Rapport de recherche de l’US Navy documenté : Les nombreux risques pour la santé des radiofréquences en 197

5g-route-camion-voiture-0d0ab1-0@1x

Rapport de recherche du NMRI

Ce qui suit est un rapport de recherche officiel publié par le Naval Medical Research Institute (NMRI) le 20 avril 1972, qui documente clairement les «risques pour la santé» et les «lésions dues aux rayonnements électromagnétiques» causés par les «rayonnements aux micro-ondes et aux radiofréquences».

Maintenant, le peuple américain saura pourquoi le déploiement national de la 5G est aussi dangereux qu’illégal. Le gouvernement n’a pas le droit de nuire ou de tuer, de blesser ou d’endommager, de rendre malade ou d’affliger, de paralyser ou de neutraliser les citoyens.

La conduite gouvernementale qui produit ces conséquences extrêmes pour la population viole profondément la confiance du public entre les gouvernés et le gouvernement. En outre, de tels méfaits et inconduite rompent irrévocablement le contrat social entre We the People et le gouvernement fédéral américain. L’alliance sacrée entre les citoyens américains et leur gouvernement a été essentiellement déchirée.

On ne peut qu’imaginer que les 2000 références de recherche scientifique et plus qui ont été utilisées pour former la base de ce rapport en 1972 sont passées à 20000 voire 200000 en 2019, 47 ans plus tard.

C’est peut-être pour cela que le complexe gouvernement-entreprise a imposé le déploiement de la 5G dans le pays sans aucune des recherches requises; ils possèdent déjà des preuves irréfutables et assez accablantes.

Sachez que SOTN n’était pas content lorsque nous avons lu ce rapport; car cela confirme nos pires soupçons sur le DÉPLOIEMENT MILITAIRE en cours de la 5G. Comme suit:

Screenshot - 2020-08-31T145404

Screenshot - 2020-09-03T130624

CHAPITRE 1
Phénomènes biologiques signalés («effets») et certaines manifestations cliniques attribuées à la saturation des micro-ondes et des radiofréquences (voir note)
A. Chauffage des organes * (Applications: diatomie, électrochirurgie, électrocoagulation, électrodessication, électrotomie)
1. Corps entier (défaut de régulation de la température), hyperpyrexie
2. Peau
3. Os et moelle osseuse
4. (a) Lentille de l’œil (lésions cataractes – en raison de la nature avasculaire du cristallin qui empêche une dissipation thermique adéquate)
   (b) Dommages cornéens également possibles à des fréquences extrêmement élevées.
5. Appareil génital (dégénérescence tubulaire des testicules)
6. Cerveau
7. Sinus
8. Plantes métalliques (brûlures près des broches de la hanche, erc.)
Les effets sont généralement réversibles sauf pour 4a.
B. Modifications de la fonction physiologique
1. Contraction musculaire striée
2. Modification du diamètre des vaisseaux sanguins (augmentation de l’élasticité vasculaire), dilatation
3. Modifications des processus oxydatifs dans les tissus et les organes
4. Élargissement du foie
5. Sensibilité modifiée aux stimuli médicamenteux
6. Diminution de la spermatogenèse (diminution de la fertilité, jusqu’à la stérilité)
7. Ratio de masculinité des naissances modifié (plus de filles!)
8. Activité menstruelle modifiée
9. Développement fœtal modifié
10. Diminution de la lactation chez les mères allaitantes
1l. Réduction de la diurèse (excrétion Ua +, via le débit urinaire)
12. Fonction rénale altérée (diminution de la filtration des tubules)
13. Changements dans les réflexes conditionnés
14. Diminution de la résistance électrique de la peau
15. Changements dans la structure des récepteurs cutanés du lien (a) digestif et (b) transport du sang
16. Débit sanguin modifié
17. Altérations des biocourants (EEG?) Du cortex cérébral (chez les animaux)
18. Changements dans le taux d’élimination des ions marqués du tissu
19. Modifications structurelles réversibles du cortex cérébral et du diiencéphale
20. Modifications électrocardiographiques (ECG)
21. Modifications de la sensibilité à la lumière, au son et aux stimuli olfactifs
22. Modifications fonctionnelles (a) et pathologiques (b) des yeux: (a) diminution de la taille de la tache aveugle, altération de la reconnaissance des couleurs, modifications de la pression intraoculaire, larmoiement, tremblement des paupières, (b) opacité et coagulation du cristallin, altération respiration tissulaire et processus de réduction-oxydation modifiés
23. Nécrose myocardique
24. Hémorragie des poumons, du foie, de l’intestin et du cerveau à des niveaux de rayonnement mortels
25. Dégénérescence généralisée de tous les tissus corporels à des niveaux de rayonnement mortels
26. Perte de parties anatomiques
27. Décès
28. Déshydratation
29. Changement du taux de calcification de certains tissus
C.Effets sur le système nerveux central
1. Maux de tête
2. Inomnie
3. Agitation (éveillée et pendant le sommeil)
4. Modifications électroencéphalographiques (EEG)
5. Troubles des nerfs crâniens
6. Lésions du tractus pyramidal
7. Troubles réflexes conditionnés
8. Action vagomimétique du cœur; Action Sympaticomimétique
9. Crises, convulsions
D.Effets sur le système nerveux autonome
1. Troubles neuro-végétatifs (p. Ex., Altération du rythme cardiaque)
2. Fatigue
3. Altérations structurelles des synapses du nerf vague
4. Stimulation du système nerveux parasympathique (bradycardie) et inhibition du système nerveux sympathique
E. Effets sur le système nerveux périphérique
Effets sur les nerfs locomoteurs
F. Troubles psychologiques (« études du comportement humain ») – les soi-disant « réponses psychophysiologiques (et psychosomatiques) »
1. Neurasthénie – («mauvaise» sensation générale)
2. Dépression
3. Impuissance
4. Anxiété
5. Manque de concentration
6. Hypocondrie
7. Étourdissements
8. Hallucinations
9. Somnolence
10. Insomnie
11. Irritabilité accrue
12. Diminution de l’appétit
13. Perte de mémoire
14. Sensations du cuir chevelu
15. Fatigabilité accrue
16. Douleur thoracique
17. Tremblement des mains
G. Changements de comportement (études anales)
Comportements réflexifs, opérants, d’évitement et de discrimination
Troubles sanguins
(V = in vivo)
(v = in vitro)
Changements dans:
1. Sang et moelle osseuse
2. Fonctions phagocytaires (polymorphes) et bactéricides de?
3. Taux d’hémolyse (augmentation), (durée de vie raccourcie des cellules)
4. Taux de sédimentation (augmentation), (en raison de changements dans les niveaux de? Ou la quantité de fibrinogène (?))
5. Nombre de lythrocytes (diminué), également nombre de lymphe? tester?
6. Concentration de glycémie (augmentation)
7. Teneur en histamine sanguine
8. Cholestérol et lipides
9. Globuline gamma (également alpha et bêta) et concentration totale en protéines
10. Nombre d’éosinophiles
11. Rapport albumine / globuline (diminution)
12. Hémopoïèse (taux de formation des globules sanguins)
13. Leucopénie (augmentation du nombre de globules blancs) et leucocytose
14. Réticulocytose
Troubles vasculaires
1. Thrombose
2. Hypertension
J. Enzyme et autres changements biochimiques
Changements d’activité de:
1. Cholinestérase (V, v)
2. Phosphatase (v)
3. Transaminase (v)
4. Amylase (v)
5. Carboxydismutase
6. Dénaturation des protéines
7. Inactivation des toxines, des champignons et des virus (à des doses de rayonnement élevées), effet bactériostatique
8. Cultures de tissus tuées
9. Modification du taux de division cellulaire
10. Augmentation de la concentration d’ARN dans les lymphocytes et diminution de la concentration dans le cerveau, le foie et la rate
11. Modifications des excrétions d’acide pyruvique, d’acide lactique et de créatinine
12. Changement de la concentration de glycogène dans le foie (hlyperglycémie)
13. Modification de la concentration de 17-Ketosterolds dans l’urine
K. Troubles métaboliques
1. Glycosurie (sucre dans l’urine; lié à la glycémie?)
2. Augmentation du phénol urinaire (dérivés? DOPA?)
3. Modification de la vitesse des processus enzymatiques métaboliques
4. Métabolisme des glucides modifié
L. Troubles gastro-intestinaux
1. Anorexie (perte d’appétit)
2. Douleur épigastrique
3. Constipation
4. Sécrétion altérée des «jus digestifs» de l’estomac
M. Changements de la glande endocrine
1. Fonction hypophysaire modifiée
2. Hyperthyroïdie
3. Élargissement de la thyroïde
4. Augmentation de l’absorption d’iode radioactif par la glande thyroïde
5. Activité modifiée du cortex surrénalien
6. Diminution des corticostéroïdes dans le sang
7. Diminution de l’activité glucocorticoïdale
8. Hypogonadisme (généralement diminution de la production de testostérone)
N. Changements histologiques
1. Modifications de l’épithélium tubulaire des testicules
2. Changements bruts
O. Changements génétiques et chromoscrtaliques
1. Aberrations chromosomiques (par exemple, raccourcissement linéaire, pseudochiasme, structures diploïdes, division amitotique, pontage, chromosomes « collants », irrégularités de l’enveloppe chromosomique)
2. Mutations
3. Mongolisme
4. Altérations somatiques (modifications de la cellule n’impliquant ni noyau ni chromosomes, transformation cellulaire)
5. Maladies néoplasiques (p. Ex. Tumeurs)
P. Effet de la chaîne de perles (orientation intracellulaire des particules subcellulaires et orientation des particules cellulaires et autres (non biologiques))
Aussi, orientation des animaux, des oiseaux et des poissons dans les champs électromagnétiques
Q. Effets divers
1. Étincelles entre les obturations dentaires
2. Goût métallique particulier dans la bouche
3. Modifications de l’activité optique des solutions colloïdales
4. Traitement de la syphilis, de la poliomyélite et des maladies de la peau
5. Perte de cheveux
6. Fragilité des cheveux
7. Sensations de vibrations bourdonnantes, de pulsations et de chatouillements autour de la tête et des oreilles
8. Transpiration abondante, salivation et protrusion de Tonpue
9. Modifications du fonctionnement des stimulateurs cardiaques implantés
10. Modifications des rythmes circadiens
* Il est également signalé que de faibles niveaux d’irradiation produisent un effet de refroidissement – «hypercompensation».
Remarque: ces effets sont répertoriés sans commentaire ni approbation car la littérature regorge de rapports contradictoires. Dans certains cas, la base pour signaler un «effet» était une observation unique ou non statistique qui pouvait avoir été tirée d’une expérience mal conçue (et mal exécutée).
http://www.stetzerizer-us.com/research/1972%20Naval-Medical-Research-Institute-Outline.pdf

un procès pour arrêter la 5G déposé aux Pays-Bas

Seeking-Justice-Around-the-Globe-Lawsuit-to-Stop-5G-Filed-in-the-Netherlands-FI-03-11-20 (1)

Le groupe néerlandais Stop 5G, Stop5G Pays – Bas , a déposé une  injonction  contre l’État néerlandais le 25 février 2020, invoquant une procédure d’urgence pour arrêter le déploiement de la 5G.

Ce procès rejoint un nombre croissant de litiges contre les gouvernements du monde entier, y compris le procès pour la défense de la santé des  enfants aux États-Unis , afin de protéger la santé de leurs citoyens, de la faune et de leur habitat naturel contre les dommages éprouvés des rayonnements de la technologie sans fil, et maintenant, 5G .

Depuis de nombreuses années, de grands groupes de citoyens du monde entier, y compris aux Pays-Bas, s’efforcent de sensibiliser davantage aux effets nocifs des champs électromagnétiques et des rayonnements et demandent constamment à leurs gouvernements de protéger la santé de leurs citoyens. Aux Pays-Bas, comme dans d’autres parties du monde, leurs arguments restent sans réponse.

Martine Vriens, avocate des droits de l’homme et conseillère juridique de Stop5GPays-Bas, souligne que le déploiement de la 5G est une grave violation de nos droits humains fondamentaux . Elle dit:

«L’État a l’obligation d’assurer la santé de ses citoyens et il ne le fait pas avec le déploiement de la 5G. Il existe trop d’études montrant de graves dommages à la santé dus à l’exposition à ce rayonnement. Il est illégal pour le gouvernement d’exposer la population néerlandaise à un risque aussi élevé. »

Stop5GPays-Bas a exigé un moratoire sur le déploiement de la 5G. Avant de déposer le procès, ils ont envoyé une  lettre de convocation  au ministre des Affaires économiques, avec la demande d’arrêter la 5G. La réponse, ou son absence, était prévisible. «Parce que le ministère n’a pas répondu à notre demande, nous avons engagé la procédure sommaire», explique Martine Vriens. Stop5GNetherlands a engagé des  avocats hautement qualifiés en  matière de responsabilité  et d’  administration pour mener à bien ce processus. L’audience aura lieu le 21 avril 2020 à La Haye.

Chaque génération de sans fil au cours des quatre dernières décennies a accru l’exposition des radiations aux citoyens du monde entier.

Mais il n’y a jamais eu de changement aussi profond dans l’infrastructure sans fil qu’avec l’introduction de la 5G. La 5G est l’infrastructure de l’Internet des objets, de l’intelligence artificielle et des voitures sans conducteur. Il interconnectera sans fil des dizaines de milliards d’appareils supplémentaires, déploiera des millions d’antennes «à petites cellules» près de nos maisons et utilisera des dizaines de milliers de satellites pour rayonner le rayonnement micro-ondes Wi-Fi à tous les coins de la planète.

03-10-20-Dutch-5G-Lawsuit_Featured_Image

Stop5GNetherlands affirme que le gouvernement néerlandais se cache derrière les directives de «sécurité» de l’ICNIRP qui ne protègent pas les humains ou la faune contre les effets nocifs des technologies et des rayonnements basés sur les RF et les micro-ondes. Les directives de l’ICNIRP, tout comme les directives de la FCC américaine, ne protègent que contre les effets thermiques et ignorent les milliers d’études scientifiques évaluées par des pairs prouvant les méfaits des niveaux non thermiques de ce rayonnement. Ils ignorent également les effets bien établis de la pulsation et de la modulation des signauxpour transporter les données. Les directives sont obsolètes depuis des décennies. L’évidence humaine croissante de la maladie, qui est déjà à l’échelle épidémique, en est la preuve. Avec le déploiement de la 5G et l’augmentation de l’intensité du rayonnement, l’impact sur les personnes et l’environnement sera énorme.

L’ICNIRP se présente comme un organisme à but non lucratif indépendant, qui offre des conseils scientifiques et suppose d’établir une norme de rayonnement non ionisant «protecteur». En réalité, l’ICNIRP est un groupe de membres favorables à l’industrie des télécommunications, qui personnifie le renard qui regarde le poulailler. Sans surprise, l’ICNIRP a récemment adopté la position 5G qui n’a pas besoin d’être étudiée. Dans une décision judiciaire récente, une cour d’appel en Italie a confirmé que la tumeur cérébrale d’un neurinome acoustique d’un travailleur des télécommunications avait été causée par son téléphone portable . La Cour a également déclaré que les études menées par les scientifiques de l’ICNIRP étaient biaisées en raison des relations de l’ICNIRPS avec l’industrie des télécommunications.

Le gouvernement néerlandais, encouragé par les lobbyistes des télécommunications et l’ICNIRP, ne protège que des effets des niveaux thermiques de rayonnement, tels que les brûlures, les chocs et les coups de chaleur (effets de chauffage). Ils ne protègent pas l’homme et la faune contre une image beaucoup plus grande et plus pertinente des effets non thermiques tels que les dommages à l’ADN, le cancer, la perméation de la barrière hémato-encéphalique, les problèmes du système immunitaire, les maladies neurodégénératives et les effets neurologiques répandus tels que les troubles du sommeil, les problèmes cognitifs et de mémoire , maux de tête, palpitations cardiaques et autres effets cardiovasculaires et auditifs.

L’incapacité des gouvernements du monde entier à protéger leurs citoyens contre les effets néfastes de la technologie sans fil, leur dépendance à l’égard des directives promues par l’industrie des télécommunications, leur déni de la maladie croissante de cette technologie et le déploiement agressif de la 5G, sont la raison pour laquelle les militants de base, des scientifiques, des avocats et des médecins donnent de leur temps pour combattre la 5G dans le monde.

Stop5GNetherlands, suit les traces de groupes de citoyens aux États-Unis, au Danemark et en France, qui demandent aux tribunaux de tenir le gouvernement responsable de la santé de leurs citoyens.

Aux États-Unis, la défense de la santé des enfants de Robert F. Kennedy Jr.  a récemment poursuivi la Federal Communication Commission (FCC) pour avoir refusé de réviser les directives de 25 ans qui , tout comme les directives de l’ICNIRP, et malgré des preuves claires, scientifiques et humaine, nie les effets non thermiques sur la santé.

La défense de la santé des enfants de Robert F. Kennedy, Jr., a déposé une plainte contre le gouvernement américain pour ne pas avoir protégé ses citoyens étant donné le refus de la FCC de revoir ses directives de 25 ans. La pétition en révision du CHD  soutient que les actions de l’agence sont capricieuses, arbitraires, non fondées sur des preuves et un abus de pouvoir discrétionnaire. La pétition a été déposée le 2 février 2020 à la Cour d’appel des États-Unis pour le neuvième circuit.

Les groupes Stop 5G du monde entier communiquent, ils partagent la science, ils s’encouragent mutuellement, ils ne demandent aux tribunaux que l’équité et le droit pour leurs familles et leurs voisins d’être en sécurité chez eux, chez eux de travail et de culte, et dans les écoles que fréquentent leurs enfants.

Les paroles sages de l’ancien procureur général américain, Robert F. Kennedy, semblent particulièrement pertinentes:

«Chaque fois qu’un homme défend un idéal, ou agit pour améliorer le sort des autres, ou se bat contre l’injustice, il envoie une toute petite vague d’espoir, et se croisant d’un million de centres d’énergie différents et audacieux, ceux les ondulations créent un courant qui peut balayer les murs les plus puissants de l’oppression et de la résistance . »

SUSAN FOSTER & MARINE VRIENS

coronavirus :Comment couper le Wifi chez vous car elle affaiblit votre système immunitaire .

wifi-danger-millions-morts

Vous avez peut-être le Wifi chez vous, peut-être même savez-vous que cette technologie présente un danger potentiel pour votre santé. Mais pour l’instant, vous n’avez pas débranché ce service (bien pratique) faute de temps et parce que vous n’êtes pas convaincu. Voilà la raison pour laquelle j’aborde ce sujet cette semaine, car il y a urgence à vous débarrasser du Wifi et je ne suis pas sûr que vous l’ayez compris.
Savez-vous que l’Agence Européenne de l’Environnement, le Parlement Européen et de nombreux médecins dans le monde ont décrit le Wi-fi comme une technologie toxique ? – Savez-vous que, de son côté, le Conseil de l’Europe préconise l’abandon du Wi-fi dans les écoles et recommande depuis 2011 la baisse des seuils d’exposition des antennes-relais de téléphonie mobile ?

En effet, les ondes Wi-fi de l’ordinateur (mais également du portable, du sans-fil DECT et du Bluetooth) travaillent sur des bandes de fréquences totalement différentes des ondes radio et télévision hertziennes, car ce sont des micro-ondes pulsées sur des très basses fréquences.

Le Wi-fi émet sur une porteuse micro-onde de 2,45 Giga Hertz (exactement la fréquence d’agitation des molécules d’eau utilisée dans les fours micro-ondes dont il est issu) une grande densité de fréquences très basses, qui sont « pulsées par saccades », transmettent ainsi les informations textes, sons et images. Mais cette technologie est totalement incompatible avec la santé, même à 0,1 Volt/mètre. En bref, vous vivez ainsi dans une maison transformée en un grand four à micro-ondes !!!

En fait, c’est la nature du signal qui est toxique et non l’intensité du Wi-fi, qui même à très faible puissance, désorganise les processus physiologiques et détruit des structures biochimiques, entraînant la perte d’étanchéité de la barrière hémato-encéphalique, une baisse de production de la mélatonine et d’acétylcholine (maîtres du sommeil, de la mémoire, de la concentration…) et des dommages génétiques irréversibles.

Il a également été prouvé que l’effet biologique de ces émissions composites se traduit par une production de protéines de stress avec résonance sur les ondes Delta du cerveau. Plusieurs études en double aveugle ont décrit le syndrome l’électro-hypersensibilité (EHS) comme un trouble neurologique sans aucun lien avec le psychisme. Plusieurs études portent même sur les animaux (cigognes, bovins, grenouilles…) et la flore. Les symptômes communs sont l’insomnie, les maux de tête, la perte de concentration et de mémoire, les troubles cardiaques et de l’humeur.

L’EHS s’étant avéré occasionner un mal être physique sur une moyenne de 6% des individus, le Conseil de l’Europe, le Parlement Européen, l’OMS et plusieurs Etats aux U.S.A ont classé l’EHS comme un trouble physiologique et non psychologique.

L’OMS, en 2011, a même classé ces ondes en « cancérogène possible ». En outre, il existe aujourd’hui de nombreux travaux scientifiques qui démontrent que ce type d’onde peut occasionner le cancer du cerveau, de la thyroïde, de la glande parotide … etc. Depuis les années 60, les militaires appellent ces effets sanitaires le « syndrome des micro-ondes »

Fin 2009, en Italie, un jugement de Cour d’Appel a finalement établi officiellement un lien de causalité entre téléphone mobile et cancer, mais il va falloir, comme à l’époque du tabac et de l’amiante, effectuer des opérations de matraquage pour remettre en question cette technologie que l’on prétend jusqu’alors inoffensive…

N’est-il pas inquiétant de noter que l’amiante avait cessé d’être couverte par les assurances américaines dès 1919, et les ondes de la téléphonie mobile et du Wi-fi depuis le début des années 2000 ! Or, les informations réelles sont souvent étouffées par des versions officielles à base d’expertises truquées sous influence.

Cependant, on peut lire dans les polices courantes des compagnies d’assurance, que font partie des exclusions générales :

  • les dommages de l’amiante
  • les dommages du plomb
  • les dommages des ondes électromagnétiques
  • les dommages des OGM

Malgré cela personne ne se pose de questions ? aussi entend-on dire que si c’était si dangereux, ça se saurait, et qu’il n’est pas possible qu’une technologie autant utilisée puisse continuer d’exister en occasionnant tous ces dommages… C’est ignorer qu’en Angleterre, en Allemagne et en Autriche, le Wi-fi a été interdit dans les écoles et que le gouvernement allemand recommande depuis 2007 d’éviter le Wi-fi pour raisons sanitaires (mais en France on ne risque rien…).

Il se dit aussi que si le Wi-fi provoquait le cancer, il y aurait déjà des millions de cas vu qu’il a pénétré le monde entier depuis 2005. C’est ignorer que de très nombreux cas existent déjà, et qu’il faut quelquefois 20 ans entre le début d’une exposition et le développement d’un cancer…Et dans ce cas il est bien sûr facile de nier l’existence de la cause à effet.

Ainsi, en attendant la reconnaissance officielle de sa toxicité, nous vous recommandons de désactiver le Wi-fi (activé par défaut sur les Box internet) et d’utiliser un câble de connexion filaire. On comprend que dans un contexte de déni, vous ne serez pas encouragés à arrêter votre Wi-fi, si pratique et si moderne, surtout si vous ne « sentez rien » et avez l’impression de « revenir en arrière ». Mais souvenez-vous que c’est souvent après coup que la vérité éclate.

Nous vous encourageons à prendre cette responsabilité sans attendre, pour vous, vos proches et surtout vos enfants qui sont les plus sensibles. Notez que sur le plan technique, une connexion filaire est plus stable, plus rapide et aussi non accessible aux piratages et interférences avec le voisinage direct. Vous trouverez ici les conseils pour remplacer votre Wi-fi par une connexion filaire, y compris entre deux étages : http://www.robindestoits.org/_a227.html

Et maintenant, DESACTIVONS LE WI-FI :
(Merci aux visiteurs ayant contribué à enrichir cette rubrique)

Voici le cas général le plus simple (voir les « autres cas » plus bas) pour désactiver le wifi de sa box ADSL :

– Tapez 192.168.1.1 dans la barre d’adresse (tout en haut) d’un navigateur Internet
– si nécessaire s’identifier (par défaut sur Livebox le login et le mot de passe est « admin » – consultez la documentation fournie), visitez les forum ou appelez votre service client pour connaître ce couple identifiant/mot de passe défini par défaut)

– Trouvez l’option (la case à cocher généralement) wifi à cocher ou à décocher selon les cas puis validez.

> Sur Livebox Orange Inventel v1, il faut choisir sécurité dans le menu à gauche puis 802.11g et décocher le cas échéant la case « activer le wifi » puis valider.

> Sur Livebox Orange Inventel v12, il y a un bouton on/off pour désactiver le Wi-fi.
« hotspot wifi partagé » chez ORANGE.
Si vous n’avez pas ce bouton, voici la procédure :

– Se connecter sur son espace client Orange
– Aller dans Internet/Mes services
– Cliquer sur modifier en face de « hotspot wifi partagé »
– Valider « désactivation » sans cocher « j’accepte les conditions générales d’utilisation du wifi partagé »
– Débrancher puis rebrancher (ou éteindre puis rallumer) sa livebox

> Sur Livebox Orange Sagem, sélectionnez la rubrique : Réseau sans fil puis voir dans la rubrique ‘Service Réseau sans fil’ , s’il est activé cliquez sur Désactiver
Ensuite Sauvegarder la configuration comme proposé.
Eteindre puis rallumer la livebox et attendre que l’initialisation soit terminée. Vérifier le Voyant correspondant au WiFi qui doit etre éteint : la Box a cessé d’émettre.

> Sur les Neuf Box, un onglet « Wifi » permet d’en désactiver facilement l’option. Si vous avez un menu Hotspot (Neufbox, version 4) permettant de faire de votre modem un point d’accès Wifi communautaire, veillez à en désactiver l’option également.

> SFR Box (dernière génération de NeufBox) : le ‘Hotspot’ (Wifi communautaire) est activé par défaut, en plus du Wifi domestique ! Il faut donc veiller à les désactiver tous les deux, en s’identifiant sur le 192.168.1.1
Puis aller sur l’onglet Wi-fi et cliquer sur Configuration et « désactiver ».
Pour le communautaire, cliquez dans l’onglet Hotspot. Cliquer sur Configuration et « désactiver ».

Vérifiez, selon les types de modem, que le voyant correspondant au Wifi est bien éteint après cette opération.

Attention !! en cas de réinitialisation sur la plupart des box (non pas l’interruption électrique du modem mais via une opération de maintenance volontaire – parfois effectuée par un technicien venu à domicile), l’option Wifi est alors réactivée – par défaut.

Autres cas de Box ADSL :
(Merci aux contributeurs)

> Pour les Bbox (box Bouygues Telecom) récentes, un bouton de désactivation se trouve sur le devant de la box. En restant appuyé, le bouton s’allume (marche) ou s’éteint (arrêt).
Pour le Wi-fi communautaire (Hotspot), aller dans le panneau de configuration de la Bbox à l’adresse 192.168.1.254
Votre navigateur vous demandera immédiatement le nom de l’utilisateur et du mot de passe. Le nom de l’utilisateur est « admin ». Si vous n’avez jamais changé votre mot de passe, il est réglé par défaut sur « password » ou « admin » (si le premier mot de passe ne fonctionne pas, essayez le second).
Allez ensuite dans l’onglet « Hotspot » pour le désactiver.

> Pour les Freebox (non HD), il faut s’identifier sur le site de Free en allant sur ‘Mon Compte’ (lien en haut).
Saisissez l’identifiant qui est votre numéro de téléphone (en 01, 02, 03, 04 ou 05) et le mot de passe qui est celui qui vous a été communiqué dans votre courrier de confirmation d’abonnement (par défaut, sinon celui que vous aurez volontairement défini).
Une fois identifié(e), vous obtenez un menu à gauche comprenant : téléphonie, internet, etc…
Cliquez ‘Internet’. Vous obtenez alors un menu qui vous permet de choisir la « configuration du réseau Wifi » (un des premiers liens du menu).
Vous obtenez alors une page de configuration du Wifi dont la première case ‘Activer’ en face de ‘Souhaitez-vous activer ce service’ est à décocher pour désactiver le Wifi de la Freebox.
Un message vous indique de redémarrer le modem. (débranchez puis rebranchez l’appareil).

> Freebox HD :
L’option wifi n’est pas activée par défaut sur les Freebox HD (V5).
Mais la FREEPHONIE, le Wifi communautaire, est activée par défaut.

Pour désactiver le wifi , rendez-vous sur votre interface de gestion à http://subscribe.free.fr/login/ et allez dans la rubrique INTERNET, puis cliquez sur Configurer mon réseau WiFi Freebox et cochez la case Eteindre le module (tout en haut) et décochez la case Activer le réseau wifi personnel (juste en bas) puis débranchez votre Freebox et rebranchez-la.

Pour désactiver la Freephonie (wifi communautaire), allez sur votre interface de gestion à http://subscribe.free.fr/login/ et allez dans la rubrique INTERNET, puis cliquez sur Mes autres fonctions : IPv6, Freephonie, SMTP sortant, diodes et décochez la case Réseau Freephonie. Puis débranchez votre Freebox et rebranchez-la.

NOUVEAU : vous pouvez désormais profiter des appels illimités vers les mobiles depuis la Freebox v5 : http://www.01net.com/editorial/532522/les-appels-vers-les-mobiles-en-option-sur-les-freebox-v5-maj/

> Freebox Révolution (v6) :
– Pour désactiver la Freephonie et le Wi-fi personnel sur la Freebox Révolution, désactivez la carte wifi depuis l’interface de gestion sur http://portail.free.fr/, onglet « Mon Compte » puis rubrique « Ma Freebox, « Paramétrer mon réseau wifi », à la rubrique « Allumer le module WiFi », cliquez sur « Inactif » puis redémarrer la Freebox (éteindre et rallumer électriquement).
Ou bien passez par mafreebox.freebox.fr ; allez dans l’onglet « Wifi » puis « Configuration » et choisissez l’option d’inaction (rouge) de « Activer le réseau sans-fil ». Puis redémarrer la box (éteindre et rallumer électriquement).

– Pour résilier le Freewifi (Hotspot Free) de la Freebox Révolution, veuillez accéder à l’interface de configuration : https://wifi.free.fr/ et taper le code de sécurité à 4 chiffres qui apparait sur votre Freebox puis choisir « Désactiver ma borne (et mon accès) FreeWifi ».
Puis redémarrer la box (éteindre et rallumer électriquement).

– Pour désactiver l’option DECT sur la Freebox Révolution depuis le menu digital Freebox Server :http://mafreebox.freebox.fr/, en choisissant « Téléphonie » puis « Paramètres du DECT » et désactiver l’option « Activer la base DECT » (en rouge).
Puis redémarrer la box (éteindre et rallumer électriquement).

NB : la télécommandes utilise une sorte de Wi-fi et n’est pas désactivable : http://www.robindestoits.org/_a1603.html

> Neuf / Club Internet ADSL :
Démarche du ‘cas général’ sauf qu’il faudra saisir « root » (sans les guillemets) comme login et « clubadmin » (sans les guillemets) comme mot de passe.

> Télé 2 Box :
Accéder au modem tele2 (par le logiciel fourni – voir dans liste des programmes à Tele2)
Cliquer Réseau privé (sur la liste à gauche)
Cliquer Interfaces
Point d’accès sans fil apparaît (avec la configuration en dessous)
Cliquer sur configuration (en haut à droite souligné et en rouge)
Décocher la case interface activée (première ligne cela enlève V dans la case)
Valider
(Vérifier que le voyant Wlan est éteint sur la Box)

> Alice Box :
2 méthodes :
1- Lancer CD installation
Menu : « Accéder au menu d’options avancées »
Menu : « Réseau sans fil »
Décocher la case « wifi activé » puis cliquer sur le bouton Sauver/Appliquer
Attendre la mise à jour de la page web (se fait automatiquement)
Redémarrer l’Alice Box
OU
2- Taper dans la bare d’adresse d’un navigateur web : 192.168.1.1 et saisir les login et password permettant d’accéder à l’interface dite de niveau 2
Login : support
Password : dvguhbti

ou

Login : alice
Password : alice

Menu de gauche : réseau sans fil : décocher la case « wifi activé »
Menu de gauche : Gestion:Sauver/redémarrer -> confirmer par le bouton au milieu de la page (reboot du modem)
La diode correspondant au wifi est alors éteinte

> Darty Box :
Tapez 192.168.1.254 via le navigateur Internet
Si nécessaire s’identifier (le login est « DartyBox » par défaut et le mot de passe « 1234 »)
Choisissez le menu ‘Réseau Wifi’ à gauche puis trouvez l’option Wifi à désactiver.
NB : vous authentifier en mode expert au besoin :
Nom de l’utilisateur : DBAdmin
Mot de passe : dbox1234

> Pour Numéricable, il est écrit sous le modem comment le configurer :
tapez 192.168.0.1 dans la barre d’adresse de votre navigateur puis saisissez l’identifiant « admin » et le mot de passe « password ».
Un onglet « connexion sans fil » vous permettra de désactiver l’option Wifi.

Que faire si j’ai changé mon mot de passe et que je l’ai oublié ?

Si vous avez perdu votre mot de passe, la seule solution est de réinitialiser la box complètement. De ce fait vous perdrez tous les réglages que vous aurez pu faire auparavant… Rien que vous ne puissiez refaire, néanmoins. Pour réinitialiser la box, vous devrez appuyer pendant 5 à 10 secondes sur le tout petit bouton « reset » situé à l’arrière de la box. Vous devrez probablement vous aider d’un trombone ou de la pointe d’un stylo.

NB : Vérifiez, selon les types de modem, que le voyant correspondant au Wifi est éteint.
Attention !! en cas de réinitialisation sur la plupart des box (non pas l’interruption électrique du modem mais via une opération de maintenance volontaire – parfois effectuée par un technicien venu à domicile), l’option Wifi est alors réactivée – par défaut.

Voilà, c’est fait , votre wifi est désactivé

http://www.amessi.org/coupez-le-wifi-chez-vous#.VFwZAVf7EzY

faites tournez l’info &u nom de la santé de  chacun et des enfants, merci …….

La pollution électromagnétique fracture le champs electrique humain

La-5G-nouvelle-frontière-du-marketing

Avez-vous entendu parler de champs électromagnétiques ou de champs électromagnétiques? Les champs électromagnétiques sont des ondes d’énergie dont les fréquences sont inférieures à 300 hertz ou cycles par seconde. Ils sont invisibles à l’œil nu. ils voyagent dans des espaces vides, dans l’air et dans d’autres substances. Nous sommes exposés 24 heures sur 24 à un ensemble virtuel de champs électromagnétiques nocifs appelés pollution électromagnétique.

La lumière visible, les micro-ondes, les ondes radio et les rayons x sont tous des exemples d’ondes électromagnétiques, mais avec des longueurs d’onde différentes. Le mouvement des particules chargées électriquement crée des ondes électromagnétiques, également appelées « rayonnement électromagnétique », car elles rayonnent des particules chargées électriquement.

 

La pollution électromagnétique se produit chaque fois que de l’électricité est générée. Nous en sommes entourés, qu’il s’agisse de tours de communication mobiles, de systèmes GPS par satellite, de réseaux sans fil (Wi-Fi, WiMAX), de radars, de lignes électriques, d’émetteurs de tours cellulaires, d’écrans d’ordinateur et de disques durs, d’Internet sans fil, de fours à micro-ondes, de téléviseurs, de lampes fluorescentes , prises électriques, compteurs et sous-panneaux électriques, gradateurs, téléphones cellulaires, téléphones avec et sans fil, câblage domestique, appareils électroménagers, photocopieuses, etc.

Les champs électromagnétiques sont couramment mesurés en unités de Gauss (G); un milligauss (mG) est 1000 fois plus petit qu’un Gauss. Par exemple, les niveaux de champs électromagnétiques des lignes à haute tension varient de 30 à 90 mG sous les fils, en fonction de la tension, de la hauteur et de l’emplacement des lignes. La plupart des niveaux de champs électromagnétiques des appareils électroménagers vont de 3 à 1600 mG. Une intensité supérieure à 3 mG pourrait être dommageable. En conséquence, le niveau d’exposition quotidienne sans danger pour les champs électromagnétiques devrait être de 1 mG.

La vie est énergie

Nous sommes des êtres électromagnétiques. L’énergie de votre vie est votre champ biologique, l’énergie collective qui rayonne dans chaque cellule. Dans les rythmes complexes, les atomes et les cellules du corps alternent en transférant de l’énergie et de l’information. Les CEM perturbent et perturbent ces rythmes, ce qui entraîne un chaos dans le système. Par conséquent, il en résulte une augmentation de la fatigue cellulaire et des contraintes sur le système, car les cellules doivent exercer plus d’énergie pour transmettre leurs messages électrochimiques.

Problèmes de santé

Les problèmes de santé apparaissent dans le champ biologique avant qu’ils ne se manifestent sous forme de symptômes physiques. La pollution électromagnétique crée un déséquilibre dans le corps, que le corps lui-même ne peut pas soigner. Par exemple, les mutations cellulaires peuvent être le résultat d’une exposition aux CEM, conduisant au développement d’un cancer.

Les humains ne sont pas les seuls exposés à la pollution électromagnétique. Les animaux sont également exposés à cette énergie mortelle qui tue et augmente rapidement. De nombreux experts médicaux considèrent la pollution électromagnétique comme le plus grand risque pour la santé du 21ème siècle.

Certaines personnes sont plus hypersensibles aux champs électromagnétiques à basse fréquence émis par les appareils électriques et aux multiples périphériques et réseaux de communication sans fil, tels que les téléphones portables, les réseaux locaux sans fil, etc. L’exposition à des champs électromagnétiques de fréquences et d’intensités spécifiques est liée à la dépression, à la perte de mémoire, perte d’énergie, irritabilité, incapacité à se concentrer, fatigue chronique, maux de tête, système immunitaire affaibli, cancer, tumeurs au cerveau, maladie d’Alzheimer, autisme, leucémie infantile, malformations congénitales, vieillissement accéléré et fausses couches.

Téléphones portables

Des études scientifiques ont montré que les téléphones cellulaires, qui utilisent le même rayonnement micro-ondes que les fours micro-ondes mais à une intensité moindre, provoquent le cancer, entre autres maladies, en obstruant la communication intercellulaire.

 

Pour comprendre l’ampleur de ce problème, réfléchissez à ce que les agents de bord disent avant chaque décollage: «Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de garder tous les appareils électroniques hors tension pendant les décollages et les atterrissages.

De plus, l’utilisation de téléphones cellulaires est interdite pendant le vol. Vous vous demandez pourquoi? Il existe un risque élevé que les instruments de bord de l’avion soient gênés par le rayonnement électromagnétique provenant d’appareils électroniques. C’est assez grave.

Ainsi, si le rayonnement électromagnétique peut interférer avec le fonctionnement des instruments de bord, pensez-vous qu’il n’interfère pas avec le fonctionnement des systèmes vivants, tels que le corps humain ou animal? Même si la plupart des gens ne ressentent pas directement quelque chose lorsqu’ils sont exposés à la pollution électromagnétique, des impacts biologiques ont toujours lieu.

Solutions

Bien que l’exposition à la pollution électromagnétique soit presque inévitable dans la société d’aujourd’hui, vous pouvez prendre certaines mesures pour vous protéger. La proximité et le temps passé près des sources de CEM déterminent le degré d’exposition que vous obtenez. Pour réduire votre exposition, vous pouvez procéder comme suit:

  • Réparez les câbles électriques défectueux, qui émettent probablement plus que les champs électromagnétiques habituels.
  • Éteignez les lumières et les appareils électriques (ou éteignez les barres d’alimentation), ou débranchez-les lorsqu’elles ne sont pas utilisées
  • Minimiser ou éliminer l’utilisation d’appareils électroniques et sans fil (rasoirs, couvertures, réveils, téléviseurs, téléphones portables, jeux vidéo, etc.)
  • Augmentez votre distance par rapport aux sources de CEM (asseyez-vous au moins à bout de bras de l’écran de votre ordinateur, placez les réveils électriques plus loin du lit)
  • Évitez de dormir dans la même pièce où se trouve une boîte d’alimentation
  • Procurez-vous des protecteurs de champs électromagnétiques pour renforcer votre champ biologique et réduire l’impact des facteurs de stress externes.

Commentaires de Valory: Merci beaucoup à Marisa Herrera pour sa contribution à cet excellent article sur les effets négatifs de la pollution par les champs électromagnétiques sur notre corps et sur l’environnement en général. Comme je l’ai mentionné ailleurs sur ce site, les champs d’énergie électromagnétique ne sont pas un problème en soi.

Nous sommes entourés de faibles niveaux naturels de CEM pendant toute notre vie. Plus important encore, la source d’un CEM et son niveau de cohérence déterminent s’il perturbe nos champs d’énergie personnels.

Par exemple, tous les appareils électriques de votre maison – lampes, télévision, radio, téléphone, micro-ondes – émettent des fréquences de vibration électromagnétiques. Mais ils utilisent des fréquences électriques à courant alternatif incohérentes et chaotiques. Leur effet est de fracturer le champ électrique humain.

La 5G Tech dans les réverbères WiFi causent l’insomnie, les saignements de nez et la mort des nouveaux nés

EMF-cell-feat-3-20-17

Un homme au Royaume-Uni avertit que la technologie 5G trouvée dans les réverbères peut causer des problèmes de santé modérés à graves. Quelques-unes de ces préoccupations comprennent les saignements de nez, l’insomnie et la mort des nouveaux nés.

Un homme a décidé de parler d’un pic soudain dans les problèmes de santé qui, selon lui, sont liés aux réverbères LED qui émettent prétendument des radiations 5G. À Gateshead, une ville du nord de l’Angleterre, les citoyens rapportent toute une série d’effets secondaires inquiétants, y compris l’insomnie, les saignements de nez et même les mortinaissances. Cependant, Mark Steele  a quelque chose à dire à ce sujet .

Selon Natural News,  Steele, 58 ans, est un résident local de Gateshead et serait membre de l’  IEEE , une organisation qui se décrit comme « la plus grande organisation professionnelle technique au monde dédiée à l’avancement de la technologie au profit de l’humanité ». les radiations émanant des réverbères à LED dernier cri font des ravages sur les habitants de Gateshead créant une «crise humanitaire».

Steele dit qu’un certain nombre de personnes qui ont souffert de saignements de nez, l’ insomnie et d’autres problèmes neurologiques depuis que les lumières ont été mises en place continue d’augmenter. Aussi mauvais que cela puisse paraître, la situation s’aggrave encore: plusieurs femmes ont perdu leur bébé depuis que les réverbères sont montés. Dans son propre cercle d’amis, explique Steele, trois femmes ont perdu des bébés; l’un d’entre eux est né avec des défauts graves et a survécu quelques heures après la naissance.  » Nous voyons des bébés mourir dans l’utérus car ces émetteurs sont situés à l’extérieur des fenêtres de la chambre des gens.  C’est une crise humanitaire « , a commenté Steele.

Selon The Daily Mail Royaume – Uni ,  le Conseil Gateshead a rejeté les préoccupations sur les réverbères de l’arrondissement comme « théories complètement conspirationnistes » avec « aucune base scientifique ou des preuves crédibles » dans un post Facebook. Cependant, selon le professeur Ulrich Warnke, de l’Université de la Sarre, les rayonnements EMF émis par les émetteurs de lumière provoquent une perturbation du système de monoxyde d’azote, qui maintient les cellules en bonne santé et contrôle l’expression des gènes. 

En dépit de l’affirmation du conseil de Gateshead selon laquelle ils n’utilisent pas la 5G, Steele a déclaré: « L’émetteur fonctionne à 868 – 870 MHz. C’est un spectre 5G spécifique. L’augmentation des émetteurs, même s’ils fonctionnaient à 2G-3G, comme l’a indiqué le conseil, les rendrait 5G. « 

Tout en circulant autour de Gateshead, qui selon Steele a plus de 37 000 lampes émettant des CEM, il a déclaré: « [Il n’y a] pas de petits oiseaux dans [les] arbres environnants. Les moineaux ont été anéantis; ils ont anéanti les insectes volants. « 

Le conseil de Gateshead prétend également que malgré les rumeurs selon lesquelles ils participent aux essais expérimentaux du gouvernement, ce n’est pas pour cette raison qu’ils ont installé les lumières.

L’univers visible ne représente qu’une petite partie des forces qui s’exercent dans notre cosmos.

ESO

L’univers visible ne représente qu’une petite partie des forces qui s’exercent dans notre cosmos. Cette force naturelle cosmique peut s’exercer de manière infinitésimale et constituer une énergie supplémentaire dite surunitaire. C’est ce que l’on nomme d’ordinaire l’énergie libre. Ce processus qui permet l’énergie surunitaire peut être réalisé n’importe où, c’est une source d’énergie cosmique infinie.

Le plus extraordinaire est qu’il semble que le corps humain puisse produire lui-même ce genre d’énergies !

Et qu’est-ce que cela donne ? Eh bien, c’est peut-être ce qui permet aux guérisseurs ou magnétiseurs d’opérer sans instruments.

Ce serait ce que l’on retrouve dans les transes et les guérisons (par magnétisme) dans certaines pratiques rituelles, dans les états de transe au rythme des tambours chamaniques, ou de la plupart des danses extatiques, des prières religieuses…

On pourrait, qui sait ?,également détruire le cancer et tous les virus…

( Note : Une énergie n’est ni bonne, ni mauvaise, elle existe. L’électricité qui est employée par un chiropracteur ou un kinésithérapeute pour stimuler nos muscles et nous aider à guérir avec du matériel spécialisé, est la même électricité qui est employé dans certains pays pour exécuter les condamnés à mort sur les chaises électriques. De même, la lumière laser qui est employée comme rayon de la mort dans les films pour abattre des missiles ennemis est aussi employée par les oculistes pour améliorer notre vision via la chirurgie Laser ou par les spécialistes de chirurgie esthétique pour effectuer des soins du visage, des cheveux et éliminer les rides. C’est juste une question de fréquence, d’amplitude employée et comment elles sont employées. Chargez votre corps de bonnes fréquences et vous éviterez les maladies.)

Nous notons par exemple ce lien particulier habituellement qualifié de « télépathique » et décrit comme une communication extrasensorielle visible surtout entre des êtres liés émotionnellement.

Ces phénomènes se rapprocheraient de la théorie quantique.

 

Pour manifester ces ondes scalaires, le corps humain doit produire de l’électricité. C’est de cette manière que l’information voyage dans l’influx nerveux.

Pour produire une onde scalaire le corps humain doit donc amplifier son potentiel électrique. Il faut essentiellement deux choses : Un émetteur et une source d’énergie, tous les nerfs du corps humain aboutissent au cerveau et les deux lobes du cerveau humain deviennent donc les deux antennes émetteur/recepteur qui peuvent produire des ondes scalaires.

L’être humain possède tout ce qu’il faut pour produire des ondes scalaires naturellement, mais il doit apprendre à les contrôler parfaitement pour agir, par exemple, sur la matière à distance !

Déjà en 1974 Jean-Pierre Girard fournissait des preuves de psychokinèse observables :

La pensée ne génère pas automatiquement des ondes scalaires, car l’état d’esprit ordinaire de l’humain ne lui permet pas de contrôler efficacement les ondes produites par son cerveau. De plus, la culture propre à notre réalité sociale ajoute des tabous qui limitent et même oblitèrent l’esprit de l’homme occidental.

Il faut s’entraîner : tantrisme, méditation, sciences occultes, yoga…

Le mécanisme de transfert de l’énergie-source vers le cerveau, en passant par la colonne vertébrale, a été modélisé par la physique qui présente de manière originale ceci comme un circuit électronique.

« En réalité, lever une montagne avec le gros orteil est facile » affirme le Bouddha dans le Sadharma Pundarika Sutra.

Note: Le mot CHAKRAS a été en 2003, enfin accepté dans la langue française.

On parle aussi d’Ondes de formes ou Emissions des Formes (EIF) :

Tout ce qui a une forme dégage de l’énergie, émet une onde qui agit sur l’espace dans lequel elle se propage.

Emanations de la constante spirituelle et matérielle de l’Etre et de l’Univers, les ondes de formes agiraient sur le physique et sur le mental, pouvant même influencer, dans une certaine mesure, les événements. Leurs sources en sont diverses (objets, dessins, structures matérielles naturelles ou artificielles, pensées, idées…) et leurs possibilités d’utilisation vastes mais encore floues… (Action sur l’environnement, sur soi-même ou sur autrui, soutien à la chance, à l’amour ou au succès matériel, abandon des mauvaises habitudes, réforme du caractère et développement des capacités intellectuelles ou psychiques de l’individu, neutralisation des ondes nocives…).

Chaque forme semble émettre des ondes car elle déforme le champ d’énergie dans lequel baigne l’univers, créant un EIF ou champ inducteur d’expérience.

De la grande pyramide de Kheops aux cathédrales de l’Europe occidentale, l’architecture sacrée peut également recouvrir des aspects liés aux ondes de formes…

Ainsi des champs hypothétiques contiendraient de l’énergie sans être constitué de matière et seraient même déterminant dans le comportement des êtres vivants ; l’esprit ne s’identifie pas avec le cerveau, mais s’étend au-delà de l’organe physique sous la forme d’un champ de perception produit par l’activité cérébrale, il n’y reste pas confiné et constitue un champ sensible qui interagit avec l’environnement.

De nombreux scientifiques s’intéressent à ces domaines de perception mais une minorité de sceptiques très active impose une attitude dogmatique opposée à ces études ce qui est en soi une prise de position totalement antiscientifique.

L’intêret de la science est au contraire dans l’étude de tous les phénomènes de la nature.

En fait, l’homme est un être complexe, plus électromagnétique que chimique (c’est aussi le cas pour l’univers) et sensible aux champs électromagnétiques naturels et artificiellement provoqués. Le pont qui relie les résonances du système solaire et les fréquences cérébrales se situe dans l’hélice de l’ADN humain qui s’est structuré dans l’environnement Terrestre.

Les domaines de la science et de la spiritualité, qui sont indissociables et complémentaires, en se réunissant harmonieusement, modifient irréversiblement notre vision et notre compréhension de l’Univers, et cela doit permettre d’accélérer l’ouverture des consciences individuelles et collectives qui devient incontournable et urgente.