. L’énergie sexuelle rend possible la fusion des pôles opposés afin de

 retrouver l’état d’unité. Lors d’un orgasme, vous fusionnez en premier lieu avec votre propre partie sexuelle opposé.

 Un orgasme est donc possible aussi bien avec que sans partenaire. L’énergie sexuelle que vous libérez, et qui cherche toujours à rétab

lir l’état d’unité avec Dieu, rend possible cette courte fusion avec votre âme duelle.

 Lorsque vous êtes redevenu entier en vous-même, il vous est possible de vous souvenir de cet état d’unité divine, du moins en

 approche, et cela déclenche en vous un sentiment d’extase.( et apres on fait  quoiune fois quon se prend pour une divinité il ne reste plus qu’à nier son existence et a se reincarner nest ce pas )

 

Shari : D’accord, je comprends, mais est-ce que cela veut dire que lorsque nous avons une relation sexuelle avec un partenaire, nous

 ne fusionnons en réalité jamais avec notre partenaire, mais avec notre propre partie endormie ?

 

Lenduce : Oui et non. Lorsque tu as une relation sexuelle avec une autre personne, alors vous échangez évidemment des énergies.

Quelles et combien d’énergies sont alors échangées, cela dépend de la motivation qui sous-tend cet acte. Lors d’un acte de pur amour,

 des informations précieuses sont échangées à partir du centre de vos cœurs sacrés.

 Des informations qui peuvent aider les deux personnes sur leur chemin de prise de conscience.

 Lors d’un acte qui ne vise qu’à satisfaire les bas instincts, des énergies basses sont échangées, ce qui a pour conséquence une

 pollution supplémentaire des champs énergétiques des personnes concernées.

 On échange pour ainsi dire des « thèmes de vie non clarifiés » et on traîne alors ces thèmes non clarifiés de l’autre personne dans

son propre champ énergétique. Vous avez tout de même déjà remarqué vous-mêmes que les personnes qui ont de nombreux partenaires

 différents sans être conscient de la pollution énergétique, semblent être, comme vous dites, « marquées par la débauche » ou «

usées ». Comme si elles étaient plus âgées qu’elles ne le sont en réalité et comme si elles avaient déjà subi beaucoup de choses, même

 si ce n’est pas du tout le cas. Cela arrive lorsque vous traînez trop d’énergies étrangères dans vos champs énergétiques.

 L’acte sexuel est un outil puissant lorsqu’il s’agit d’échanger des informations.

 Et, vu que la source de l’énergie sexuelle se trouve au-delà de la dualité, à savoir dans l’unité divine, elle ne fait pas de différence

 entre les qualités des énergies qui sont échangées.

Lorsque l’amour est présent, les informations/énergies sont échangées à partir du centre du cœur et cette énergie de cœur

 a une fréquence si élevée qu’elle annule toutes les autres énergies. Plus pur est l’amour, plus pur est l’échange sexuel. (notant que cette magie sexuelle a amener la pedophilie c’est dans ces loges que lon trouve ces experimentation perverses liée au satanisme qui vehiculent ce genre de concept de purification et delevation en fusionnant avec un enfant pure les ordures…..)

 

Shari : Cela veut dire qu’on devrait éviter d’avoir différents partenaires sexuels ?

 

Lenduce : Non, vous pouvez faire tout ce que vous voulez(doctrine sataniste de aleister crowley avec son livre de la Loi.Fais ce que tu veux est le commandement ultime de satan, c’est ce que les crowleyiens (adeptes de Aleister Crowley) appellent La « Loi du thelema Dieu vous a créé ainsi et il vous a donné le libre arbitre.quel dieu ? il est evident que ce ne peut etre que Satan

comme pour un très gros morceau, qui n’est rien moins que l’OTO, l’Ordo Templi orientis, un groupe satanique qui croit à la « magie sexuelle » de Crowley, et qui est aujourd’hui actif un peu partout dans le monde, y compris en France. Crowley était lui-même membre de l’OTO, arrivé là par cooptation au sein de la franc-maçonnerie. On rappelle que Crowley a été viré d’Italie avec son « abbaye de Théléma » parce qu’on l’accusait d’orgies sexuelles et de massacres d’enfants.

L’OTO fait officiellement partie de ces ordres templiers, émanations de la franc maçonnerie, la plupart du temps basés sur un mélange de mystique et de satanisme.

Selon Michaelson, l’OTO organise des orgies pédophiles et satanistes en Australie, et ses actes sont protégés par ses membres, qui sont parfois très bien placés dans les institutions nationales, et dans les médias semble-t-il. Au cours de ces rituels, des enfants sont massacrés et même mangés, affirme la psychologue. Qui a eu droit à des poursuites de la part de l’OTO, qui est reconnu comme un groupe religieux en Australie, et qui attaque pour avoir enfreint le « Racial and Religious Tolerance Act » [3].

Cela peut paraître étrange, mais par exemple la pratique cannibale est reconnue pour la famille royale anglaise jusqu’à la fin du XVIII e siècle. Mais, on nous dit que cela s’est arrêté bien sûr.

Silence-Seekers-small

 

 

 

 Car vous vous trouvez maintenant enfin dans la phase suivante de ce processus de transformation :

 l’union définitive de l’âme duelle intérieure (noces chymiques)et alchimique ou noces avec des entites chimeriques , on pourrait aussi dire :ces enties ne vous lacheront plus car vous serez liés a elle dans lastral et sur terre avec comme consequence la capacité dengendrer des enfants dans lastral des hybrides  il est evidnt que ce genre de fait vous sera reprocher le jour du grand jugement si Dieu a interdit la fornication sur terre ce nest pas pour lautoriser dans lastral bref le new age et ses pieges ……

« La résurrection de la puissance du serpent (de la kundalini). »tout un programme rjames

voila un temoignage dunion a la suite de ces processus dunion d’ame soeur et de flammes jumelles

Cela serait peu de chose comparer á ce que je ressens au fond de moi pour l’instant.

Que je savais tout cela? Non, cela serait vous mentir ! Mais pourtant oui, je SAVAIS tout cela INCONSCIEMMENT… Je « sais » car vivant, expérimentant cette initiation SOLITAIRE (Guidée pourtant) lors de chacune de mes méditations… Expériences que je ne comprenais pourtant pas ne sachant que cela était lié á l’alchimie d’Horus et encore moins á la Magie Sexuelle D’Isis.
Aujourd’hui grâce á ce texte, á cette lecture, un soulagement profond m’envahit (non je ne suis pas sujette aux divagations de mon mental !) ainsi qu’ une certitude sereine (ces initiations chez moi ont leur raison d’être)…

Je pense que cela ne vous étonnera pas si je vous dis que je médite dans la position d’écrite ci-dessus (car ILS m’ont appris et fait comprendre que c’était LA bonne position pour moi… j’en avais essayé d’autre avant sans succès car soit « douloureuses » soit avec moins de ressentis… et couché? lá alors, apparemment non plus sauf cas exceptionnel), qu’après 3 respirations (respiration sur laquelle je me concentre seulement au-début de la méditation après aucune idée du comment je respire) je sens les « serpents » montés… serpents qui le 11 aout me font d’ailleurs un « dégagement » : «  Au niveau de la gorge, c’était comme si une sorte de « serpent » nettoyait les bords de mon larynx. Il dévorait un tas de choses qui était « collé » aux parois pour y faire de la place… donner le champ libre. »

Ou bien que le 4 aout, j’ avais ressenti les « gouttes serpentines rouges » : «  Au début, après « connexion » avec mon âme donc j’ai senti comme une main se déposer sur mon front coté gauche. Mais surprise! Il y est aussi déposé un petit qqch d’oú des « gouttes » (précisémment 3 gouttes) s’écoulaient lentement sur mon visage. Cela pouvait aussi bien etre des larmes que du sang (ce sont les pensées qui m’ont traversé). Ce meme ressenti se fera sentir á la fin de la méditation comme pour cloturer ce qui se passa… »

Ce jour-lá ce n’est pas les gouttes en elle-même qui m’interpelèrent, ni ce gout si familier, « la sensation d’un goût très doux à l’arrière gorge » car ce ressenti je le connaissais mais le fait d’en avoir eu 3 et pas plus (?) Pourquoi 3? Quel message est-ce, outre le fait qu’il s’agit de gouttes provenant de la/NOTRE source ? Ce que je ne savais jusqu’á ce jour ! Même si après réflexion, je puis dire maintenant que oui, ces gouttes en effet sortaient de mon propre coronal comme une « source sortant du sol » et ne venaient pas de l’extérieur. bravo ma chere tu pensais que la relation etait pas reelle maintenant ils sont dans ton corps  tu vas faire quoi ? quand ta vie va progressivement se degrader depression ,ou suicide et damnation pensera tu que ton ame jumelle te voulait du bien ?

ne jouez pas avec çà vous le regretterez !!!!

faites tres attention car dans le livre du manuscrit sur la magie sexuelle d’horus sur les exercices il y a un avertissement aux lecteurs a prendre en compte.il y a marquer: ces exercices sont contre indiqués pour certaines personnes,car ils conduisent l énergie dans le cerveau et dans les centres supérieurs de la tete .si vous avez souffert d un traumatisme a la tete ou d un AVC, consultez un medecin avant de proceder.les personnes souffrant de convulsions,comme les épileptiques,devraient aussi demander l avis de leur medecin avant d entreprendre ses méditations.enfin ses exercices sont déconseillés aux maniaco dépréssifs,notamment pendant les phases maniaques. car ils tombent les premiers sous emprisent et finissent par un suicide …

les nombreux cas de combustion spontanée a mon sens sont liées a ce genre de pratique .

wake-up1

 

Le temple d’horus serait construit comme un micro-processeur

Pyramids_1_D6UCM1OWZZ_1600x1200Les  égyptologistes traditionnels  et penseurs comme Zahi Hawass maintiennent que les égyptiens  de l’antiquité ont construit tous les monuments comme  le sphinx et les pyramides et maintiennent immuablement que n’importe quelle autre théorie est ridicule.
  
Les chercheurs alternatifs comme Hoagland ont proposé que les monuments de l’Egypte aient été construits par une civilisation de pointe antécédente. Une seule pièce de l’évidence a mis en avant sur le spécial de FOX a montré le hieroglyphe d’un temple à Abydos, Egypte. Le glyphe contenait plusieurs  objets bizarres, objets concernant la haute technologie:
  

   cpu2

    En regardant cette image et basant ses observations sur sa conaissance  de l’électronique, Perez remarqua que l’extrémité orientale du temple (haut de l’image) ressemblait étrangement  à la structure d’un micro-processeur. Ce qui retint l’attention  de Perez était les lignes étroitement espacées     du côté droit (côté du nord) du temple
  
  
  

Alors regardant l’image entière, il est devenu clairement évident que le temple entier d’Horus correspondait aux composantes d’une unité centrale     de traitement ou micro-processeur et les pièces que l’on retrouvent dans les ordinateurs des temps modernes.
  
                              
      
          
  

Chaque section du temple d’Horus correspondait avec un segment d’un  micro-processeur et des pièces requises pour qu’une unité centrale de traitement fonctionne.
  

 
  

LE MICRO-PROCESSEUR / SANCTURAIRE INTÉRIEUR
  

La pièce la plus importante     du temple d’Horus, l’extrémité orientale, possède  une structure semblable à l’intérieur d’un micro-processeur.     Les sections plus petites se composent des chambres entourant un Hall d’offre, un vestibule et un secteur appelé le Naos, qui dans la tradition égyptienne antique contient la pièce la plus importante de ce temple particulier,  une statue du dieu Horus.
  

Les chambres envirronante l’extrémité     orientale du temple seraient
    logiquement des endroits pour stocker des objets ou l’information, peut-être pour l’usage postérieur dans un rituel. À l’intérieur d’un micro-processeur, les segments connus sous le nom de registres  accomplissent la tâche de stocker l’information à traiter pour plus tard.
  

La chambre intérieure suivante  est un vestibule, qui est défini dans le dictionnaire de Webster comme « cours qui offre l’accès (vers quelque
    chose de nouveau). » D’une façon semblable, la section d’arithmétique et de logique d’une unité centrale de traitement offre  les sections externes
    d’un accès de microprocesseur au centre principal appelé  l’unité de commande.
  
  

Le NAOS, est évidemment le centre du temple et symboliquement contrôle et travaille en tandem avec tous les rituels et traditions qui l’entourent.     D’une manière semblable, l’unité de commande d’un micro-processeur travaille en tandem avec toutes les autres sections     .
  

La droite inférieure du secteur intérieur du sancturary (CPU du temple) sont deux petites sections qui ressemblent aux morceaux de circuit intégré  de minature qui sont employés dans des ordinateurs comme horloges de système pour une unité centrale de traitement.
  

À l’entrée à  cette section intérieure du temple de Horus est un secteur  appelé « le hall des offrandes » qui contient  des articles à apporter en second lieu du hall de l’Hypostyle.  La cache d’un micro-processeur contient les données qui  doivent être apportées de l’extérieur, particulièrement     de la prochaine composante d’un ordinateur, la pièce qu’on  appelle le BIOS.
  

    LA PIÈCE BIOS / DEUXIÈME HYPOSTLE HALL
  

Le mot « Hypostyle » dans  le dictionnaire de Webster est défini comme « toit  se reposant sur des rangées des colonnes » si vous  avez noté, n’importe laquelle pièce de circuit intégré, y compris un pièce de BIOS possède un toit reposant sur des rangées des colonnes. Le « toit » serait le corps du morceau et les colonnes seraient les goupilles  en métal dépassant du morceau.
  
Le morceau de BIOS exécute  la fonction du « démarre vers le haut » de l’unité centrale de traitement en veillant à ce que tous les attachements  sont en place,  transfert les commandes au BIOS et charge le  programme à être employé dans l’accès sélectif de la mémoire (RAM).
 
D’une manière semblable, « le second hall de l’Hypostyle » est un lieu de rassemblement pour préparer le temple aux rituels du culte à  dieu à être célébré, transfère temporairement la commande du temple à ce hall
    quand le rituel du culte à dieu est sur le point de commencer et est employé pour apporter la tradition du programme  rituel de célébration à ceux qui sont dans  le prochain hall externe de l’hypostyle qui ne sont pas assez  habiles pour être dans le sanctuaire intérieur.
  

dendera11 
  

RAM / LE HALL DE L’HYPOSTILE
  

La mémoire à accès     sélective est une mémoire à court terme     employée pour retenir temporairement les programmes à  employer par un ordinateur. Dans le cas du temple, « l’ordinateur »  est la civilisation égyptienne et le programme  est une célébration tenue dans le hall externe de l’hypostyle  pour ceux qui sont non qualifiés ou non exigés pour être dans le sancturaire intérieur ou sont des membres temporaires.
  

La COUR / Prise de contact du co-processeur
  

La cour ouverte de ce temple a plusieurs piliers l’entourant à l’intérieur de d’un mur à  trois côtés. Une prise qui est utilisée pour tenir une puce électronique (ou de co-processeur) sur  une carte mère d’ordinateur serait une comparaison logique  à ce secteur si les « piliers » sont interprétés     comme des trous et que le terrain extérieur est la partie creusée hors du secteur de la prise.
  

    CONCLUSION
  

La disposition du temple d’Horus ressemble à une collection d’unité centrale de traitement, d’une pièce de BIOS, d’un disque à mémoire vive et d’une prise de co-processeur trouvés dans les ordinateurs modernes d’aujourd’hui. Les ordinateurs évidemment n’ont pas existé en Égypte antique parce qu’ils  leur manquait la technologie et la connaissance.
  

Par conséquent, ceci nous indique  que la conception du temple d’Horus, aussi bien que le glyph d’hélicoptère d’Abydos sont les mémoires résiduelles d’une civilisation de pointe antérieure  qui disparut de la face de la terre des milliers d’années  avant que l’histoire moderne ait pu enregistrer ces événements.

Magie et Symboles et l’histoire secrete du monde

 

2329006927

 

Magie et Symboles : le pentagramme

Le pentagramme droit est le symbole le plus communément reconnu et aimé du paganisme d’aujourd’hui . Il est un ancien symbole dont est signification remonte à très loin que l’on retrouve dans beaucoup d’autres traditions , y compris les gnostiques , les druides , les anciens Egyptiens , les anciens Israélites . Le pentagramme est une simple étoile à cinq branches . À son coeur est un pentagone . Lorsque l’ étoile à cinq branches est entouré d’un cercle , il devient le pentacle .

Les cinq points représentent les éléments de la Terre , de l’ Air ,de Feu,de l’ Eau avec l’Esprit au sommet, et donc aussi les directions de l’Est , Sud, Ouest , Nord et à l’intérieur . Un cercle autour du pentagramme représente le cercle / cycle éternel de vie et de la nature, et la complétude . Dans le rituel et la cérémonie, le pentacle correspond à l’élément de la Terre. On a longtemps cru que le pentacle est une protection contre le mal à la fois pour la personne et pour la maison, porté comme une amulette ou utilisé pour garder les entrées à la maison sur les fenêtres et les portes . Ainsi, il a de nos jours une triple fonction : Il est le symbole du païen , l’ élément de la terre dans le rituel , et comme un protecteur puissant .

   

   
   

Qu’est-ce qu’un symbole ?
Le symbole est une image, une représentation, un humain, un animal, un geste, un objet…dans lesquels on fixe une émotion, une croyance, une valeur ou un pouvoir. Par exemple, le symbole du cœur est depuis fort longtemps relié à l’amour. On l’utilise pour exprimer notre amour envers un autre (émotion) ou pour désigner la valeur et la force de l’amour. On peut dire que ce symbole est assez universel. De plus, on le représente souvent sous la couleur rouge ou rose ce qui fait que ces deux couleurs sont aussi devenues des symboles d’amour. Peut importe le symbole qui se présente à nous, la perception que nous en aurons, sera affecté pas nos valeurs, notre culture, nos idéaux…


La Sorcellerie utilise les symboles comme support du pouvoir magique par la puissance des ondes de forme qu’ils dégagent ainsi que par « l’égrégore » ou inconscient collectif auquel un symbolisme occulte est traditionnellement lié. Les arcanes du Tarot correspondant au résultat magique que vous souhaitez atteindre peuvent être visualisés pour activer une contrepartie astrale qui déclenchera un résultat dans le monde physique.

 

Alphabet cryptographique alchimique:

C’est essentiellement un alphabet à but cryptographique. Voici les correspondances alphanumériques de cet alphabet :

Amulette: Il peut s’agir de n’importe quel objet que l’on porte sur soi ou que l’on fait porter à une autre. Pour qu’elle soit efficace, il faut que celui qui en bénéficie, possède la conviction inébranlable que ledit objet le préservera des dangers, des maladies, des accidents, des évènements fâcheux, des influences malfaisantes et autres sortilèges. L’amulette est différente du talisman.




Arbre de vie :Appellé aussi  » l’Arbre des Sephiroth » par la Kabbale, l’Arbre de vie est un symbole présent dans presque toutes les cultures anciennes.

Avec ses branches tendues vers le ciel et ses racines s’enfonçant dans la terre, il touche à trois mondes : les cieux, la terre et les enfers, qu’il relie.

L’origine de l’Arbre est méconnue. Ses premières illustrations datent seulement du XIIème siècle. 


Animaux:

 règle générale quand l’on trouve représentés deux animaux de même espèce et de sexe différent comme lion et lionne, chien et chienne, cela signifie Soufre et Mercure préparés pour l’œuvre, ou encore fixe et volatil. Le mâle représente le fixe, le Soufre ; la femelle représente le volatil, le Mercure. Ces animaux sont unis : conjonction — figures de Lambsprinck —ils se combattent : fixation du volatil, ou volatilisation du fixe — figures de B. Valentin.
Un animal terrestre en regard d’un animal aérien dans une même figure : fixe et volatil.
Les animaux peuvent enfin symboliser les quatre éléments : Terre — lion, taureau / Air — aigle / Eau — baleine, poissons / Feu — salamandre, dragon.

Athamé: Couteau de rituel wicca représentant une grande dague au manche généralement noir et une lame bien affûtée, l’athamé représente l’air. Il sert à tracer des cercles magiques, à diriger sa volonté vers un point précis ou encore à trancher les ingrédients nécessaires à vos potions.  

Carré :symbole des quatre éléments. 

 cercle
  : symbole de l’Eau mais aussi parfois du Ciel et du temps. Le Cercle est le point étendu, il participe de sa perfection. Les cercles concentriques représentent des degrés d’être, les hiérarchies créées. Le mouvement circulaire est parfait, immuable, sans variation, ni commencement, ni fin. Figure de protection, le cercle est la ceinture de défense qui entoure les villes. Dans les icônes chrétiennes, le cercle représente l’éternité. Le cercle représente l’univers, le cosmos. La danse des derviches tourneurs est inspirée du mouvement cosmique.
Le cercle symbolise le ciel, au mouvement circulaire et inaltérable. Symbole du monde spirituel, invisible et transcendant.

 Le Cercle dans le Carré
Le cercle, combiné au carré, évoque le mouvement, le changement. Le cercle dans le Carré est l’image dynamique d’une dialectique entre le céleste transcendant auquel l’homme aspire naturellement, et le terrestre où il se situe actuellement. Il s’appréhende comme sujet d’un passage à réaliser grâce au concours des signes. Il représente l’étincelle du feu caché dans la matière, et animant celle-ci du feu de la vie.


chiffres talismanique d’Aggripa:
Ces symboles servent surtout pour la conception et la compréhension des talismans, sceaux et autres signatures d’entités. Voici les correspondances :

chouette: le symbole de la sagesse dans le monde antique, elle est liée à la déesse grecque Athéna. Déesse des arts et de la sagesse, de la guerre défensive, de l’activité intelligente, elle prête son symbole ailé à la ville d’Athènes, qui frappe monnaie à l’effigie de l’animal qui se retrouve actuellement sur la pièce grecque de un euro. Dans de nombreuses institutions (écoles, universités), la chouette fait partie des armes héraldiques.

Dans le monde romain, les termes striga (sorcière) et strix (chouette/stryge) sont utilisés en parallèle. On accuse les oiseaux nocturnes de boire le sang des enfants pendant la nuit (d’où le mythe des stryges). Les Romains empruntent aux Grecs leur vision des chouettes. Ils y voient aussi un symbole de mort, car elles volent de nuit et nichent en des lieux difficiles d’accès. Voir une chouette de jour devient alors un mauvais présage.

Au Moyen Âge, elle est associée à la rouerie et à la tromperie : elle profite de la nuit pour chasser, moment où ses proies sont souvent « aveugles » tandis qu’elle voit clair. On la cloue donc devant sa porte pour conjurer le mauvais sort.
Dans l’armée française, elle est le symbole de la Brigade de Renseignement.

Pour les Roumains, le cri de la chouette annonce le décès proche de quelqu’un vivant dans le voisinage. Cette croyance se retrouve dans certaines régions françaises mais ici associée au décès d’un être proche au niveau familial.
Son caractère nocturne lui vaut aussi une connotation démoniaque : elle se retrouve être l’animal de compagnie des sorcières.


Son caractère nocturne lui vaut aussi une connotation démoniaque : elle se retrouve être l’animal de compagnie des sorcières.

Sa capacité à voler en silence, sa couleur blanche et son cri strident, expliquent le nom de la chouette effraie (dite aussi Dame Blanche), et sa présence dans de nombreuses histoires de fantômes.

Au Japon, les chouettes sont des symboles positifs ou négatifs en fonction de leur espèce. Les chouettes effraies sont démoniaques alors que les chouettes hulottes sont des messagères des dieux.

DEMANDEZ LUI DE VOUS AIDER À :
– Être plus ouvert dans vos relations.
– Utiliser vos dons pour aider les autres.

ACCÉDEZ À SON POUVOIR EN :
– Restant dehors à écouter les bruits de la nuit.
– Vous servant de votre sagesse et intuition pour résoudre les problèmes.

EN TANT QUE GUÉRISSEUR :
– Guérit l’indigestion.
– Améliore la vision nocturne.

EN TANT QUE GARDIEN OU PROTECTEUR :
– Protège grâce à une ouïe fine.
– Garde à l’aube et au crépuscule.

nocturne.

EN TANT QUE GARDIEN OU PROTECTEUR :
– Protège grâce à une ouïe fine.
– Garde à l’aube et au crépuscule.


Corbeau : symbole de la couleur noire et de la putréfaction.

Dagyde: Effigie, figurine ou poupée, généralement en cire, de moins de 15 cm de haut afin d’être facilement tenue dans la main, servant à pratiquer un envoûtement. Elles étaient déjà utilisées par les Égyptiens, il y a 5.000 ans. Les Dagydes sont un des outils sorciers servent aussi bien à envoûter, qu’à guérir ou protéger. Tout d’abord, il faut bien garder en tête que la Dagyde est un support, rien de plus. Ce sont les éléments corporels que l’on met dedans, et la charge « imprimée » par l’opérateur qui font le travail voulu

 

Épée : symbole du feu.

Etoile:
(étoile avec un certain nombre de branches pas forcement cinq)
Elle est source de lumière, et elle a toujours guidé l’homme.
L’ étoile polaire qui indique le Nord donne ainsi l’axe de la galaxie, autour duquel tourne le firmament. C’est par rapport à elle que se définissent la position des étoiles, celle des navigateurs etc.
Les symboles anciens et religieux
– L’Etoile de David ou le Sceau de Salomon
C’ est une étoile à six branches, symbole d’équilibre, elle représente le mariage entre le fini et l’infini, celui entre le monde visible et le monde invisible. Sa première apparition date du VII e siècle avant l’ère chrétienne, elle fait partie de l’histoire juive.

Pour les Pharisiens et les docteurs de la Torah, l’étoile à six branches symbolisait les six jours de la semaine, le septième jour, celui du repos divin (le shabbat), était symbolisé par le centre de l’étoile. C’est en quelque sorte une représentation de la plénitude du chiffre sept, chiffre sacré. Aujourd’hui, cela pourrait aussi bien représenter l’antagonisme entre l’eau et le feu que celui entre le Haut et le Bas, etc. Ce signe est à juste titre le « bouclier » de chaque roi juif, voire de tout Juif, aussi longtemps qu’il reconnaît faire partie de cette nation et accepte de recevoir en lui, son âme, la Torah.

Si l’on regarde de plus près ce symbole, on peut y vois un triangle pointé vers le haut et un autre vers le bas. Est il également un symbole d’union de l’homme et la femme ?


Le demi cercle:Le Demi-Cercle :C’est le symbole de l’air

le pentacle : 

Un pentagramme entouré d’un cercle symbolise est un pentacle un environnement spirituel passif en relation avec les pratiques secrètes et traditionnelles de sorcellerie.

Mais s’il est inversé, la bêtise populaire à voulu en faire un signe négatif qui représente les forces du mal. Alors qu’a la base, inverser un pentagramme veut juste signifier que le pratiquant utilise son énergie affective plutôt qu’appeler une énergie divine.

Le pentacle est souvent utilisé sur un talisman, un autel ou en support de charme. Certains avancent l’idée qu’a lui seul, le pentacle peut servir de protection grâce au pouvoir du pentagramme. Le pentacle symbolise une conscience préparée à la sorcellerie.

Sa représentation magique en principe imprimée sur du parchemin animal, ou gravé sur du métal (or, argent, cuivre, étain…). En général, ce sont des figures géométriques (triangles, carrés, étoiles à cinq ou six branches) sur lesquels on trace des lettres hébraïques ou des mots latins.
Les pentacles se confectionnent à des jours et heures différentes, suivant l’intention, et ils sont censés être en relation avec les réalités et forces occultes. Chaque pentacle est personnel à un individu. 

 

Le symbolisme du Pentagramme :

C’est le signe le plus puissant de tous !
Les cinq points du pentagramme représentent les quatre éléments plus l’esprit. Ils peuvent être représentés avec les couleurs suivantes: Air = Jaune, L’eau = Bleu, La Terre = Vert, Le Feu = Rouge, Esprit = Violette.

L’étoile à cinq branches est un symbole représentant l’homme ou l’esprit, pointe en haut, uni aux 4 éléments. Lorsqu’elle pointe vers le haut, l’étoile correspond au chakra de la gorge : la créativité de l’ordre de l’esprit qui ne peut s’exprimer qu’à travers un individu centré lorsque le Soi règne sur l’ego et rayonne par son intermédiaire. C’est ce genre de créativité qui donne le pouvoir créateur-origine, quel que soit le plan sur lequel elle se manifeste. Lorsqu’il est inversé, le pentagramme représente le Baphomet, l’idole à tête d’âne des templiers signe de la puissance créatrice virile ou le bouc du sabbat des sorcières. C’est aussi Cernunnos le Dieu à cornes des Celtes ou le cornu Amon Dieu des Dieux Egyptiens.
 
Contrairement à la croyance populaire, le pentagramme inversé ne représente pas le mal même si on l’a souvent associé au mythe négatif du Diable. Ce n’est pas le symbole qui fait le mal mais l’intention de celui qui l’utilise. Dans le cas du pentagramme inversé, les deux pointes en hauts représentent le principe de la dualité des polarités de l’esprit couronnant l’énergie physique, émotionnelle et mentale, figurée par les trois pointes de l’horizon et du bas. Lorsqu’elle est pointe en bas, l’étoile prend sa source dans le chakra sacré du sexe. Elle représente alors la créativité au niveau instinctif, biologique, matériel : la procréation, mais aussi la technicité ou l’habileté mentale et matérialiste, orientée vers une jouissance personnelle ou partagée. Certains voient dans ces deux positions une échelle de valeur morale, esprit dominant la matière ou matière dominant l’esprit, hors dans les deux positions, l’esprit n’est pas dominant ou dominé mais seulement uni aux autres expressions de l’énergie.
La différence réelle entre les deux positions du pentagramme réside plutôt dans les variantes du concept de l’esprit qui inspire les différents points de vues ésotériques. Dans les deux cas c’est un puissant symbole magique chargé d’histoire et de signification, agissant sur la matière autant que sur l’esprit comme une onde de forme énergétique. Il est dit que le pentagramme inversé est un signe magique « ouvert » et par la constitue un lieu de danger possible si le disciple ne fait pas régner l’ordre et l’équilibre dans sa propre existence. Pour écarter tout risque de chute dans la basse magie noire, seule l’utilisation du pentagramme droit vous sera révélée dans ce livre de sorcellerie et magie. L’étude de l’utilisation occulte de l’étoile inversée étant réservée aux seuls Sorcières, Sorciers, Wiccans et Shamans très expérimentés ayant traversé avec succès les épreuves de l’initiation magique.

 
Neptune : symbolise l’eau.

Serpent : en général même signification que le dragon. Trois serpents, les trois principes. Les deux serpents du caducée signifient le Soufre et le Mercure. Serpent ailé, principe volatil ; sans ailes, principe fixe. Serpent crucifié, fixation du volatil.


Squelette : putréfaction, couleur noire.

Le triangle: Symbole du feu il est associé au chiffre 3, symbole de divinité et donc un symbole de puissance.

Le triangle est le principe du masculin et du féminin qui s’unissent pour donner naissance un troisième principe, (comme le père et la mère donnent naissance à un enfant) c’est une notion d’union et d’harmonie.

Le masculin : Représenté par un triangle pointé vers le haut

Le féminin : Représenté par un triangle pointé vers le bas

Le triangle est parfait s’il est équilatéral, car il représente l’équilibre entre l’intellect, le cœur et la volonté. Le triangle peut aussi représenter les trois attributs de la Divinité: Puissance, Amour et Sagesse, ou pour prendre un parallèle divin chrétien, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, ou encore chez l’homme, toujours dans la conception chrétienne, le corps, l’âme et l’esprit. Chez les hébreux, le triangle est symbole de perfection.

Triple lune:La triple lune appelé aussi le triple croissant.

En fait on parle de triple lune mais originellement il y a 4. Les dessins représentaient : le premier croissant, la pleine lune, le dernier croissant et… la lune noire.

Seulement la lune noire, sa propriété principale dans le ciel… c’est de pas se voir. Elle représentait bien sûr la mort (avant la renaissance) cette phase de la vie où on tombe dans l’inconnu donc … dans le noire ! La lune disparaît, comme la vie qui s’éteint, puis ressurgit bientôt doucement, symbole du renouveau, le début d’un nouveau cycle.

Triple cercle :Ces 3 cercles sont encore une trinité ésotérique: La terre, l’air et le feu.

triskell : Du grec « triskelês » qui signifie « à trois jambes », ce motif décoratif a été très utilisé par les anciens Celtes.

Dans la mythologie celtique, il représente les 3 dieux principaux : Lug, le dieu primordial, le Dagda et Ogme.

Il évoque aussi le caractère trinitaire de la déesse unique ou la roue solaire (attribut du Dagda).

Il ne faut pas lui attribuer aujourd’hui une signification mystérieuse qu’il n’a jamais eu. Comme la roue, le triskell peut évoquer le soleil ou le mouvement perpétuel. Très répandu aujourd’hui dans les pays celtiques, ce motif décoratif sert en quelque sorte de label de « celtitude ».

Symboliquement, il est sensé représenter les quatre éléments : l’air, le feu et l’eau – la terre étant le noeud central des branches.
il peut aussi représenter la continuité du temps qui passe: passé-présent-avenir; ou encore les trois âges de la vie (jeunesse, âge mûr, vieillesse).

Associé et assimilé à la culture bretonne par bon nombre de gens, le triskell n’en est pas pour autant un symbole d’exclusivité.


La Triquetra

Se dit : tri-KET-ra, en Latin cela signifie « les trois coins ».

Symbole du pouvoir des 3 dans Chramed, le Triquetra est un Symbole de Protection. Pour l’interprétation moderne : le Nœud de Trinité, « Nœud de l’amour » ou encore « Nœud Celte » il comporte différents symbolismes, pourtant tous ralliés au chiffre 3. .

Chez les adeptes de la sorcellerie, la Triquetra symbolise la vie, la mort et la renaissance. Mais aussi les 3 forces de la natures : l’eau, le feu, l’air. Le cercle interne représente quand à lui, la féminité et a fertilité, le Triquetra est un symbole féminin de protection contre le mal . Il représente l’évolution d’un cycle de vie au travers par les trois aspects de la déesse wiccane : La Triple Déesse (la jeune fille, la mère et la vieille femme).

Ce symbole était déjà celui des adeptes Celtes, il représentait pour eux, la triple divinité. Par la suite, les chrétiens l’utilisèrent pour représenter la divinité de Dieu le père, Jésus et le Saint Esprit. Le triquetra est considéré comme les symboles de l’esprit, du corps et de l’âme, comme il peut aussi représentait trois personnes (comme dans Charmed) ou objets. Ces trois choses sont symbolisées par une branche, le centre indique leur union et si un cercle qui entoure le nœud de la trinité cela renforce leur union.

A noter également que ce symbole porte des noms différents dès lors qu’il est entouré d’un cercle ou non. Dès lors, on le nomme « triquetra » lorsqu’il est entouré du cercle et « triqueta » lorsqu’il est représenté sans cercle.

http://legrimoire.sitego.fr/mythes-et-symboles.html